• COLORADO, JUILLET 1900. Emily débarque à Silver Creek, petite ville
    minière en pleine expansion. Mais la jeune femme est-elle vraiment
    venue se marier comme elle le prétend ? Rien n'est moins sûr, car
    dans l'Ouest encore sauvage où les passions se déchaînent et les
    vengeances sont légion, les apparences sont parfois trompeuses... Et la
    poudre dicte toujours sa loi ! Surtout lorsque votre passé est plus
    lourd que la valise que vous traînez.

  • SUD DU TEXAS, SEPTEMBRE 1900. Lorsqu'Emily entre dans la ville de
    Galveston, le « Labour Day » bat son plein, et les glorieux
    travailleurs défilent sous les clameurs de la foule. Emily, elle, n'a
    pas le coeur à la fête, et préfère se rendre directement au nouveau
    rendezvous qu'elle s'est fixé avec le destin. Mais au moment de
    sonner à la porte de l'institution religieuse, sa main est prise d'un
    /> léger tremblement, et dans sa tête, la tempête gronde... Car la
    vengeance, venue des profondeurs, pourrait bien tout emporter sur son
    passage !

  • OHIO, OCTOBRE 1900. Emily, toujours traquée par les deux Pinkerton,
    continue son chemin de vengeance. Accompagnée de la petite Claire et
    de Susan, une esclave affranchie qu'elle a sauvée des griffes du
    Klan, elle arrive à Oil Town, une ville-chantier où l'on fore la
    terre à la recherche du précieux or noir. Mais après deux meurtres
    qui ont défrayé la chronique, les choses risquent bien de se
    compliquer pour elle... Et la rage qui secoue ses entrailles ne va-t-
    elle pas lui faire perdre pied ?

  • Avec ce 5e tome de Cellule Poison, Laurent Astier met le point final à un spectaculaire roman noir.

    Cellule Poison est une série qui nous plonge dans l'enfer de la prostitution, un thriller contemporain dense et rythmé qui explore les nouvelles mafias d'Europe de l'Est.

    5e et dernier épisode de Cellule Poison, la quintessence du polar en bande dessinée !

  • Quintessence du polar en bande dessinée, Cellule Poison nous entraîne dans les méandres des réseaux de prostitution albanais en Europe. Laurent Astier, Prix France Info de la meilleure BD d'actualité pour L'Affaire des affaires, décrit la descente aux enfers de Claire, jeune fliquette infiltrée, frôlant l'abîme pour tenter de démanteler ces filières. 96 pages d'un spectaculaire roman noir.


  • A 22 ans, Claire est une brillante élève de L'Ecole Supérieure de Police de Cannes-Ecluse.

    Elle croit sa voie de major de promo et futur lieutenant toute tracée jusqu'à ce qu'on lui propose d'intégrer la POISON, cellule de lutte contre les réseaux de prostitution en Europe. Sa mission, infiltrer un de ces réseaux ! Au risque de perdre son âme ?

    Polar sombre, noir et profondément humain, Poison est un terrible coup de poing graphique et scénaristique en 96 pages.

  • Sur les trottoirs lyonnais, Claire, policière infiltrée essaye de connaître les macs de certaines prostituées d'Europe de l'Est. Devant le silence des filles, elle va commencer à parler de l'ouverture prochaine d'une boite à la frontière espagnole ou elle fera travailler les filles dans de bonnes conditions.

    Elle va ensuite se rendre en Albanie pour « recruter » des prostitués et ainsi remonter les filières du trafic. Mais à trop marcher au bord du précipice, on risque de chuter et Claire l'apprendra à ses dépens.

    Superbe polar, dense et noir, la Cellule Poison est une bouleversante plongée dans les abîmes qui renouvelle les codes de la bande dessinée policière dans un format de 100 pages.

  • Fascinante plongée en enfer, polar incroyablement nerveux et document édifiant, Cellule Poison explore les méandres des réseaux de prostitution contemporains. Claire, jeune flic infiltrée, est entraînée dans les Balkans pour remonter à la source des filières et tenter de faire tomber la tête du réseau. Mais, à nager à contre-courant, ne risque t'elle pas de se noyer ?

