Stéphanie jean-louis

  • Spin-off de Rebel Bikers

    À tout juste 22 ans, Ayden a connu des moments difficiles. Son père, T.J, chef de gang de motards corrompus, lui a mené la vie dure.
    Après la mort de celui-ci, Ayden se doit de reprendre les rênes des Hell Riders. Aucune place pour la pitié, il va devoir faire ses preuves dans un univers sombre, dangereux ou règne le chaos.
    Mais lorsque l'on a plus rien à perdre et que la rancoeur nous submerge, peut-on vraiment être sauvé ?
    ***
    Extraits:
    - On avait dit cinquante mille Ayden ! Pour qui tu te prends de rappliquer et faire celui qui peut négocier comme T.J ?
    - Assis ! ordonné-je en le regardant sévèrement.
    Ce connard ose me comparer à mon père, et ça me fait vraiment chier. Je dois composer avec ça depuis une semaine. Son ombre plane sur moi et ça commence à me casser les burnes.
    - Ouais, dans tes rêves, reprend-il. On est venus pour te dire qu'on ne négocie pas avec toi. On reste à cinquante mille dollars. À prendre ou à laisser, compris ? Espèce de trou du...
    Je sors mon arme et lui envoie une balle dans la tête. Il s'écroule au sol, en faisant un énorme fracas dans sa chute. Je vrille alors mon flingue vers l'autre type dont j'ignore le nom, et franchement j'en ai rien à branler.
    - D'autres questions ? demandé-je, excédé.

  • Cameron et Lexie ont traversé les pires épreuves de leur vie. À présent réunis, tout semble aller pour le mieux... en apparence. Car pour le jeune homme, des ombres viennent encore noircir le tableau, quitte à le plonger définitivement dans les ténèbres.
    Quand vous semez le doute autour de vous...
    Quand faux-semblants riment avec survie...
    Si l'obscurité vous engloutit tout entier, que reste-t-il ?
    Un coeur aussi obscur que tourmenté peut-il trouver l'absolution ?

  • Kathleen n'a jamais eu une existence facile. Petite, elle a dû se battre contre la vie, quitte à parfois prendre des risques. Au grand dam de son entourage, « cette tête brûlée » entend bien mener à terme l'objectif qu'elle s'est fixée avant de mourir.
    Même si revenir en arrière peut s'avérer décevant, « Kate » le sait : « Les batailles de la vie sont menées par ceux qui n'abandonnent jamais »
    De plus, elle veut que cet homme connu jadis, tienne sa promesse.
    Lui, le seul qui fait battre son coeur depuis ses cinq ans.

    Et à la fin, peut-on aimer malgré la fatalité ?

  • Blake Jefferson est le mec le plus cool que j'ai rencontré. Celui pour qui mon coeur a flanché, mais aussi celui à cause de qui ma vie a basculé. Ses yeux reflètent le néant, la folie et l'imprudence. Mais je l'aimais. Trop ou peut-être pas assez, dans tous les cas notre histoire n'a rien d'un conte de fées. Elle est passionnelle, sauvage, dévastatrice. Et quand il a fallu décider, je n'ai pas hésité.
    Jusqu'où êtes vous prêt à aller pour la personne que vous aimez ?

  • 5 ans après...
    Chloé et Tony ont subi des épreuves tragiques et douloureuses. Dans l'adversité, ils ont toujours combattu ensemble. Face à leurs démons, leur amour leur a permis de survivre. Partir loin et recommencer une nouvelle vie à deux semblait idyllique. Mais fuir ne signifie pas oublier. Avancer quand la douleur vous ronge devient illusoire, et l'encre noir ne peut cacher les cicatrices du coeur.
    Mais ne dit-on pas qu'après l'obscurité, naît la lumière ?

  • Chloé Evans fait face à son chagrin comme elle peut. Après la perte de sa mère, son père et elle, décident de tout quitter afin de se reconstruire.
    Oui, ils aspirent à une nouvelle vie et arrivent dans une nouvelle ville. Mais il se trouve que celle-ci est dirigée par des personnes auxquelles Chloé et son père ne s'attendaient pas. Des personnes qui leur font comprendre qu'ils ne sont pas les bienvenus.
    Pourquoi Chloé et son père sont-ils traités ainsi ? Que cache cette ville ? Et surtout, pourquoi Tony, le chef du gang des motards la déteste-t-il autant ?
    ***

    Extrait 1 :

