fantasy

  • Au départ il y a un lutin d'un bon mètre quatre-vingt qui hurle « Vous avez niqué la fantasy ! » alors qu'il retient en otage plusieurs personnes dans une bibliothèque.
    Et puis il y a le coup d'un soir d'Olga qui se met à déconner et à foutre le feu à son appartement avec son sexe avant de prendre un gros coup, du genre définitif, sur la tête. Et il y a aussi les trois punks Jex, Skrook et Pils qui doivent jouer au Festival du Gouffre tandis qu'il se passe de drôles de trucs dans la forêt d'à côté, avec des fées monstrueuses et un trou béant dans la terre.

    Karim Berrouka, auteur du Club des Punks contre l'apocalypse zombie (prix Julia Verlanger) revient avec Le jour où l'humanité a niqué la fantasy. Et il est en grande grande forme...

  • « Au septième jour, une nuée de corbeaux jaillit des tours de Peyredragon pour propager la parole de lord Aegon aux Sept Couronnes de Westeros. Ils volaient vers les sept rois, vers la Citadelle de Villevieille, vers les seigneurs tant petits que grands. Tous apportaient le même message : à compter de ce jour, il n'y aurait plus à Westeros qu'un roi unique. Ceux qui ploieraient le genou devant Aegon de la maison Targaryen conserveraient terres et titres. Ceux qui prendraient les armes contre lui seraient jetés à bas, humiliés et anéantis. »
    Trois cents ans avant les événements du Trône de Fer, Feu et sang raconte l'unification des sept royaumes.

  • Grande fresque épique de fantasy inspirée des romans de George R. R. Martin, Game of Thrones, diffusée depuis 2011, est certainement la série la plus vue au monde. Pour beaucoup, cette fascination pour un univers médiéval dont les protagonistes craignent la venue d'un long hiver apocalyptique fait écho aux angoisses contemporaines concernant le dérèglement climatique causé par l'activité humaine.

    George R.R. Martin n'a pas été le premier auteur à utiliser la fantasy pour parler des dérives du monde moderne et d'écologie. À bien y regarder, le genre du merveilleux contemporain développé à la fin du XIXe siècle en Grande-Bretagne a constamment servi d'outil pour critiquer la société industrielle.

    William Blanc est historien spécialiste du médiévalisme et de la culture populaire. Il est notamment l'auteur de Super-Héros, une histoire politique (Libertalia, 2018) et Le Roi Arthur. Un mythe contemporain (Libertalia, 2016). Il a également contribué au Dictionnaire de la fantasy (Vendémiaire, 2018).

  • Décryptage de la célèbre série, aimée et détestée.
    Final Fantasy XV , comme chaque épisode de la série Final Fantasy depuis le VIII , a déchaîné les passions, créant une scission entre les adorateurs et ceux, déçus, qui n'ont pas retrouvé les promesses du projet originel, Final Fantasy Versus XIII . Jeu-événement qui s'est écoulé à plusieurs millions d'exemplaires, Final Fantasy XV est ici analysé en profondeur ; derrière le récit passionnant de sa gestation difficile, c'est toute l'évolution des studios Square Enix qui se révèle.
    Plongez-vous dans l'analyse de l'oeuvre Final Fantasy et le récit de son évolution.
    EXTRAIT
    Final Fantasy s'avère une série extravagante à plus d'un titre. Son historique déborde de petites folies, depuis la détermination acharnée de son créateur Hironobu Sakaguchi pour façonner le premier épisode en 1987 jusqu'à l'impact planétaire de ce jeu hors normes qu'est FFVII en 1997, en passant par des annonces coup-de-poing telles que celle de FFIX, X et XI le même jour de janvier 2000 ou celle de trois titres portant le numéro XIII en 2006.
    Mais FFXV constitue probablement le plus extravagant de tous, non pas d'ailleurs pour ce qu'il est en tant que jeu, mais pour ce qu'a été son improbable genèse. C'est comme s'il avait déjà vécu plusieurs vies avant sa sortie. J'aimerais pouvoir dire qu'il est possible d'en parler en fermant les yeux sur ces circonstances et en se consacrant exclusivement au produit fini comme s'il s'agissait d'un épisode « banal », mais cela est résolument impossible.
    Et cela, bien sûr, parce qu'il est impensable de ne pas consacrer un long segment à l'ère Final Fantasy Versus XIII, dont l'impossible conception représente une épopée passionnante à elle seule. Pour en appréhender toute l'ampleur, il n'est d'ailleurs pas inutile de remonter jusqu'aux origines mêmes de Square, près de deux décennies avant que ne germe l'idée de Versus ! Son destin troublé, en effet, n'est jamais que le parachèvement d'une culture d'entreprise qui, paradoxalement, a avant cela signé son succès.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    "La Légende Final Fantasy XV reste un must have pour les fans de la saga de Square Enix. Que vous ayez été déçus ou agréablement surpris par Final Fantasy XV, cet ouvrage de presque 500 pages saura ravir tout le monde, ne serait-ce que pour enfin pouvoir comprendre la richesse de son histoire dans son intégralité." Ary, actugaming.net
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Jérémie Kermarrec est traducteur dans l'industrie du jeu vidéo, où il a travaillé à des titres tels que Destiny, Tropico et Fortnite. Avant toute chose, il est passionné par la série Final Fantasy depuis le septième épisode, ce qui l'a poussé à rejoindre en 2001 l'équipe du site amateur Final Fantasy World, dont il est aujourd'hui l'unique rédacteur.