  • Condamné pour des faits de grand banditisme, Jean-Claude Pautot a raconté la prison, les braquages, les planques et les cavales à Laurent Astier. Dans la tradition des grands auteurs américains, ils ont forgé une fiction inspirée directement du réel.
    Une bande dessinée forte comme une vie !
    "Mon métier est inscrit dans mon casier : braqueur multirécidiviste. C'est la seule chose que je sais faire. Depuis le début, je savais que ça allait mal se terminer. Mais je ne savais ni où, ni quand. Et encore moins comment. Et même si quelqu'un me l'avait dit, ça n'aurait rien changé."

  • L'Affaire des affaires est un OVNI dans le monde de la bande dessinée. Documentaire, enquête journalistique, autobiographie, fiction... Alors que le procès des faux listings de Clearstream met aux prises un président de la République, un ancien Premier ministre, une ministre de la Défense devenue ministre de la Justice et un journaliste, plongez au coeur du Luxembourg, de ses banques et de ses comptes numérotés, sur la piste de Denis Robert et des listings qui ont tant fait parler.

  • Attention, L'Affaire des affaires est un livre qui n'a aucun équivalent en bande dessinée. Un journaliste, romancier, Denis Robert, avec la collaboration de Yan Lindingre, raconte à la première personne sa vie (mouvementée), de son passage à Libé dans les années 90 à sa mise en examen dans l'affaire Clearstream. Le livre explique d'une façon limpide les mécanismes (paradis fiscaux, banques offshore, manque de coopération entre Etats) qui permettent au crime organisé de prendre ses aises dans la nouvelle économie, mais rend également compte des blocages de la justice. Laurent Astier au trait acéré, transforme le tout en un incroyable thriller politico-financier et brosse le portrait, criant de réalisme d'une planète économique et médiatique où l'information devient l'ennemi à abattre.

  • Après plus de dix ans d'enquêtes, de procès, de condamnations et de rebondissements, Denis Robert est enfin blanchi par la plus haute juridiction française, la Cour de cassation, et relaxé à l'issue du procès Clearstream. Le quatrième et dernier tome de L'Affaires des affaires nous plonge au coeur de ce maelstrm judiciaire dans lequel un président de la République, un ancien Premier ministre, le numéro 2 d'une multinationale et un vétéran des services secrets s'entre-déchirent. Une aventure fascinante, plus forte que la fiction, qui met en lumière les incroyables dysfonctionnements de la finance internationale. Un thriller haletant servi par le découpage exceptionnel de Laurent Astier.

  • Du 2 au 26 mai se tiendra le procès le plus médiatique de l'année. La justice essayera de faire la lumière sur une manipulation impliquant un président de la République, un ancien premier ministre, la Dgse, des multinationales... Denis Robert est au coeur de la tempête depuis son origine. Révélant la première affaire Clearstream, il s'est trouvé aux prises avec les comploteurs et a été poursuivi avant d'être relaxé. Il nous livre ici son témoignage de l'intérieur, au plus près des rouages de la machine. Ce troisième tome de L'Affaire des affaires, en partenariat avec France Info, est un incroyable témoignage, magnifiquement mis en images par Laurent Astier, qui se dévore comme le meilleur des polars.

  • Le village de St Jean-en-Aven est en deuil. Deux corps ont été découverts près du presbytère : ceux de Marcel Grange dit « le lièvre », facteur de son état, et d'Augustin chaudron, l'artiste de la région. Les deux compères se seraient jetés du pont qui surplombe le village. Une chute de 468 mètres. Ce pont, construit en 1947, a la triste renommé d'attirer les candidats au suicide. Au fil des années, le village est même devenu une attraction macabre. Cependant, jamais depuis le début des « grands plongeons », un villageois n'avait franchi le pas. Le choc est donc immense. La gendarmerie, lasse, s'est déchargée de cette énième enquête de suicide en passant le relais à la PJ de Paris. Un inspecteur va être dépêché sur les lieux. Mais la veille de son départ, ce dernier est blessé par balle lors d'une interpellation musclée. C'est donc son co-équipier qui le remplace au pied levé. Léo Walec, jeune policier de 25 ans, arrive donc par une chaude après midi d'été, dans la vallée encaissée, sans savoir grand chose de l'affaire

empty