•  « ... L'amour crée, comme par enchantement, un passé dont il nous entoure. Il nous donne, pour ainsi dire, la conscience d'avoir vécu, durant des années, avec un être qui naguère nous était presque étranger. L'amour n'est qu'un point lumineux, et néanmoins il semble s'emparer du temps. Il y a peu de jours qu'il n'existait pas, bientôt il n'existera plus ; mais, tant qu'il existe, il répand sa clarté sur l'époque qui l'a précédé, comme sur celle qui doit le suivre. » Introduction, notes et commentaires de Gilles Ernst. 

  • Un rien suffit parfois pour déstabiliser un être et faire basculer sa vie. C'est ce qui va arriver à Virginia Beckett. Cette femme mariée de 37 ans, d'apparence équilibrée et bien sous tous rapports, va voir son univers s'écrouler dans le cabinet de son médecin. Elle sortira, de ce rendez-vous, fêlée, imprévisible et capable du pire.
    Dans ce présent dénaturé par ses peurs, ses désillusions et ses rêves, Virginia va vivre les heures qui suivent comme une succession d'opportunités inespérées, de remises en questions et de flash-back de son enfance déchirée.
    Dans cette descente aux enfers, saura-t-elle enfin se trouver ?
    Chaque être a sa zone d'ombre et chacun de nous peut, pour une quelconque raison, perdre la maîtrise et révéler une personnalité insoupçonnée...

  • Florian, marié, père de trois enfants, songe à sa vie passée qui l'emporte dans les dédales de ses souvenirs auprès de Nicole, sa mère tant aimée et de son père, François, séducteur, manipulateur à la personnalité complexe et multiple. Florian, en décalage perpétuel avec son père, arrivera à s'évader grâce à la musique, puis en trouvant l'amour de sa vie, Diane. Sa mère restera sous l'emprise de son mari, comme hypnotisée par sa perversion diabolique. Elle s'enfermera dans un piège. Florian, en essayant de faire entrevoir la réalité à sa mère se fera bannir ainsi que par certains membres de sa famille fuyant la vérité. Son père maîtrisera le petit cercle familial autour de sa mère. Malgré l'aide des siens, Florian s'enlisera dans différents chemins, dont il aura de la peine à sortir indemne.

  • Vertigo

    Raoul Rigeade

    .Qui est ce Jeff, personnage imaginaire et pourtant si proche ? Un être inquiet et fragile, avide d'un bonheur partagé que la vie lui refuse. Le roman suit la quête vaine, la solitude profonde de cet antihéros, trop tendre pour le monde impitoyable qui l'entoure. Un récit de la chute qui nous plonge dans une intrigue familiale, amoureuse et policière.


  • Quand Maria Chantait...

    Avec beaucoup de poésie l'auteur nous transporte dans un petit village de Calabre.
    « Seulement quand elle peut, elle raconte qu'elle savait chanter, que le travail n'était que fatigue, qu'elle aimait le fils du compère et qu'elle sent la vie s'en aller en emportant un désir de chant inachevé. »
    Dans des chroniques douces amères, il nous dépeint le quotidien de cette vie parfois dure. Avec « Le commerçant », nous découvrons un personnage fort malin, le jour où il piégea le maréchal des carabiniers qui se servait un peu trop allègrement à son goût dans le sac d'arachides ! Dans « L'éducation », une matrone enragée décide de corriger une bonne fois pour toutes un jeune garçon indiscipliné, mais les principes des adultes pour dresser les enfants peuvent se révéler parfois bien trop funestes.
    En parcourant le siècle dernier avec l'espoir de conserver une humanité dans « l'économie monde », Sandro Taverniti donne à ses récits une couleur discrètement universelle. On imagine aisément d'autres petits villages, ces lieux d'où l'on émigre et vers lesquels la pensée nous entraine sans cesse

