Christine Féret-Fleury

  • Plongez dans cette réécriture de la Reine de Neiges, où la Terre est ravagée et la lutte pour survivre, quotidienne.

    Sanna fait partie des Cramés, des esclaves qui travaillent à la mine et exploitent les matériaux rares. Sa vie n'est plus ce que ce qu'elle était et elle peine à survivre. Tout comme la Terre qui est victime de nombreux phénomènes météorologiques dévastateurs. Son ami d'enfance, Kay, a disparu quelques années plus tôt et le jour de la mort de Grand', la grand-mère de celui-ci, la jeune fille se fait mettre à la porte de sa propre maison. Elle décide alors de partir à la recherche de Kay...

    Commence pour elle un long voyage en direction des montagnes, où vivent les Glacés, un groupe de personnes qui se sont réfugiés sous un bouclier climatique qui les protègent des aléas atmosphériques. Sanna retrouvera-t-elle son meilleur ami ?

  • Liane a 14 ans. Après des débuts prometteurs, elle se voit contrainte de renoncer à une carrière de patineuse : son oncle, qui l´a élevée, est au chômage et son professeur vient de quitter la France pour enseigner dans la prestigieuse - et très chère - fondation Ritter, en Suisse.L´adolescente, en conflit permanent avec sa famille, s´accroche à son rêve et continue à s´entraîner.Mais elle manque de temps, de moyens, de matériel...C´est alors qu´elle reçoit une proposition aussi généreuse qu´inattendue : une certaine Mme Andrieux lui alloue une bourse mensuelle pour qu´elle travaille avec le meilleur entraîneur du pays, le redoutable Georges Chambaz. Elle devra s´installer en Haute-Savoie, à Saint-Gervais, chez son mécène.Dès son arrivée, Liane comprend qu´elle n´a pas été choisie par hasard : la gouvernante de Mme Andrieux, Clémence, la presse de repartir au plus vite, et ses camarades d´entraînement la fixent comme s´ils avaient vu un fantôme... Le fantôme de Yann Andrieux, mort en montagne l´année précédente, auquel elle ressemble trait pour trait ? jusqu´à la petite marque de naissance qui surplombe l´un de ses sourcils. Une ressemblance si parfaite qu´elle ne peut, elle non plus, être le fruit du hasard.

  • Ses mains coupées, tombées sur ses genoux en un geste grotesque de prière, le sang jaillissant à jets irréguliers, ses yeux s'agrandiraient à n'en plus finir, sa bouche hurlerait des paroles noires, on en finirait enfin avec le silence, les voix douces et les pas glissés, avec les éloges et les parures, on pourrait déchirer les fleurs et mordre la terre, et refuser... Jeanne, Louise : deux petites filles liées par une enfance secrète et violente, depuis le jour où un vagabond a saccagé le palais qu'elles avaient bâti autour d'une carcasse de cheval, dans un terrain vague en lisière de Paris. De récit en récit, à voix alternées, le destin de ces deux femmes se dessine, se tresse, se déchire à la vie de tous les jours, à la vie rêvée, à l'implacable réalité. Un style extrêmement serré, dense, qui traduit une violence sourde et contenue, celle des sentiments de Jeanne et Louise.

  • L'étrange garçon qui vivait sous les toits Nouv.

    Un jeune garçon caché par sa famille en 1942, une ado confinée en 2020 : le récit poignant d'une rencontre qui défie le temps.
    Lorsque son père médecin l'envoie chez Arlette, une ancienne infirmière de 93 ans à l'internet vacillant, Nina est persuadée qu'elle va vivre le pire des confinements. Mais bientôt, alors qu'elle fouille dans la cave pour tromper son ennui, la jeune fille découvre dans une malle la photo jaunie d'un garçon... qu'elle a déjà croisé dans l'escalier.
    Ce portrait replonge Arlette dans un douloureux passé, celui de la guerre, d'un amour interdit et d'une blessure jamais refermée. Nina a-t-elle vraiment pu rencontrer Natan, cet adolescent juif qui a vécu caché dans l'immeuble pendant la Seconde Guerre mondiale ? Sauront-ils tous les deux dénouer les fils des sombres événements qui se sont déroulés 78 ans plus tôt ?

  • Anna a treize ans et une vie compliquée. Myope et timide elle a pris l´habitude de rester en retrait et vit mal le harcèlement de sa mère ou les conflits avec ses camarades. Le seul endroit où elle se sente bien c´est le club hippique. Elle s´est prise d´affection pour un cheval mal-aimé comme elle, baptisé Pégase par dérision. Un jour de mauvais temps elle tente de mettre Pégase à l´abri quand, soudain, la tempête se déchaîne. Aveuglée par une bourrasque Anna se cramponne à l´encolure du cheval ... et les vola tous les deux emportés vers le début d´une aventure extraordinaire.

empty