  • La fantasy pour les nuls

    Jean-Louis Fetjaine

    • First
    • 27 Septembre 2018

    Un passionnant voyage au pays de la fantasy ! Le Seigneur des Anneaux, Game of thrones, Harry Potter, Dune... ces succès planétaires appartiennent tous au genre de la fantasy, cet univers foisonnant peuplé d'elfes, de dragons, de magiciens et de guerriers, héros d'intrigues merveilleuses à l'imaginaire sans limites.
    Ce livre vous propose de partir à la découverte d'un genre littéraire d'une richesse et d'une diversité infinies, devenu l'une des sources d'inspiration majeures du grand écran, des séries télé, de la BD et des jeux vidéo.

  • Les littératures de l'imaginaire sont multiples, protéiformes, innovantes...
    En mouvement constant, elles ne cessent de se renouveler et de voir de nouveaux auteurs, modes et courants apparaître.
    Quels sont les principaux genres, quels sont désormais les incontournables de la science-fiction, la fantasy et du fantastique, mais aussi les prix, les éditeurs, les sites à consulter, les festivals ou encore la place de ces littératures dans la recherche universitaire ?
    Ce guide vous propose un grand tour d'horizon de l'imaginaire en France.
    Blogueuse, membre des jurys des prix Planète-SF des Blogueurs et Actusf de l'uchronie, Karine Gobled est également coauteur du Guide de l'uchronie avec Bertrand Campeis.

  • D'aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste, issue d'une longue lignée de sorcières, vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s'y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s'envoler. C'est alors qu'une invitation de la main même de la Reine vient bousculer les plans de sa grand-mère qui dirige la famille d'une main de fer. Et une requête royale ne se refuse pas... à moins de souhaiter perdre la tête.
    Sa découverte du monde commence, à mille lieues de ce qu'elle imaginait. La cour est pleine de dangers, de rumeurs et de règles qu'elle ne maîtrise pas.
    Mais sa plus grande erreur est de succomber au regard aussi noir que la nuit de lord Thadeus Blackmorgan...

  • Êtres étranges, créatures magiques, langages inconnus, lieux merveilleux : la Fantasy nous transporte aux confins de notre imaginaire et de nos rêves. Soigneusement sélectionnés et commentés par une grande spécialiste du genre, ces textes montrent la richesse et la diversité d'un genre en pleine vague. Des textes fondateurs aux grands succès actuels, de Tolkien à Pierre Bordage en passant par Harry Potter, c'est à un voyage féérique et initiatique que nous convie Stéphanie Nicot.