  • Jean-Yves, un homme timide et introverti, mène une vie solitaire entre rêve et réalité. Ne parvenant pas à établir un lien avec les autres, il reste en retrait et les observe, s'imaginant percer leur intimité. L'avènement des réseaux sociaux, véritable aubaine pour son commerce, le conduit à se créer un double virtuel pour arriver à ses fins. C'est là qu'il croise Julia, une jeune femme dont il tombe éperdument amoureux et qu'il va tenter de rencontrer. Parviendra-t-il à concrétiser son désir ? Le lecteur suit le courant des pensées du personnage entre fantasme, souvenirs et réalité tangible ou virtuelle.
    Couverture : Photo par Timon Studler sur Unsplash

  • Après avoir traversé des zones de turbulences Elisa avait repris goût à la vie.
    Heureuse de se retrouver chez ses amis bretons, il va suffire d'un moment d'inattention pour qu'elle se retrouve soudainement entre la vie et la mort.
    Une descente aux enfers s'ensuit ; comment va-t-elle s'en sortir sachant que la vérité n'est pas bonne à dire ni à savoir ?

  • Suite à un accident, une petite fille, dans un orphelinat, fait des rêves étranges. Est ce une coïncidence ?
    Cette histoire est simple à lire, des événements tragiques, mais l'amour gagne toujours...

  • Une femme décide d'aller mourir seule de son cancer sur une île de l'océan Indien, en abandonnant son mari. Au cours de ses nuits d'insomnie, elle voit défiler son passé. Elle guérit de son cancer grâce à une tisane. Mais un événement grave survient, qui va changer le cours de sa vie et celle de son mari.

  • Piqûre de rappel est un livre bouleversant dans lequel nous suivons le quotidien de Betty. Entourée de sa famille et de ses amis, cette jeune fille studieuse se destinait pourtant à une existence heureuse. Mais à la fin de sa première année universitaire, en pleine campagne de vaccination massive, elle se sent inhabituellement fatiguée, changée. Au fil des jours, sa progressive perte d'énergie s'aggrave, un mal étrange étend progressivement son emprise sur son corps. Elle ressent des difficultés à marcher et a de soudaines pertes d'équilibre. Peu à peu, elle perd le contrôle de ses jambes. Ses visites chez différents médecins ainsi qu'une brève hospitalisation, ne lui permettent cependant pas d'expliquer les raisons de ce mal étrange. Elle cache à ses proches la gravité de la situation en espérant que les choses s'arrangent d'elles-mêmes. À 24 ans, elle finit par apprendre qu'elle est atteinte d'une sclérose en plaques et désespérée, ne comprend pas pourquoi personne ne l'en a informée plus tôt. Nul ne pourra rester indifférent à la lecture de ce tragique récit d'injustice.

  • Carlo travaille sur des chantiers dans le « bled » marocain. Seul « nézrani » (chrétien en dialecte marocain), il vit au jour le jour avec ses ouvriers arabes ou berbères. Il aime ce pays, mais il s'interroge pour savoir s'il pourra s'y enraciner. C'est l'attitude de Driss, un de ses chefs d'équipe, qui prie plusieurs fois par jour après avoir déposé ses babouches à côté de son tapis de prière, qui va alimenter ses réflexions... La foi de cet homme est-elle si différente de la sienne ? C'est obnubilé par ces babouches qu'il pourra prendre une décision.

  • Un pilote perd le contrôle de son avion, qui s'écrase au sol. Lorsqu'il reprend conscience après le crash, Emrys ne sait pas s'il est mort ou vivant. Dans le même temps Arno et Sonia, jeune couple furieusement amoureux, finissent de se déchirer autour d'un problème sans solution : malgré la terrible image qu'elle se fait d'elle-même, Sonia désire un enfant. Hors de question pour Arno, qui se sent poursuivi par un sombre destin. Existe-t-il un chemin pour sortir de cette apparente impasse ? Quel rôle joue Emrys, dans toute cette histoire ? Au fil de méditations métaphysiques autour de la vie et de la mort, Terry Torben offre une passionnante plongée dans une autre dimension, aux confins du monde des vivants. Il nous invite à en tirer un précieux enseignement : même au coeur de l'adversité, il reste toujours une lueur d'espoir.

