• Dangers, mystères et émotions !Londres, 1895. Alors que Charlie s'apprête à faire ses débuts sur la scène du Merry Minstrel, sa grande amie la chanteuse Polly Perkins est victime d'une terrible agression qui la laisse dans le coma... Ce drame survient suite à une violente altercation entre l'artiste et Edgar Wilson, célèbre impresario de l'East End, alias le « dresseur de canaris ». Persuadée que ce douteux personnage est responsable de la tentative d'assassinat, Charlie décide d'infiltrer sa troupe de music-hall. Il lui faudra toute l'aide de ses amis, le fin limier Billy et le casse-cou Black Tom (sans oublier le chat Watson !), pour élucider cette ténébreuse affaire...Incontournable série jeunesse, le neuvième tome des Quatre de Baker Street plonge dans une nouvelle aventure en plein coeur du show-business londonien. Un récit toujours aussi juste qui trouve son équilibre entre la fraîcheur de dialogues ciselés, une intrigue fascinante, un rythme implacable et une atmosphère pleine de tension.

  • Shirley

    Charlotte Bronte

    Publié sous le pseudonyme de Currer Bell, à Londres, en 1849, le roman paraît pour la première fois en France, en 1850. La présente édition est établie d'après la traduction française de Ch. Romey et A. Rolet, Paris, Librairie de L. Hachette et Cie, 1858.
    La province du Yorkshire subit en 1812, la première dé- pression industrielle de l'Histoire. Dans la petite paroisse de Briarfield, plusieurs destins vont se croiser. La jeune Caroline Helstone, fille du pasteur, est éprise de son cousin Robert Moore, manufacturier dont les filatures tournent à vide, nullement intéressé par un mariage peu lucratif... jusqu'à l'arrivée dans la ville voisine, Shirley Keeldar, une héritière vive et entreprenante, dont le ca- ractère charmera plus d'un habitant du Yorkshire ...

  • Anergique

    Célia Flaux

    Angleterre XIXe siècle. Lady Liliana Mayfair est une garde royale, mais aussi une lyne capable de manipuler la magie. Elle et son compagnon Clement partent en Inde sur les trace d'une violeuse d'énergie. Leur unique piste : Amiya, la seule victime à avoir survécu à la tueuse.
    De Surat à Londres, la traque commence.

    Mais qui sont véritablement les proies ?

    Remarquée avec Le Cirque Interdit (Scrineo) Célia Flaux nous plonge cette fois dans une palpitante aventure victorienne, entre steampunk et magie.

  • « Soyez avertis, cher lecteur : les volumes de cette série contiendront des montagnes gelées, des marais fétides, des étrangers hostiles, des compatriotes hostiles et à l'occasion des membres de ma famille hostiles, de mauvaises décisions, des mésaventures géographiques, des maladies dépourvues d'attrait romantique et une abondance de boue. Vous poursuivrez votre lecture à vos risques et périls. »
    Les mémoires de lady Trent, mises en scène par Marie Brennan, racontent la vie et les recherches d'Isabelle Trent, naturaliste mondialement connue et désormais vieille dame, dont l'esprit et le style empreints d'humour s'avèrent sans pitié pour les imbéciles.
    Dans ce premier volume, Isabelle, petite fille puis jeune femme, brave les conventions de sa classe et de son temps pour satisfaire sa curiosité scientifique et accompagner son mari lors d'une expédition à la recherche des dragons de Vystranie...
    Un livre de facture raffinée, qui s'adresse aux amateurs d'époque victorienne, de fantasy, et n'est pas sans rappeler le travail baigné de naturalisme et d'imaginaire de Pierre Dubois dans La grande encyclopédie des fées.
    Une histoire naturelle des dragons est lauréat du Prix des Imaginales 2016.
    « On est tellement emporté par l'histoire et par les dessins qu'on n'est pas loin de croire à ces créatures extraordinaires qu'on aimerait voir voler sous nos cieux. » Jean-Claude Vantroyen - Le soir

