Tourisme & Voyages

  • Qu'y a-t-il autour du pôle Sud ? Rien, si l'on en croit les cartes, en ce début de XXe siècle... Ce serait le dernier territoire inconnu, laissé vacant par les expéditions inabouties de Dumont d'Urville. Le grand blanc. Soit tout un monde à découvrir, à étudier comme à défier, pour l'intrépide Jean-Baptiste Charcot.
    Le 31 du mois d'août 1903, le
    Français quitte donc les côtes du Havre, direction l'inexploré. À bord de cet excellent trois-mâts, une poignée de scientifiques s'élancent à l'assaut des glaces, résolus à en arracher pied à pied tous les mystères, au péril de leur vie...

  • " Je me pose un dimanche matin dans un café pour travailler à l'écriture de ce livre. Vers midi, je m'apprête à repartir à vélo. En montant dessus, une main sur le guidon, une autre tenant les béquilles, je me casse la figure. Une dame m'interpelle et me demande s'il est "bien raisonnable de faire du vélo dans mon état'. Si je lui disais que j'ai traversé l'Amérique du Sud et du Nord, elle me regarderait avec suspicion. Les apparences ne disent rien de nos possibilités et de la force de nos volontés. "
    Atteint du syndrome de Little (handicap des jambes), Étienne Hoarau n'a pas toujours eu la mobilité de l'aventurier qu'il est devenu. Souvent alité durant sa jeunesse, il a choisi, contre toute attente, de parcourir le monde, principalement à vélo. Son but est double : communiquer une image positive du handicap et partir à la rencontre d'hommes et de femmes dont la force de vie a triomphé des obstacles.
    " Son récit vivant, cocasse, diablement bien écrit, est une leçon de courage. D'humilité. De vie. "Jean-Christophe Buisson - Le Figaro Magazine


    Inclus un cahier photos

    Cet ouvrage a reçu le Prix des Explorateurs.

  • Moi, vous me connaissez ! Je ne m'embarrasse pas de préjugés. Je connais des esprits chagrins qui me diront : "Dans un sous-marin, ça se passe pas comme ça." Je répondrai à ces pisse-froid que, dans mon sous-marin à moi, ça se passe comme ça. La preuve, j'y étais ! Je connais aussi des esprits non moins chagrins qui me diront : "Au pôle Sud, ça se passe pas comme ça." Je répondrai à ces autres pisse-froid que, dans mon pôle Sud à moi, ça se passe comme ça. La preuve, c'est que nous y étions, Béru et moi ! Allez lui demander, vous verrez ce qu'il vous répondra. Mais, de toute façon, pour les incrédules et les ci-dessus mentionnés : zéro pour la question !

empty