  • Adam, ancien pompier volontaire, sauve au péril de sa vie la jeune Ève qui se jette devant lui dans un fleuve en crue. Quelques jours après, il rend visite à la jeune femme encore hospitalisée. Elle lui reproche violemment de l´avoir sauvée alors qu´elle désirait en finir avec sa misérable vie et le chasse sans ménagement. Adam va bientôt lui proposer un étrange pacte. Il aura dix jours pour lui redonner le goût de vivre. En cas d´échec, il lui promet de l´aider à se supprimer... L´intrigue se déroule dans le Roussillon. Le lecteur voyagera dans les merveilles naturelles et architecturales de cette belle région. La musique et la peinture auront également une place importante dans ce roman. Notre jeune héros pourra-t-il redonner à la jeune désespérée la capacité d´effacer son lourd passé ?

  • L'Enfant maudit raconte l'histoire de Junior, un jeune garçon d'Afrique de l'Ouest. Celui-ci fut abandonné par ses parents dès l'âge de 5 ans, sous prétexte qu'il était un enfant maudit. Junior passa toute son enfance dans la rue, avec des vêtements sales et déchirés. Malgré toute cette souffrance, il n'eut jamais l'idée de voler ni de vendre de la drogue. Certes, il était dans la rue, mais il avait déjà de l'ambition.
    Livré à lui-même, il s'est battu durant de longues années pour sa réussite. Ce courage paiera-t-il en retour ? Arrivera-t-il à surmonter toute cette souffrance ? Atteindra-t-il ses objectifs ? Quelle sera sa vie future ? Vous trouverez toutes les réponses dans cet ouvrage dont l'histoire est inspirée de faits réels.

  • "C'est au cours de l'année 2013 qu'un imprévu allait bousculer mes habitudes, le train-train de tous les jours. J'avais eu une illumination, une révélation, l'envie, le besoin grandissait au fil des semaines, des mois. Tout devenait clair et précis dans ma caboche. Je devais écrire, être un auteur, écrire un bouquin, le récit de ces cinquante dernières années mais vous auriez sans doute refermé le livre aux premières pages à moins d'être persuadé de mon style parfois déconcertant.

    On nous a fait croire trop longtemps que les filles naissaient dans des roses et les garçons dans des choux. J'ai constaté bien plus tard que c'était une aberration. Et l'on vous dit "Bienvenue parmi vous"!

    Une cigogne m'avait-elle déposée par cette belle journée d'été 1958 ?"

  • Federico est jeune, assoiffé de vie, mais conditionné par les contraintes d´un monde encore fermé et par une mentalité traditionaliste, toujours tiraillé entre les impulsions de son tempérament passionnel et le désenchantement de devoir accepter des choix souvent imposés par d´inévitables compromis. Federico raconte sèchement et sobrement sa complexe biographie existentielle: les années universitaires pleines d´insouciance, le retour au village natal dans l´arrière-pays abruzzain et les soudains problèmes économiques de sa famille; le début difficile de sa profession d´expert-comptable, les histoires sentimentales malheureuses avec Francesca et Marta, la joie d´un enfant. Ce sera Davide, le fils tant désiré et aimé, qui dissipera les conflits irrésolus qui animent le protagoniste. Federico réussira à instaurer un rapport de sincère complicité et d´affection réciproque avec son fils. Il parviendra à surmonter l´hostilité et la rancune de Marta, son ex concubine, mue par un désir de vengeance qui augmentera au moment où elle tentera de tenir le père et le fils éloignés l´un de l´autre. Un roman sur les vicissitudes que chacun de nous pourrait vivre, capable d´affronter des thèmes fortement actuels et jamais assez débattus: les formes de la famille, la séparation, le rôle difficile du père ou de la mère célibataire. Des moments de réalité qui se colorent de teintes chaudes et sincères.

