• Helstrid

    Christian Léourier

    Certains mondes ne sont pas faits pour l'humanité : Helstrid est de ceux-là. Des températures de -150 °C ; des vents de 200 km/h ; une atmosphère toxique. Pourtant, la Compagnie tient à exploiter ses énormes ressources en minerai, appâtant les volontaires à l'exil à grand renfort de gains conséquents. Des hommes et des femmes à l'image de Vic, qui supervise le travail de prospection et d'exploitation des machines. Un job comme un autre, finalement, et qui vaut toujours mieux que d'affronter son passé laissé sur Terre... Jusqu'à ce que le porion soit contraint d'accompagner un convoi chargé de ravitailler un avant-poste à plusieurs centaines de kilomètres de la base principale. Un trajet dangereux, mais les IA sont là pour veiller à la bonne marche des véhicules suréquipés et à la protection du seul humain embarqué. Dans pareilles conditions, tout ne peut que se passer au mieux...

  • Si Kélia n'a pas hérité du don de son père, diseur de mots, elle se découvre très tôt un autre talent : elle sera danseuse de corde. Or, défier les lois de l'équilibre peut se révéler plus risqué qu'on le croie. Tout dépend où aboutit la corde sur laquelle on marche, et de la notion qu'on a de l'équilibre, quand tout se révèle instable.
    C'est ainsi que Kélia sera amenée à jouer un rôle décisif dans la bataille qui opposent les adeptes des anciens dieux aux partisans de l'Unique. Pourtant, elle ne demandait rien d'autre qu'un peu de bonheur auprès de la personne dont elle s'est éprise, comme toutes les jeunes filles de son âge. Mais il est vrai que toutes ne choisissent pas pour amant un dieu de l'Axe-divin...

    Né en 1948, Christian Léourier est un écrivain français de science-fiction. Après avoir débuté dans la mythique collection Ailleurs & Demain, il entame en 1986 la publication de son oeuvre majeure, Le Cycle de Lanmeur, considéré comme un classique du genre.
    De la caste des raconteurs d'histoire - Holdstock, Hobb, et surtout Le Guin, - Christian Léourier signe avec La Lyre et le Glaive une fantasy sensible et poétique sur l'impermanence de toute chose : hommes, châteaux, civilisations.

  • Lorsque Kelt se voit refuser le passage d'un pont parce qu'il ne peut s'acquitter du péage, il prédit l'effondrement de la construction. Ainsi sont les diseurs de mots, ils ont de drôle de pouvoirs, jamais ils ne mentent et, dit-on, leurs vérités ensorcellent.
    Accusé par le gardien du pont d'avoir jeté un sort à l'ouvrage, Kelt est arrêté puis jeté dans les geôles du seigneur local. L'incrimination étant cependant difficile à démontrer, le gardien convoque une ordalie, où le diseur de mots doit prouver son innocence... une arme à la main. Heureusement pour lui, Hòggni, un mercenaire en mal de contrat, se porte volontaire pour le représenter.
    Hòggni remporte le duel, mais le seigneur local n'en a toutefois pas fini avec les deux hommes. Vexé, il les envoie au devant du danger, en mission au Heldmark, où le culte d'un dieu unique se répand comme la peste.

    Né en 1948, Christian Léourier est un grand monsieur des littératures de l'Imaginaire. Après avoir débuté dans la mythique collection Ailleurs & Demain, il alterne par la suite romans pour adulte et romans à destination de la jeunesse. En 1986, il entame la publication de son oeuvre majeure, Le cycle de Lanmeur, considéré comme un classique de la science-fiction française.
    Le Diseur de mots marque son entrée fracassante dans le domaine de la fantasy adulte.