  • Nouveau personnage de la série, Ivory est une jolie blonde perdue dans l'univers sauvage de Jungle Fantasy. À la recherche de sa famille disparue, elle essaie de survivre dans ce monde peuplé de dinosaures et de sauvages sanguinaires. Mais pour une fille de sa trempe, il y a toujours une monnaie d'échange universelle...
    Ce volume comporte deux histoires : La quête (dessins de Ron Adrian, Gabriel Andrade et Di Amorim) et L'offrande
    (dessins de Richard Ortiz et Emiliano Urdinola). L'ouvrage se finit par une galerie de couvertures époustouflantes.
    Un monde préhistorique où la férocité se confond avec la sauvagerie et où l'érotisme est une monnaie d'échange universelle !
    La version epub de ce titre est au format maquette fixed : vérifiez la compatibilité de vos appareils de lecture.

  • Une terre oubliée, deux filles naufragées, des dangers permanents et un seul but : SURVIVRE ! Dans ce premier volume, Vixens (délurées), nous découvrons ce monde préhistorique où la férocité se confond avec la sauvagerie et où, pour deux filles bien faites, il existe une monnaie d'échange universelle.

  • Le premier épisode d'une série d'ouvrages inédits revenant sur la genèse de la série Final Fantasy.
    Alors que la série Final Fantasy fête ses trente ans, Third Editions revient aux sources, dévoilant les coulisses des grands débuts de la franchise. Revenant sur les hommes clés derrière la création de la saga, ce livre se propose également de mettre à jour les éléments constitutifs du mythe.
    Une analyse en profondeur des trois jeux fondateurs FF I, FF II et FF III, sur la base des trois piliers de la ligne éditoriale de Third, « Création - Univers - Décryptage », ici plus que jamais représentés.
    EXTRAIT
    Tout commence, en 1969, quand Dave Wesely, l'arbitre/référent dans le club de wargame de Dave Arneson, donne des objectifs à ses joueurs. Ceux-ci ne contrôlent plus des armées entières au sein d'une campagne napoléonienne de Strategos : A Series of American Games of War de Charles Adiel Lewis Totten, publié dans les années 1880, mais des personnages, des citoyens de la ville imaginaire de Braunstein. Ainsi qu'aimait à le rappeler feu Arneson, l'expérience est un véritable fiasco ludique : « Les règles étaient ennuyeuses. »
    Qu'importe, l'idée d'un jeu où chaque participant prendrait la place d'une figurine germe dans son esprit et dans celle de Wesely qui en propose même une variante western. Durant le service militaire de Wesely, à partir de l'été 1971, Arneson reprend les rênes du club et ouvre progressivement ce « modèle » incertain de « jeu » vers la fantasy, vers le nettoyage de donjons et catacombes.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Raphaël Lucas cumule plus de treize ans d'expérience dans le domaine du journalisme vidéoludique. D'abord lecteur de Tilt et adorateur d'AHL, il s'oriente ensuite vers un cursus universitaire.
    Titulaire d'une maîtrise d'Histoire à Paris 1, il devient pigiste chez PC Team, avant de collaborer à Gameplay RPG et à PlayMag. En octobre 2004, il intègre le groupe Future France et travaille pour Joypad, PlayStation Magazine, Consoles + ou encore Joystick - sans compter quelques contributions à des magazines consacrés au cinéma.
    Aujourd'hui, il a intégré la nouvelle mouture de Jeux Vidéo Magazine et collabore également à la revue The Game. Il est aussi l'auteur de L'Histoire du RPG et coauteur de BioShock. De Rapture à Columbia ainsi que de La Légende Final Fantasy IX, aux éditions Pix'n Love. Plus concrètement, ses genres de prédilection sont le RPG (japonais et occidental), les jeux d'action-aventure, les FPS et quelques bizarreries expérimentales.