    « Ce premier tome est aussi bien une étude (passionnante), qu'une aventure (rocambolesque) sans oublier une critique. Marie Brennan réussit un mélange des genres où le sérieux se mélange au léger avec naturel. » Hervé Beilvaire - Temps de livres

  • XIXe siècle. Un poète assassin sème la terreur autour du monde, ses victimes sacrifiées aux cours d'horribles rituels floraux. Sur ses traces, Bertrand Lacejambe, un botaniste excentrique et son fidèle Fenby, elficologue amateur. Aux portes de la folie et de la magie, ils vont devoir braver les dangers de Féerie pour dévoiler la terrible menace que fait peser le Diadème sur nos rêves.
    Délius, une chanson d'été nous plonge dans une fantasy victorienne étourdissante, dans un univers merveilleux et effroyable, au coeur d'une enquête délirante sur un ton souvent décalé.

  • Sous la plume raffinée et sans pitié de Marie Brennan, retrouvez les aventures d'Isabelle Trent, naturaliste mondialement connue qui a consacré sa vie à l'étude des dragons.

    « Bien que peu de gens soient assez âgés pour s'en souvenir, et encore moins assez impolis pour en parler, je fus autrefois vilipendée dans les feuilles à scandales. [...] C'est à cette époque de mon existence que je fus accusée de fornication, de haute trahison et d'être la plus mauvaise mère de tout le Scirland. C'est plus que la plupart des femmes peuvent réaliser en l'espace d'une vie et j'admets que j'éprouve une sorte de fierté perverse à y être parvenue.
    Ce livre est également, bien entendu, le récit de mon expédition en Érigie. Les avertissements de ma première préface s'appliquent toujours : si les descriptions d'actions violentes, de maladies, de mets étrangers au palais des habitants du Scirland, de religions étranges, de nudité en public ou de gaffes diplomatiques idiotes sont susceptibles de vous gêner, fermez ce livre et passez à quelque chose de plus plaisant.
    Mais je peux vous assurer que j'ai survécu à tous ces événements ; il est donc probable que vous survivrez à leur lecture. »

  • Isabelle Trent, devenue célèbre, n'en a pas fini de déplaire à la bonne société du Scirland (qui doit beaucoup à l'Angleterre victorienne).
    Notre impétueuse naturaliste, après avoir transformé sa demeure en une sorte d'université pour jeunes femmes désireuses de s'instruire, entreprend de monter une expédition afin d'étudier les dragons du monde entier et, l'espère-t-elle, révolutionner leur taxonomie. Comble d'inconvenance, cette fois, Jake, le fils d'Isabelle et de son défunt mari, est du voyage.
    Le voilier Basilic débute son périple dans le Grand Nord où Isabelle étudie (en pantalon) les serpents de mer, puis passe par un pays qui serait peut-être le Mexique, se fait chasser du Yélang et visite enfin les îles volcaniques de l'hémisphère Sud, où elle en apprend davantage sur la civilisation des Draconiens qui ont dominé le monde dans l'antiquité.
    Au cours de ce voyage, le lecteur est aussi témoin d'une nouvelle étape de la vie sentimentale d'Isabelle ; quant à la présence de son fils, elle donne lieu à moult touches ironiques et tendres, car elle découvre que Jake ne s'intéresse qu'à une chose : la mer et tout ce qui s'en rapproche - mais pas aux dragons.
    Le titre du livre rappelle Le Voyage du Beagle, de Charles Darwin, soulignant ce fait rare d'un livre de fantasy qui célèbre la science et son élaboration patiente par des gens qui ont soif de connaissance.
    « Cette série, écrite à la manière des mémoires et des récits des naturalistes du XIXe siècle, est un bijou d'humour pince-sans-rire, qui démontre la culture de Marie Brennan et sa familiarité - étant elle-même spécialisée en archéologie, anthropologie et folklore - avec le style de l'époque. » Jean-Luc Rivera, actusf.com


  • Dans le quatrième tome de ses mémoires, la célèbre et scandaleuse lady Trent nous emmène en Akhie, contrée désertique avec laquelle son propre pays souhaite s'allier.

