• Avec l'Ère de l'égoïsme, Darryl Cunningham se penche sur les relations entre la politique et l'économie, et plus précisément sur l'évolution des doctrines libérales et leur rôle dans le déclenchement de la crise de 2008, puis dans la montée des droites extrêmes en Europe. Cunningham brosse le portrait d'Ayn Rand, auteure très influente aux Etats-Unis, à l'origine de la doctrine de l'objectivisme, qui a influencé les libertariens et de très nombreux hommes politiques américains. Il décrit également les mécanismes en cause dans cette crise et les ravages qu'elle a causés, parallèlement à un nouvel essor des politiques libérales et à la montée de l'individualisme dans nos sociétés. Confrontant pensées conservatrices et progressistes, il questionne le culte de l'argent et de la réussite individuelle, et cette idéologie qui a érigé l'égoïsme en vertu cardinale.

  • Fables Scientifiques est une bande dessinée documentaire dans laquelle Darry Cunningham déconstruit minutieusement certains des mythes qui entourent la science, souvent propagés par des conspirationnistes ou bien des média peu scrupuleux responsables de la viralité de ces théories fumeuses. Darryl Cunningham décode les fables qui ont façonné certains des thèmes les plus âprement débattus de ces cinquante dernières années. Il questionne dans le détail ces théories et se penche sur les controverses entourant la changement climatique, l'atterrissage sur la lune, le vaccin ROR (Rougeole, oreillons et rubéole), l'homéopathie, la théorie de l'évolution, la chiropractie et plus largement toute forme de négationnisme de la science, le dénialisme scientifique. Nourri des recherches approfondies et de nombreuses sources, la narration limpide, la ligne graphique sobre et l'utilisation d'illustrations photographiques permettent à Cunningham d'expliquer des questions complexes et controversées avec une facilité trompeuse. Fables scientifiques est une étape importante du journalisme d'investigation en bande dessinée.

  • Darryl Cunningham's latest investigation takes us to the heart of free-world politics and the financial crisis, as he traces the roots of bankrupt countries to the domination of right-wing policies and the people who created them. Cunningham draws a fascinating portrait of the New Right and the charismatic Ayn Rand, whose soirees were attended by the young Alan Greenspan. He shows how the Neo-Cons hijacked the economic debate and led the way to a world dominated by the market. Smaller countries, such as Greece, have paid the price for joining a club that held impossible membership rules. He examines the neurological basis of political thinking, and asks why it is so difficult for us to change our minds - even when faced with powerful evidence that a certain course of action is not working. Cunningham's spare yet eloquent prose, perfectly complemented by the beauty and clarity of his artwork, delivers a devastating analysis of our economic world.

empty