  • Le deuxième épisode de l'incroyable histoire de Final Fantasy.
    Les épisodes IV et V de Final Fantasy marquent un véritable tournant pour les jeux de cette grande saga, coïncidant avec l'arrivée de la Super Nintendo. Plus narratifs, jalonnés de thématiques et de personnages forts, ces deux opus ont ouvert la voie à la reconnaissance internationale.
    Une analyse fine et didactique de l'un des plus célèbres jeux vidéos.
    EXTRAIT
    Sur une planète bleue, il y a des milliers d'années, naquit une race humanoïde, dont le nom est tombé dans l'oubli. Cette race ancienne allait développer une civilisation sans nulle autre pareille, à l'origine d'une technologie des plus avancées. Sa soif de progrès insatiable finit cependant par épuiser toutes les ressources, jusqu'à affecter le coeur de la planète et condamner celle-ci à courte échéance.
    Parce qu'il ne leur était plus possible de rester sur leur monde natal sans mettre en danger leur espèce, les habitants mirent au point des vaisseaux interstellaires et quittèrent leur foyer pour ne plus jamais revenir. Leur quête d'une nouvelle planète habitable leur imposa de vivre dans l'espace pendant plusieurs générations. Mais cet environnement artificiel avait un prix : progressivement, cette race s'éteignait, la capacité de survie de ses membres s'étiolant petit à petit alors qu'ils ne trouvaient aucune planète qui pût convenir à leur espèce.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Maniaque de RPG depuis sa plus tendre enfance, Jonathan Remoiville, ce trentenaire professeur d'histoire-géographie, intègre la rédaction du site O'Gaming, pour lequel il commet plusieurs articles depuis 2014. Entre deux parties de Suikoden II, il lui arrive de présenter des émissions sur la Toile et de parler de sa passion sur son blogue, tout en continuant à tester tous les jeux de rôle qui lui tombent sous la main.

  • Daisy de Palmas Jauze a ressenti le souffle draconique le jour de la soutenance de son master sur la Fantasy. Depuis, elle n'a cessé de quêter chaque facette du fabuleux géant. Elle a publié un premier essai en 2012, Saints et dragons, centré sur la rencontre fatidique de ces deux personnages ; la créature étant alors perçue comme monstrueuse, image véhiculée par le mythe judéo-chrétien de la Fin du Monde.

  • - 75%

    «Tu as trahi Anna Chenko!»

    Renard traque Coyote, son ancien frère d'armes. Ensemble, ils ont fait retentir leurs pistolets d'un bout à l'autre du continent, mais les voilà devenus des ennemis jurés.

    Si Renard ne retrouve pas Coyote bientôt, il n'est pas mieux que mort.

    Sa quête le ramène à Red Hills, dernière bourgade avant la dangereuse frontière de l'Ouest, où il s'allie avec Qqova, une Amérindienne aux yeux vairons, investie d'un étrange pouvoir, et avec Cassidy Jackson, un voyou au coeur en or et aux ambitions démesurées.

    Pour se venger de Coyote, le trio devra croiser le fer avec des bandes rivales, échapper à des embuscades mortelles et traiter avec des créatures plus dangereuses que tout ce qu'ils ont affronté jusqu'à maintenant.

    Renard doit faire vite. Les sorcières d'Anna Chenko sont à ses trousses...