    À la suite de ses découvertes du volume précédent, le Scirland a décidé de lancer un programme d'élevage de dragons afin de contrer les actions du Yélang. Isabelle Trent et Tom Wilker se rendent donc en Akhie pour le superviser.
    Mais en dépit du peu de goût de lady Trent pour la politique, celle-ci la rattrape, sous la forme d'enlèvements par des tribus du désert et de sabotages qui mettent sa vie et celle de Tom Wilker en danger.
    Les deux chercheurs n'en continuent pas moins à mener leurs recherches sur les dragons locaux, s'aventurant jusque dans le terrible désert du Jéfi.
    C'est là qu'accompagnée de Suhail, l'archéologue akhien rencontré dans le volume précédent, elle fera les découvertes majeures qui vont bouleverser son monde. Au passage, préjugés et archaïsmes auront été écorchés par son humour à froid et son obstination hors du commun.

  • À l'occasion d'une conférence sur la langue des Draconiens, lady Trent fait la connaissance de Thu Phil Lat, un Yélangois venu apporter la preuve qu'il existe peut-être une nouvelle espèce de dragons dans les montagnes du Mrtyahaima.
    L'expédition s'annonce très dangereuse, non seulement à cause de la géographie des régions concernées (on pense bien sûr à l'Himalaya), mais aussi parce que Thu est membre d'une faction révolutionnaire dans son pays, contre qui le Scirland mène une sournoise guerre aérienne.
    Il va sans dire que ni l'un ni l'autre danger ne peuvent arrêter l'intrépide lady Trent, d'autant qu'elle ressent le besoin d'entamer une nouvelle période de sa vie de scientifique, frustrée de ne toujours pas faire partie de l'Académie des philosophes parce qu'elle est une femme.
    Au cours de cette expédition, qui sera l'occasion d'une découverte fondamentale sur la nature des Draconiens, l'humour et l'obstination de la naturaliste font à nouveau merveille. Et on saura enfin pourquoi lady Trent est devenue un personnage aussi important que la reine de son pays...
    « J'espère que mes mots seront à même de vous transmettre ne serait-ce que le quart de la stupéfaction absolue et de l'émerveillement que j'ai ressentis - ainsi qu'un peu de ma terreur. Après tout, sans les deux faces de cette pièce, on ne peut en connaître la réelle valeur. »

  • Les premiers policiers scientifiques mènent l'enquête !Dans un village près de Liverpool, un paquebot échoué est en démantèlement. On y découvre un cadavre qui date d'il y a 20 ans et sur lequel se trouve la photo d'un haut gradé de la Navy. Parallèlement, un rôdeur assassine un à un les veilleurs qui l'ont surpris sur le bateau. Tout cela dépasse la police locale... Mais c'est une enquête pour la Special Branch !Cette ramification secrète des services de police anglais utilise des techniques scientifiques très innovantes pour l'époque. Charlotte et Robin, frère et soeur et éminents membres de la Special Branch sont dépêchés sur les lieux pour élucider le mystère... Pour cette nouvelle série à suspense, Roger Seiter revient dans les ruelles sombres de villes d'Angleterre qu'il affectionne tant avec de nouveaux personnages d'enquêteurs à qui Hamo donne vie avec son trait nerveux et élégant.

  • Ils se ressemblent comme deux gouttes d'eau, et pourtant ils n'ont rien en communLondres, 1852. C'est dans les bas-fonds de la capitale victorienne, où les mauvaises rencontres sont fréquentes, que Charles Dickens fait la connaissance de son double. Si le premier est un écrivain respectable débattant dans les salons parfumés des beaux quartiers ; le second est une brute épaisse s'encanaillant dans les pires bouges des faubourgs. Ils se ressemblent comme deux gouttes d'eau, et pourtant ils n'ont rien en commun. Mais en se fréquentant, les deux hommes apprennent peu à peu chacun sur eux-mêmes. L'un ne tarde pas à prendre la place de l'autre. Et inversement. Dickens & Dickens, comme les deux faces d'une même pièce.

