Sciences humaines & sociales

  • A la veille de la Seconde Guerre mondiale, dans un hameau reculé des Vosges, nous suivons Pierre et Jean, deux frères que tout oppose. Pierre, l'insoumis, défie l'autorité en braconnant sur les terres d'un fermier parvenu, débauché et naufrageur de petits paysans endettés. Arrêté, emprisonné, il sera envoyé à sa sortie de prison au camp disciplinaire de Tataouine pour faire son service militaire. Jean, le conformiste, aime l'ordre et la discipline. Après la débâcle de 40, à l'image de la France divisée, chacun choisit son camp, l'un la Résistance, l'autre celui du Maréchal Pétain puis la Milice. Ils ont en commun l'amour pour une même jeune fille et le sens de l'honneur hérité de leur grand-père.
    Le combat intérieur que mènent les personnages entre leurs parts d'ombre et de lumière les pétrit d'humanité, donne à leur destin une résonance universelle et fait du roman une tragédie. Alexis Ruset écrit dans une langue riche et poétique et fait place aux expressions populaires, voire dialectales. Son style soutenu recourt aux métaphores et aux assonances. Cette variété des moyens d'expression donne vie et couleur au récit.

empty