  • Redécouvrez l'histoire de l'univers mythologique Ivalice, à l'origine d'une collection de jeux vidéos à succès : Final Fantasy Tactics, FF Tactics Advance, FF Tactics A2, Final Fantasy XII : Revenant Wings et Vagrant Story.
    La collection Final Fantasy s'étoffe encore plus et sort même de ses limites pour traiter du douzième épisode de la saga, ainsi que de tous les titres constituant la mythologie Ivalice : Final Fantasy Tactics, FF Tactics Advance, FF Tactics A2, Final Fantasy XII : Revenant Wings et Vagrant Story. En résulte donc un ouvrage conséquent sur plus de 400 pages à la croisée de l'encyclopédique et de l'analytique afin de rendre justice à l'oeuvre de Yasumi Matsuno.
    Ne manquez pas cet hommage analytique et encyclopédique aux créations de Yasumi Matsuno, qui vient s'ajouter à la collection de décryptages de Final Fantasy.
    EXTRAIT
    Plusieurs races se sont distinguées par leur intelligence et sont rapidement devenues dominantes. Les Humes d'abord, dont la durée de vie relativement courte et la constitution fragile n'ont pas entravé l'évolution, excellant notamment dans les domaines technologiques et scientifiques. Leur capacité à s'adapter à leur environnement a également été un important facteur dans leur développement, ainsi que leur entente avec les autres races. Les Aegyls sont en tout point semblables aux Humes, à la seule différence qu'ils portent sur leur dos une paire d'ailes leur permettant de parcourir les cieux à leur guise. Un cadeau empoisonné, puisqu'en raison de ce poids supplémentaire, leur espérance de vie atteint à peine les quarante ans, c'est d'ailleurs la plus basse de toutes les races intelligentes peuplant le monde.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Plus qu'une analyse du douzième volet de la fameuse saga "Final Fantasy", ce nouveau livre des éditions Third choisit de traiter dans sa globalité l'univers fictif d'Ivalice, un univers très typé "fantasy" dans lequel se déroulent non seulement "Final Fantasy XII" mais aussi quantité d'autres jeux qui chacun à leur manière ont approfondi cet univers riche et singulier. Le livre est très complet, volumineux, et même si le chapitre consacré aux personnages fait un peu dans la redite des chapitres précédents, il n'y a pas grand chose à redire à ce nouveau travail impeccable des éditions Third qui signe encore une fois un ouvrage de référence. - Sotelo, Critiques Libres
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Titulaire d'une licence de japonais obtenue à Bordeaux-III, Rémi Lopez fait ses premières armes comme auteur en 2004 sur Internet, en rédigeant des chroniques de bandes originales de jeux vidéo. Deux ans plus tard, il rejoint le magazine Gameplay RPG pour y officier à la même tâche, avant de suivre Christophe Brandy, alors rédacteur en chef, et toute son équipe sur son nouveau projet : le mensuel Role Playing Game. Rémi a depuis signé l'ouvrage La Légende Final Fantasy VIII (Third Éditions) et le livre sur la musique OST. Original Sound Track (Les éditions Pix'n Love).

  • Le huitième épisode de l'incroyable histoire de Final Fantasy.
    Final Fantasy VIII, c'est une histoire atypique, complexe, mêlant la sorcellerie aux voyages temporels. Par l'éclaircissement de certaines zones d'ombres et l'évocation de théories parfois fantasques, ce livre vous accompagnera sur le chemin tortueux de sa pleine compréhension. Nous en profiterons également pour vous raconter le récit de son développement atypique, analyser son gameplay, décrypter ses influences et comprendre l'impact qu'il a joué dans l'industrie atypique du monde du jeu de rôle japonais. Cet ouvrage, écrit à la fois comme un témoignage d'amour et le socle d'une multitude de réflexions, dépasse parfois le cadre du jeu vidéo lui-même. Il cherchera à déterminer en quoi Final Fantasy VIII est bel et bien un RPG unique, culotté et surtout maîtrisé. Pourquoi lorsque l'on mentionne son nom, le joueur a tendance à lever les yeux au ciel en esquissant un léger sourire : s'agit-il juste d'un bon souvenir, ou de la nostalgie d'une époque dorée ?
    Découvrez une analyse complète de l'une des sagas les plus célèbres du monde des jeux vidéos, agrémentée d'une réflexion sur le rapport des fans à la série. A lire au plus vite !
    EXTRAIT
    La mise en chantier de Final Fantasy VIII s'est faite juste après la finalisation du VII, en parallèle avec la création de Parasite Eve. Si Final Fantasy VII marquait une véritable révolution au sein de la série, ce huitième volet n'est pas en reste en matière de réalisation et de mise en scène. Les créateurs ont en effet mis les bouchées doubles pour ne pas décevoir les fans après le carton des aventures de Cloud. Pour commencer, le choix est fait de conserver le même support - la PlayStation de Sony. Et comme on ne change pas une équipe qui gagne, les figures majeures ayant présidé à la création du septième épisode font leur retour. Ainsi, aux côtés de Hironobu Sakaguchi, que l'on ne présente plus, on retrouve Yoshinori Kitase au poste de réalisateur, accompagné par Kazushige Nojima (scénariste), Yûsuke Naora (directeur artistique) et Tetsuya Nomura (character designer). Bien entendu, c'est une nouvelle fois le maestro Nobuo Uematsu qui a composé l'intégralité de la somptueuse bande originale du titre.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Une bonne bible pour les nostalgiques. - Flikvictor, Sens Critique
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Titulaire d'une licence de japonais obtenue à Bordeaux-III, Rémi Lopez fait ses premières armes comme auteur en 2004 sur Internet, en rédigeant des chroniques de bandes originales de jeu vidéo. Deux ans plus tard, il rejoint le magazine Gameplay RPG pour y officier à la même tâche, avant de suivre Christophe Brondy, alors rédacteur en chef, et toute son équipe, sur son nouveau projet : le mensuel Role Playing Game. Rémi a depuis signé l'ouvrage La Légende Final Fantasy VIII et le livre sur la musique OST. Original Sound Track aux éditions Pix'n Love en 2013.