  • C'est au printemps que Mazé est arrivé au Chambon, le village du bout du monde Il a demandé si l'on y avait vu le sanglier qu'il traquait depuis des semaines. Malgré une réponse négative, il est resté, trouvant auprès d'Aline une sérénité qu'il n'avait jamais connue. Mais, à la première neige, il comprit que la bête l'attendait pour un ultime affrontement. Né en 1948, d'abord auteur de romans de science-fiction, Christian Léourier a poursuivi sa carrière en alternant des romans pour adultes et pour la jeunesse, domaine où il est le plus connu. Son oeuvre principale, le Cycle de Lanmeur, est actuellement rééditée chez Folio. Il portait depuis longtemps en lui un grand roman classique et ce fut Dur silence de la neige, dont le sombre lyrisme rappelle Giono ou le Bernanos de Un crime.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Sitrinjeta

    Christian Léourier

    Loin dans le futur, dans le fourmillement des étoiles, les humains ne sont plus que des créatures parmi d'autres - pas les plus appréciées, ni les plus importantes. Bien au contraire.
    Quand Hénar Log Korson, capitaine terrien sans vaisseau, rencontre le terrifiant Skaatlin pour lui soutirer une astronef, nul ne se doute réellement de ses motivations... à moins que les enjeux de son périple ne soient déjà connus en coulisse ?
    Pourvu d'un équipage hétéroclite auquel se greffe une jeune femme imposée par Skaatlin, le Snekkja entreprend alors un long voyage semé d'embûches vers une destination mystérieuse : Sitrinjêta.
    Trahisons, aventures, incidents politiques jalonneront l'épopée de Hénar et de son équipage, jusqu'à une révélation finale dont les étoiles se souviendront longtemps !

    Né en 1948, Christian Léourier est un grand monsieur des littératures de l'imaginaire. Après avoir débuté chez Robert Laffont dans la mythique collection Ailleurs & Demain (Les Montagnes du soleil, La Planète inquiète), s'être fait connaître auprès des jeunes lecteurs avec L'Arbre-Miroir, il entame en 1986 la publication chez J'ai Lu de son oeuvre majeure : le cycle de Lanmeur.
    Avec Sintrinjêta, il renoue avec l'esprit des grandes épopées spatiales populaires.

  • Gwyzh, planète colonisée par les humains, abrite aussi un peuple mystérieux. Les Gwyddenir végètent en marge des grand domaines comme Lann Faor, dont le jeune Dan ap Arth héritera plus tôt qu´il ne le croit.

    Le peuple gwydden cache toutefois un secret et il appartient à Dan de le découvrir. Et puis, il y a la troublante Gwentmaid aux yeux de chat qui hante les pensées du jeune home et pourrait bien lui ouvrir les portes d´un avenir insoupçonné.

  • Sur la planète Oeagre, paisible colonie de la Terre, d'étranges événements se produisent soudain : en plein été, les récoltes gèlent, la terre tremble, le sol s'entrouve.
    Sans raisons apparentes. La Terre croit à la guerre, mobilise et envoie ses légions. Mais contre quel adversaire ?
    Et la plus terrible de ces agressions est sans doute la folie collective qui s'est emparée des habitants d'Oeagre.
    Sans explications, mus par une impulsion irrésistible, ils quittent leurs maisons et leur ville et se dirigent en un effrayant cortège vers un but imprévisible, comme des lemmings.
    Dans cette cohue mortelle, Lorbeer le logicien a deux raisons de percer le mystère : d'abord retrouver la femme qu'il aime, Laurelance. Ensuite accomplir la mission que lui a confiée Erms, dieu du hasard, auquel il ne croit pas.

    Né en 1948, d'abord auteur de romans de science-fiction, Christian Léourier a poursuivi sa carrière en alternant des romans pour adultes et pour la jeunesse, domaine où il est le plus connu. Son oeuvre principale, le Cycle de Lanmeur, est disponible chez Folio-SF.

  • Solaris 217 Nouv.

    LES FICTIONS :
    « Ismaël, Elstramadur et la destinée » de Christian Léourier ; « L'Amour au temps des univers parallèles » de Hugues Morin ; « Au Pré de l'Asphodèle » de Claude Bolduc ; « Les Pompes de Titan » de Jean-Louis Trudel ; « Les Coeurs tachyoniques ne peuvent aimer » de Derek Künsken ; « Explorer Jéhovah » de Mario Tessier.
    L'ARTICLE :
    « La Machine à écrire... de la (science-)fiction » de Mario Tessier.

empty