  • Dans un univers mélangeant steampunk et Belle Époque, un groupe d'amis (Bastien, paléontologue, Agathe, sa gouvernante, Ernest, explorateur, et Angela, Germanienne en exil) se retrouvent parachutés au beau milieu d'une affaire d'espionnage d'envergure internationale, qui pourrait bien précipiter la guerre inéluctable entre leur pays et son rival de toujours.
    Se retrouvant sous les feux croisés d'une société secrète d'assassins, de brutes armées et d'une agence de détectives aux méthodes douteuses, ils n'ont qu'une issue pour sauver leur peau : retrouver l'inventeur d'une machine volante que les deux camps s'arrachent.
    Et pour courronner le tout, une créature cauchemardesque, tout droit sorti de la vape, cet étrange brouillard qui recouvre peu à peu leur monde, semble les coller au train...

    /> Né en 1973, Colin Heine est venu à l'écriture par le biais de scénarios de jeux de rôle. Après un détour par la traduction, il est désormais agrégé d'allemand et enseigne à Vienne (Autriche), où il vit avec sa femme et ses deux enfants.
    La Forêt des araignées tristes est son premier roman.

  • Résolution d'un crime vieux de plus de vingt ans par les premiers policiers scientifiquesLe filet se resserre autour de l'amiral Cavanagh : l'enquête menée par Charlotte et Robin Molton les ramène sans cesse à cet homme dont on a retrouvé la photo sur la momie du West Eastern. Mais lorsque Cavanagh est assassiné à son tour, le doute s'installe : quelqu'un de plus important qu'un amiral tirerait-il les ficelles ?  Il faut que cette personne ait gros à perdre pour commanditer des assassinats et dissimuler les preuves d'un forfait commis il y a plus de vingt ans...Roger Seiter fait enfin se rejoindre les fils complexes d'une enquête passionnante, menée par deux enquêteurs de choc, premiers policiers scientifiques ! Hamo donne vie et charme à l'intrigue, de son trait élégant.

  • Les premiers policiers scientifiques mènent l'enquête !Robin et Charlotte, enquêteurs de la Special Branch, poursuivent leurs investigations sur un mystérieux meurtre perpétré 22 ans plus tôt à bord du paquebot Great Eastern. Grâce au témoignage d'un passager de marque (Jules Verne en personne !), à la photo d'un amiral trouvée dans la poche du cadavre et à leurs méthodes scientifiques révolutionnaires pour l'époque, ils vont récolter suffisamment d'indices leur permettant de découvrir l'identité de la victime et le mobile du meurtre. Mais tandis que ces experts de la police scientifique remuent le passé pour trouver l'assassin, un complot se trame en haut lieu afin que la vérité n'éclate pas au grand jour...Dans le deuxième tome de cette série à suspense, Roger Seiter tire avec habileté les ficelles d'une intrigue passionnante et, comme dans les meilleurs polars, nous fait approcher de la vérité sans jamais dévoiler le suspense ! Hamo donne vie à ce duo d'enquêteurs précurseurs de la police scientifique avec son trait nerveux et élégant.

  • Paris brûle-t-il ?1889. Un voilier anglais est coulé par un submersible au large du port du Havre. Les responsables de cet attentat réclament vingt tonnes d'or de rançon, sans quoi ils menacent de s'en prendre ensuite à Paris, où se tient cette année l'exposition universelle ! Le premier ministre britannique décide d'y envoyer Robin et Charlotte Molton pour collaborer avec la sûreté générale française. A priori, les terroristes ont déjà sévi sur le sol français : un cheminot a été retrouvé égorgé et plusieurs kilos de dynamite ont été volés. Un symbole religieux trouvé sur les lieux du crime laisserait penser qu'il s'agit d'un coup des Fenians, un réseau d'activistes irlandais. Mais les agents du Special Branch ont l'habitude de ne pas se fier aux apparences...Nouvelle enquête autoconclusive des agents d'élite de la Special Branch, ancêtre de la police scientifique londonienne !