  • J'ai quitté le quartier Pigalle, avec ses putes et ses néons, ses sex-shops et ses camés, pour un entrepôt en plein coeur du Lower East Side. New York était le lieu où les gens venaient non pas afin de vivre ou de concrétiser leurs rêves mais plutôt pour s'inventer les rêves qu'ils n'avaient pas. Mus par un même désir, une même volonté, ils finissaient tous par se ressembler : impossible de trouver une serveuse qui ne rêvait pas de tourner pour Woody Allen ou Ridley Scott, de sortir avec Colin Farrell ou de faire un duo avec Mariah Carey, Beyoncé ou Gwen Stefani.

    Jeune Français installé à New York, Éric vit son rêve américain. Serveur dans un bar, il rencontre Mick Bowery, écrivain, ex-critique de rock ayant fréquenté Bob Dylan, Lou Reed et bien d'autres. Mick et Éric se découvrent une passion commune pour Leonard Cohen, que Mick a bien connu à l'époque du Chesea Hotel. Comment la poésie du chanteur peut-elle bien séduire un jeune Français? Éric l'ignore, mais découvre un jour par hasard que son propre père, homme discret jusqu'à l'effacement et mort récemment, écoutait aussi Leonard Cohen...
    Roman urbain dans une New York d'après le 11 Septembre, New York Fantasy est aussi un roman sur la filiation et la transmission.

  • Une analyse complète et didactique de l'un des plus célèbres jeux vidéos.
    La collection La Légende Final Fantasy s'enrichit d'un nouvel ouvrage, consacré à Final Fantasy X, titre culte de toute une génération. Dans la lignée du livre consacré au septième épisode de cette saga d'exception, le scénario du jeu, sa création et ses mécaniques de gameplay sont ici analysés et expliqués avec précision.
    Un ouvrage incontournable pour (re)découvrir l'univers de la série mythique Final Fantasy !
    EXTRAIT
    Les Final Fantasy ont toujours mis un point d'honneur à déployer un univers cohérent, dans sa géographie comme dans son histoire ou les coutumes des différentes villes. Le neuvième opus avait déjà poussé loin la conception de son monde, avec une multitude de détails comme les statues de héros évoquant un passé historique chargé. FF X a marqué une nouvelle étape avec la création de Spira, un territoire unique d'inspiration asiatique, minutieusement élaboré, qui va jusqu'à proposer ses propres langages et écritures. Immersion plus en profondeur au coeur de cet univers, de sa géographie aux peuples qui l'habitent, en passant par les récits et les exploits qui ont bouleversé son histoire.
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Passionné de cinéma et de jeu vidéo, Damien Mecheri intègre la rédaction du magazine Gameplay RPG en 2004 en signant plusieurs articles du deuxième hors-série consacré à la saga Final Fantasy. C'est avec cette même équipe que Damien poursuit son travail en 2006 au seind'une autre publication intitulée Background, avant de continuer l'aventure sur Internet, en 2008, avec le site Gameweb.fr. Depuis 2011, en plus d'une expérience de journaliste radio, il écrit des articles consacrés à la musique pour de nombreux ouvrages édités par Pix'n Love, tels que Zelda. Chronique d'une saga légendaire, Metal Gear Solid. Une oeuvre culte de Hideo Kojima, La Légende Final Fantasy VII et IX, Castlevania. Le Manuscrit maudit ou encore BioShock. De Rapture à Columbia. Il est aussi l'auteur de l'ouvrage Video Game Music. Histoire de la musique de jeu.