    « Ma curiosité l'emporte et je scrute celui qui a eu la gentillesse de me barrer si violemment la route. Il est grand, assez musclé et évidemment tatoué. Vêtu d'un pull blanc sous une veste en cuir noir, je distingue simplement des tatouages sur son cou, dont une tête de cobra enroulée sur une rose dessinée à l'encre noire. Je continue mon observation et tombe sur des yeux noirs qui m'observent de la tête aux pieds. »

    Extrait 2 :

    « Il souffle, pour me montrer clairement que je l'agace et continue à boire à même la bouteille.
    - Va voir ailleurs, tu me prends la tête ! Dégage une bonne fois pour toute !
    De rage, je prends la bouteille de vodka qu'il porte à ses lèvres et la balance de l'autre côté du bar. Il jure entre ses dents mais je m'écrie :
    - Ta mère ne t'a pas appris à respecter les femmes ?
    À ces mots, je ne comprends même pas ce qui se passe. Tony se lève d'un bond en jurant et envoyant valser sa chaise loin derrière lui. »

    Extrait 3 :

    La vision est juste incroyable. Ce type - que je déteste encore un peu malgré les événements récents - est bâti comme un dieu. Si bien que j'en ai le souffle coupé. Mon imagination de tout à l'heure, ce rêve idiot que j'ai fait, me revient en tête et je me sens rougir. Comment j'ai pu imaginer ça ? Comment j'ai pu penser une minute que je pourrais embrasser Tony ?

  • Après l'agression des membres de sa famille, Chloé Evans s'est renfermée sur elle-même. La culpabilité la ronge et rien ne semble l'aider à aller mieux.
    Pire que tout : l'arrivée de nouvelles personnes va l'obliger à renouer avec un passé qui la plongera dans un univers dangereux. Entre doutes et désespoir, trahison et amour, la frontière semble bien mince.
    Et si Tony le chef du gang des Rebel Bikers a toujours détesté Chloé, désormais il n'a plus qu'elle en tête, quitte à prendre des risques pour la protéger.


  • La fin tant attendue

    Tony, un jeune homme rebelle et chef de gang des Rebel bikers, est hanté par la perte de sa mère qui l'a rendu agressif et colérique. C'est en croisant la route de Chloé, têtue mais charmante, qu'il commence à voir la vie différemment. Et si à présent tout va bien, les menaces du passé planent, présageant un futur incertain.
    Alors que son amitié avec Ayden subit toutes les épreuves, qu'en est-il de la personne qu'il ne comptait plus jamais revoir ?
    ***
    L'auteure :
    Stéphanie Jean-Louis a 30 ans et vit dans le sud de la France où elle est née. Maman d'une petite fille de 4 ans et elle se consacre à l'écriture depuis qu'elle a 15 ans. L'envie d'écrire des romans est née depuis quelques années, quand elle a commencé à partager ses écrits et que les lecteurs y voyaient du potentiel.

  • Lexie et Cameron sont amis depuis l'enfance. Mais alors qu'ils entrent à l'université, leurs chemins se séparent. Cameron fait face à une terrible tragédie et rejette sa meilleure amie.
    Meurtrie et secrètement amoureuse de lui, elle prend la décision de s'en aller pour l'oublier.
    Mais trois ans plus tard, alors que Lexie mène une vie bien rangée, Cameron refait surface par le plus grand des hasards.
    Quand deux coeurs se rencontrent à nouveau, mais que l'un est en mille morceaux et l'autre est plus rigide que la pierre, peuvent-ils espérer battre à l'unisson ?
    ***

    Extrait 1 :

    Mon souffle se coupe. Rien n'a changé, il est magnifique. Beauté, magnétisme indéniable, charisme flagrant. Aucune imperfection. Je ressens, comme la première fois, cette pointe au coeur. Cette sensation qui s'insinue en vous, pour d'abord vous rendre heureux, puis amoureux. Mais qui ensuite, vous déchire en lambeaux. Voilà le don de Cameron. Cet homme vous attire comme le miel avec les abeilles. Et si, au départ, vous vous délectez de ce nectar, Cameron fait en sorte qu'il devienne un poison une fois que vous l'avez consommé. Goûter à ce spécimen, c'est vous perdre dans un abyme de remords.
    ***
    Extrait 2 :
    - Pourtant, tu aimes reluquer le connard que je suis.
    Sa bouche effleure le lobe de mon oreille me provoquant de divins frissons. Je mords ma lèvre inférieure et ferme les yeux. Il glisse ses doigts sur mon ventre, caresse mon nombril avant de déboutonner le haut de mon short. Mon coeur manque un battement, mon corps s'embrase instantanément.
    - Tu veux que je te montre devant tout le monde le connard que je peux être ? demande-t-il en retirant le deuxième bouton. Je ne réponds rien, émoustillée, le coeur palpitant. Cameron ne m'a jamais touchée ainsi. J'exulte sous ses doigts s'insinuant à la lisière de mon intimité, tandis qu'il chuchote :
    - Je suis sûr que t'es déjà chaude comme la braise, là-dedans.