  • Double "Je"Londres, 1852. Charles Dickens, dont le talent d'écrivain résonne déjà dans toute l'Angleterre, a un problème. La nuit, lorsqu'il se promène seul dans les rues en quête d'inspiration, une silhouette mystérieuse et insaisissable le suit à la trace. Alors qu'il arrive enfin à lui mettre la main dessus, il découvre que cet homme lui ressemble comme deux gouttes d'eau. Comme une version maléfique de lui-même... Pire encore, il connait des fragments de la jeunesse de Dickens que celui-ci croyait inconnus de tous ! Qui est cet individu inquiétant et que peut-il bien lui vouloir ?Rodolphe et Griffo nous plongent dans l'Angleterre victorienne et ses faubourgs chers à l'auteur d'Oliver Twist et David Copperfield. Un récit sombre et fantastique, inspiré par le mythe du Doppelgänger, pour entrer dans son univers littéraire et découvrir, derrière l'oeuvre de l'écrivain génial, la vie de l'homme.

  • Des Indiens en plein coeur de Londres !Printemps 1892, Buffalo Bill et toute la troupe du Wild West Show débarquent à Londres pour plusieurs représentations. Charlotte et Robin Molton font partie des quelques privilégiés à avoir reçu une invitation pour le spectacle. Mais leur plaisir sera de courte durée : un officier anglais, le capitaine James Paterson, est retrouvé mort transpercé d'une flèche lakota et c'est évidemment l'un des Sioux de la troupe de Buffalo Bill qui est d'abord suspecté. Mais les membres de la Special Branch ont suffisamment d'expérience pour savoir que, lorsqu'il s'agit d'un meurtre, il ne faut jamais se fier aux apparences...Après le triptyque consacré au paquebot le Great Eastern, le duo d'enquêteurs précurseurs de la police scientifique revient pour une nouvelle affaire passionnante dans le Londres victorien. Ce quatrième tome forme une histoire complète.

  • Un parfum de danger dans l'air, deux amants au bord du gouffre.

    Alors que les forces de l'ordre de la régence peinent à gérer leurs dossiers, le magicien, Stephen Day, travaille sous grande pression. Entre une série d'affreux meurtres occultes et une jeune étudiante qui perd complètement les pédales, son niveau de stress atteint des sommets. Cela commence d'ailleurs à se faire ressentir dans sa relation avec son amant, lord Crane.
    Crane, qui se rebiffe contre les restrictions imposées par les lois de l'Angleterre, d'autant plus lorsqu'un développement inattendu dans son lien magique avec Stephen le pousse à remettre en question leur couple.
    Quand un événement dévastateur s'abat sur eux, les personnes qu'ils aiment le plus se jettent corps et âme dans d'abjects conflits. Leurs ennemis, aussi bien anciens que nouveaux, et d'autres complètement imprévisibles, sont bien décidés à mettre Crane et Stephen au pied du mur : une terrible pression qui menace de les séparer à jamais...
    #Magie #MM #Historique #Enquete
    Retrouvez enfin la suite de La Magie des Magpie, publié chez Milady.

  • Une statuette qui ricane au fond d'un vieux musée, un meutre étrange, un vol... Et voilà la sérénité de la petite communauté des vampires de Londres à nouveau perturbée. Stella Hunyadi est mandatée par le ténébreux Rodrigue, maître de la ville, pour aller enquêter sur cette affaire pour le moins originale. En plus de cela, il faut gérer l'arrivée d'un envoyé du Prince de Paris dans la ville, invité au caractère particulièrement antipathique, qui débarque à Londres pour s'enquérir des expériences du mystérieux docteur de Mortepierre. Les intrigues vont s'enchaîner et s'entremêler pour nos vampires qui ne seront pas au bout de leurs surprises. Car, au coeur de cet hiver londonien glacial, certains immortels risquent de se retrouver en position de faiblesse...