  • Ma soeur, Carole, venait d'être contaminée par une maladie mortelle que personne ne pouvait soigner, pas même moi... Les Rebelles voulaient me recruter pour éliminer le couple royal... Ils avaient aussi contacté Morgan et je ne savais plus de quel côté étaient les gentils. Il fallait que je trouve des solutions pour me sortir de tout ça, et vite !

    "Un 5ème tome qui clôture parfaitement les aventures de Vicky, Morgan, Carole et Marc. Comme toujours, Olivia Sunway nous réserve une histoire palpitante pleine de rebondissements !"

  • Dernier de son genre en 2D et sur console Nintendo, le sixième épisode de la fameuse saga Final Fantasy fait désormais partie intégrante de l'histoire du jeu vidéo, grâce à l'ambition de ses créateurs.
    Parmi les épisodes cultes de la saga Final Fantasy, son sixième épisode trône en bonne place. Dernier de son genre en 2D et sur console Nintendo, FF VI reste l'un des sommets de la carrière de Sakaguchi, Kitase et Uematsu. À une époque où la mise en scène se résumait à des écrans fixes et à quelques sprites exprimant tant bien que mal de rares émotions, Squaresoft, dans un ultime baroud sur Super Nintendo, s'est découvert une ambition : réaliser un jeu qui repousse les limites des J-RPG d'alors. Nous ne pouvions donc que lui consacrer un livre.
    Cette étude revient sur l'histoire et les coulisses de la création de ce sixième épisode, tout en proposant un décryptage complet du jeu, qui vous replongera dans l'univers culte de Final Fantasy.
    EXTRAIT
    Il y a de cela très longtemps, le monde était dominé par la magie créée à l'origine par trois divinités. Appelées « la triade guerrière », ces divinités descendirent sur le monde, chacune désirant le dominer. C'est ainsi qu'elles se déclarèrent la guerre ; une période que l'Histoire retiendra sous le nom de « Guerre des Magi ». Pour assouvir leurs desseins belliqueux, les trois dieux se servirent des humains comme de pions. Ils transformèrent ainsi certains d'entre eux en chimères1, douées de magie et dotées de pouvoirs spéciaux, pour lutter à leurs côtés. Prenant conscience des dégâts colossaux qu'ils avaient occasionnés, et juste avant de passer le point de non-retour qu'aurait constitué la destruction du monde, les dieux décidèrent de se neutraliser mutuellement : transformés en pierre, ils devaient, devenus statues, se contempler l'un l'autre pour se contrôler. Leur dernier voeu était simple : que les chimères, leurs créations douées de magie, ne soient plus utilisées à des fins néfastes. Pour cela, ces dernières se résolurent à créer un monde à part, dans lequel elles pourraient vivre en paix et en sécurité. Un lieu, surtout, éloigné des humains... Avant de partir, les créatures magiques récupérèrent les statues des trois dieux, ceci afin de les mettre à l'abri.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Rédigé par Killy, un ancien rédacteur de chez jv.com s'étant distingué par son approche plus littéraire du test de RPG, ce nouveau volume de la légende FF va à l'essentiel dans son analyse. - Flikvictor, Sens critique
    À PROPOS DE L'AUTEUR
    Pierre Maugein a été rédacteur sur le site Jeuxvideo.com de 2003 à 2006 sous le pseudonyme de Killy. Graphiste de formation, il a décidé de se tourner vers le journalisme orienté jeux vidéo par passion pour ce domaine. Pigiste pour JeuxActu, il a ensuite écrit pour le site Ragemag, abordant des domaines variés entre art, littérature, cinéma, science et, bien sûr, jeux vidéo. Désormais, il officie dans les rangs du Journal du Gamer. Il est à l'origine d'articles dans la collection d'ouvrages Level Up, également parue chez Third Éditions.