    Ouvrage traduit par Berta Corvi

  • Après 20 ans d´absence, Joséphine renoue avec son père mais elle se retrouve dans un tourbillon qui va la plonger dans un profond coma. Son meilleur ami, perdu de vue depuis longtemps, va la sauver en franchissant les étapes de la guérison comme personne

  • « Ce recueil de nouvelles a pour fil conducteur les sacs à main des femmes. Objets empreints de mystère, ils reflètent souvent la personnalité de leur propriétaire, ses goûts, ses manies. On qualifie souvent les sacs à main d'accessoires au même titre que les montres ou les bijoux. Si ce sont des accessoires, ils ne sont pas pour autant « accessoires »... Ils jouent un grand rôle dans la vie de tous les jours et déchaînent des passions ou des drames, parfois à l'insu de leur propriétaire... » Le lecteur va ainsi découvrir un florilège de portraits et de situations...

  • La sanseverina

    Aubry Jean

    Qui est cette mystérieuse Italienne que le jeune narrateur appelle « la Senseverina » en souvenir de Stendhal ?
    Une femme fatale ? Une sirène accueillante ? Une militante gauchiste ? Une provocatrice acerbe ? Une exilée qui se cache ? Ou tout cela à la fois ?
    Le narrateur, un jeune bachelier, au cours de rencontres parfois chaotiques qui l'amènent à devenir un ami de « la Senseverina », va tenter de démêler les traits de cette personnalité complexe.
    Près de lui, un grand père, mentor atttentif, regarde et commente.

  • Pierre partage son temps entre Studio 82 où il est un jeune journaliste et le Casino du tigre où il joue régulièrement au poker. Lorsque deux de ses amis de jeu disparaissent, il se refuse de croire à une simple coïncidence et enquête alors... Très vite, ses investigations vont amener Pierre à douter de ses plus profondes convictions. Comprendra-t-il avant qu'il ne soit trop tard que certaines personnes de son entourage proche jouent un double jeu ?

  • New York, Lennox Hill Hospital.
    Bryan O´donnell est un neurochirurgien talentueux, spécialiste reconnu du cerveau et de ses mystères. Mais, s´il est brillant techniquement, un profond traumatisme vécu quand il était enfant l´a déconnecté de ses émotions.

  • Des personnages simples, accessibles, qui nous ressemblent forcément quelque part. Des histoires souvent empreintes de doutes, de questionnements, de remise en question. Des histoires où l'humain se décline allègrement en mille facettes de ce qu'est l'humanité : simple, compliquée, drôle, violente, tendre, absurde...
    Ici les personnages ne sont pas des héros aux supers pouvoirs complexes, sûrs d'eux et arrogants. Ici il n'y a pas d'effets spéciaux pour enjoliver la réalité. Ici il n'y a que la vie et ceux qui la vivent. Parce qu'ici comme ailleurs, on vit, on meurt... Et entre les deux, on espère...
    .

  • Marie, jeune veuve de 28 ans, se recueille sur la tombe de son époux disparu un an auparavant dans des conditions étranges. Depuis ce temps-là, elle attend désespérément un signe qui ne vient pas. Alors qu´elle quitte le cimetière, elle entend des gémissements et découvre, à quelques pas de là, un homme d´une beauté parfaite, dans un état critique. Elle lui vient en aide et se persuade qu'il est ce signe qu´elle espérait tant. Mais l´homme cache un secret qui va bouleverser à jamais son existence...

  • « Elle m'a pris la main, m'a tiré vers elle, et m'a serré contre sa grosse poitrine qui débordait de son chemisier rose. Elle me serrait si fort que je sentais son coeur battre. » L´amour entre un enfant « gitan de la mer » et une occidentale d´une ONG internationale après le terrible tsunami de 2004 qui a ravagé les côtes thaïlandaises, rien ne pourra les séparer sauf l´irrémédiable peut-être.
    Dans un récit d´un parcours absolu, Frédéric ANDRIEU livre une tragédie humaine, où un gamin thaï, obéit à une loi profonde qui le pousse à refuser le quotidien et à s´accomplir en même temps.
    À travers ces deux portraits qui se découvrent, l´auteur reprend un thème qui lui est cher, celui de la rencontre entre deux mondes, loin de la vitrine exotique et du mythe touristique, il va au-delà de la vision idéalisée de lendemain de catastrophe des peuples appauvris vers un monde ambivalent, fait à la fois d´amour et de désillusions, repoussant et attirant.

empty