  • Quand les cadavres se relèvent d'entre les morts, Stella Hunyadi, la vampire hongroise exilée à Londres, se doit de mener l'enquête. Elle est loin d'imaginer que derrière cette histoire de meurtre et de sorcellerie, c'est tout un passé qui resurgit. En parcourant les sous-sols de l'effroyable Tour de Londres, entre jeux de pouvoir, séductions et manipulations, la belle immortelle aura fort à faire pour découvrir les liens tragiques qui nouent les vampires de la capitale...
    Le troisième tome des Soupirs de Londres ouvre une fenêtre sur le passé des vampires londoniens. Des murmures de l'Ecosse aux ombres de la Tour de Londres, la roue de la destinée tourne inexorablement pour ces immortels torturés et puissants...

  • Le garcon du port

    Labonne Anouchka

    • Voy'el
    • 26 Mars 2019

    Angleterre, 1872.
    Après la mort de son père, le jeune Lord William Kingsbury se retrouve contraint d'abandonner son manoir dans la campagne du Kent pour aller vivre à Londres.
    S'il a d'abord du mal à s'adapter à cette vie mondaine et citadine, il recevra l'aide d'un jeune homme d'affaires ambitieux qui l'aidera à se faire une place au sein de la bonne société londonienne.
    Mais sa rencontre avec un simple docker va bouleverser sa vision du monde et réveiller son désir d'indépendance.

  • Lottie est une jeune Londonienne bien sous tous rapports, même si elle préfère s'informer des dernières modes plutôt que d'apprendre les convenances d'une future femme à marier.
    Cependant, lorsque des engeances monstrueuses sorties tout droit d'une dimension parallèle s'attaquent à elle au cours d'une promenade, la lady saute sur l'occasion de chambouler son quotidien.
    Mise au parfum par Mr Rabbit, un jeune horloger garant de la fermeture de ces portails, Lottie décide de partir à l'aventure. Dans son empressement passionné, elle embrigade sa soeur et sa meilleure amie avec lesquelles elle forme désormais le Pink Tea Time Club. Un groupe de lecture, en apparences, où l'on parle monstres, créatures fantastiques, royaumes féériques et autres mondes. Pour la soif de découverte, pour sauver Londres mais surtout, pour passer le temps.
    En toute bienséance, cela va de soi...
    Dans ce troisième épisode, découvrez comment Mr Rabbit, avant sa rencontre avec Lottie, réussit à déjouer les plans de Jack l'éventreur!

  • Lord Babbethsborough est un londonien comme les autres. Ou presque... Depuis quelque temps, son corps opère une monstrueuse métamorphose.

  • L'idée de cette comédie m'est venue un jour que je me promenais près du jardin du Luxembourg. J'ai vu deux clochards, un homme et une femme, assis sur le trottoir. Ils étaient vêtus pareillement, et pareillement couverts de poussière et de crasse. Tout à coup, ils se sont levés. La femme est partie sans dire un mot ; l'homme l'a suivie à quelques pas de distance. Ils m'intriguaient tant que je les ai suivis à mon tour. Ils n'avaient absolument pas l'air de dévoyés. Au contraire, autour d'eux flottait une sorte de dignité hiératique, avec leurs vêtements qui tombaient jusque sur leurs talons. Ils ont fait le tour des grilles du Luxembourg, cassé la croûte, toujours sans perdre cette allure noble. Par la pensée, je suis allé à la recherche de leur aventure. J'ai imaginé que ces deux êtres s'étaient connus avant un bouleversement social, et qu'après une longue séparation ils s'étaient retrouvés pour mener une existence d'une pureté absolue, que, d'ailleurs, leur âge et leur état rendaient naturelle. Dans ma pièce, cette pureté entraîne l'héroïne dans une sorte de folie poétique.

empty