  • Quel joueur ne s'est pas essayé à Final Fantasy VII ? Ce titre, sorti en 1997, est aujourd'hui le porte-étendard de toute une génération et le jeu qui a propulsé la PlayStation de Sony sur le devant de la scène. Pour fêter les quinze ans de ce jeu de rôle mythique, Third Editions se propose de replonger dans son univers incroyable. Cet ouvrage, façonné avec soin, revient sur l'ensemble des titres qui ont contribué à forger la mythologie de Final Fantasy VII et décrypte leur contenu à travers des réflexions et des analyses originales. Un ouvrage incontournable pour (re)découvrir l'univers de la série mythique Final Fantasy ! EXTRAIT Pour célébrer l'un des RPG les plus marquants de l'histoire du jeu vidéo, Third Éditions a décidé de publier un livre hommage : un ouvrage de coeur, mais aussi une vraie analyse des jeux gravitant autour du RPG de légende. En effet, ne sera pas ici traité le seul cas de Final Fantasy VII, mais bien l'ensemble des productions de la Compilation of Final Fantasy VII, d'Advent Children à Before Crisis, en passant par Crisis Core et Dirge of Cerberus, sans oublier Last Order. Pour bien commencer ce voyage et rafraîchir vos souvenirs, nous avons choisi de vous livrer en premier lieu l'ensemble du scénario de l'univers Final Fantasy VII. Pour la première fois, l'intégralité de l'intrigue vous sera contée en détail de façon chronologique : des origines de la Planète au réveil de Génésis dans l'épilogue caché de Dirge of Cerberus. L'histoire bien assimilée, vous aurez par la suite l'occasion de plonger dans les coulisses de la création des jeux de la compilation. Des personnalités impliquées aux décisions inattendues qui bouleversèrent l'élaboration de ces titres, l'ensemble du développement et un grand nombre d'anecdotes vous seront dévoilés. Puis sera fait un décryptage complet de chaque titre afin de poser les jalons de nombreuses réflexions. À PROPOS DES AUTEURS Passionnés depuis l'enfance par la presse papier, Nicolas Courcier et Mehdi El Kanafi n'ont pas tardé à lancer leur premier magazine, Console Syndrome, au cours de l'année 2004. Après cinq numéros à la distribution limitée à la région toulousaine, ils décident de créer une maison d'édition du même nom. Un an plus tard, la petite entreprise sera rachetée par Pix'n Love, éditeur leader sur le marché des ouvrages consacrés au médium du jeu vidéo. Au cours de ces quatre années dans le monde de l'édition, Nicolas et Mehdi auront édité plus de vingt ouvrages consacrés à des séries phares, dont ils auront eux-mêmes rédigé un grand nombre : Zelda. Chroniques d'une saga légendaire, Resident Evil. Des zombies et des hommes et La Légende Final Fantasy VII et IX. Depuis 2015, ils poursuivent leur démarche éditoriale articulée autour de l'analyse des grandes sagas du jeu vidéo au sein de la nouvelle maison d'édition qu'ils ont cofondée : Third.

  • L'auteure, spécialiste des dragons dans la littérature de tout temps, analyse les composants itératifs et les ingrédients du succès contemporain d'un sous-genre de la Fantasy centré sur ces créatures légendaires qu'elle baptise la Dragon Fantasy.

  • Anglais Owls and Other Fantasies

    Mary Oliver

    Within these pages Mary Oliver collects twenty-six of her poems about the birds that have been such an important part of her life-hawks, hummingbirds, and herons; kingfishers, catbirds, and crows; swans, swallows and, of course, the snowy owl, among a dozen others-including ten poems that have never before been collected. She adds two beautifully crafted essays, "Owls," selected for the Best American Essays series, and "Bird," a new essay that will surely take its place among the classics of the genre.
    In the words of the poet Stanley Kunitz, "Mary Oliver's poetry is fine and deep; it reads like a blessing. Her special gift is to connect us with our sources in the natural world, its beauties and terrors and mysteries and consolations." For anyone who values poetry and essays, for anyone who cares about birds, Owls and Other Fantasies will be a treasured gift; for those who love both, it will be essential reading.
    From the Hardcover edition.

  • The game started with a murder. Now, it's Eve Dallas's move.
    It is the most puzzling case Eve Dallas has ever faced: the founder of the computer gaming giant U-Play is found decapitated in his locked, private playroom. And now Eve and her team are about to enter the next level of police work, in a world where fantasy is the ultimate seduction-and the price of defeat is death...

empty