  • Des textes courts et de belles illustrations documentaires racontent la grande aventure de l'histoire de France aux plus petits.

  • C'est en 1821, dans un hameau du Jura, qu'une jeune meunière donne naissance à Louis Vuitton. A quatorze ans, quelques francs en poche, l'adolescent décide de monter à Paris. Deux ans de voyage à pied, deux ans d'une existence à la rude. Le baluchon sur l'épaule, le jeune Louis se dirige à grands pas vers son destin hors du commun.
    Trente ans plus tard, l'apprenti a fondé son affaire de malles et d'emballage de modes. Destitution de Louis-Philippe, guerre contre la Prusse, fuite de Napoléon III, Commune ou naissance de la République, aucun événement ne le distrait du but qu'il s'est fixé : réussir. Et c'est dans les gares, en observant les voyageurs, qu'il imagine les astuces à même de leur simplifier la vie. Il fait un malheur en inventant la malle plate !
    Avec l'épopée du rail, l'essor de la marine à vapeur, l'expansion coloniale, avec Thomas Cook et ses voyages en groupes, Pullmann et ses wagons tout confort, Worth et sa mode vestimentaire adaptée au voyage d'agrément, Boucicaut et ses nouvelles méthodes de vente, avec les Expositions universelles à la gloire du progrès - Louis Vuitton participe à l'avènement du tourisme moderne et devient un commerçant puissant. En ses ateliers d'Asnières se produisent malles-lits, malles pique-nique, malles à chaussures, à ombrelles, à chapeaux et wardrobes, qui soulèvent l'enthousiasme d'une clientèle aisée.
    Des salons de l'impératrice Eugénie, dont il fut l'emballeur particulier, aux prestigieux magasins de Londres, Nice, Paris ou Vichy, Louis Vuitton crée sa propre légende, un mythe que ses fils et petits-fils, Georges et Gaston, vont grandir à leur tour. Mais une légende ne fait pas qu'aligner riches heures et succès. Contrefaçons, coûts d'exportation, crises économiques sont autant d'aléas qui fragilisent l'industrie du luxe. Et sous l'occupation allemande, la peur du déclin conduit à de nouveaux marchés... Après-guerre, la légende Vuitton se reconstruit autour de trois mots : luxe, fonctionnalité, innovation. Devise qui vaut encore aujourd'hui, alors que la maison est passée en d'autres mains et a pris un nouvel essor.
    Le minutieux travail d'historienne de Stéphanie Bonvicini, élégamment nourri de références à la littérature de voyage, aux arts et aux moeurs de l'époque, retrace l'itinéraire d'une famille et d'une marque d'exception, qui fête aujourd'hui son cent cinquantième anniversaire.

  • L'Association des archivistes du Québec fêtera en 2017 le 50e anniversaire de sa fondation : une occasion pour Histoire Québec de nous proposer un état des lieux de la mémoire archivistique d'ici. À travers leurs textes, des professionnels du domaine nous offriront un précieux aperçu de l'importance des archives dans notre conception de l'histoire, et du rôle fondamental que celles-ci jouent dans notre mémoire collective. Conservation du passé bien sûr, mais également interprétation et compréhension, le rôle des archives est complexe. Des exemples précis sont également abordés : celui d'une nouvelle analyse du XVIIe siècle à travers la figure de l'iroquois Ouréhouaré, celui de la bibliothèque du Collège classique de Thetford, et enfin celui de la borne interactive avec environnement numérique 4D du complexe industriel Alphonse Raymond à Montréal. L'archivistique, une opportunité de plus pour Histoire Québec - qui deviendra d'ailleurs un trimestriel cette année - de faire le pont entre les professionnels de l'histoire et les passionnés de nos mémoires locales et régionales.

empty