Pygmalion

  • Fitz Chevalerie doit apprendre à vivre avec sa fille, Abeille, après la mort de sa femme Molly. Étrangement précoce et intelligente, l'enfant poursuit une existence à demi sauvage dans le domaine de Flétribois auprès d'un père qui ignore comment l'élever et d'un personnel qui, au mieux, la regarde comme une bête curieuse, au pire, la méprise. Livrée à elle-même, elle découvre les passages secrets que dissimulent les murs de la maison, se lie d'amitié avec un chat et apprend par bribes la vie d'assassin que mena jadis son père. Un jour, une jeune femme arrive, porteuse d'un message du Fou ; mais elle est si gravement blessée qu'elle expire avant de pouvoir tout dire. Fitz, craignant que ses meurtriers ne s'en prennent à sa famille, brûle son cadavre, dissimule sa mort et laisse croire qu'elle a poursuivi sa route. Cela suffira-t-il à protéger les siens ?
    Robin Hobb ressuscite ici magnifiquement les personnages de la célèbre série de L'Assassin royal qui l'a rendue célèbre dans le monde entier.

  • Affaibli par le poids des années, FitzChevalerie cherche un moyen de secourir la dernière personne qui semble avoir encore besoin de lui en ce monde.
    Malgré l'envie du Fou d'aider son vieil ami à poursuivre les ravisseurs d'Abeille, son état de santé lui interdit tout nouveau danger. Et aujourd'hui connu de tous à la cour, le noble lignage de Fitz ne lui permet plus la liberté dont il jouissait autrefois. En dépit de ces difficultés, il lui faudra se conformer aux ordres du roi ou subir les conséquences de ses actes pour mener à bien sa mission, qui sera peut-être la dernière...
    Partagé entre tristesse, haine et faiblesse, Fitz doit à nouveau emprunter les piliers d'Art et rattraper coûte que coûte Dwalia et ses sbires. Aura-t-il la force de recouvrer ses anciens talents d'assassin, d'accomplir sa quête, pour son vieil ami et sa fille ?

  • FitzChevalerie Loinvoyant, bâtard de la famille régnante des Six-Duchés et assassin royal à la retraite, coule des jours paisibles dans sa propriété de Flétrybois avec son épouse Molly et ceux de leurs enfants qui ne sont pas encore partis de la maison.
    Mais, lors d'une fête de l'Hiver, trois inconnus se présentent en se disant ménestrels puis s'enfuient dans une tempête de neige, tandis que, la même nuit, une messagère envoyée à Fitz disparaît dans d'inquiétantes circonstances sans avoir eu le temps de lui remettre son message.
    Fitz voit sa vie se défaire, ses enfants s'en aller, sa femme vieillir et sombrer dans la démence, se découvrant enceinte à plus de cinquante ans, alors que lui garde toute sa jeunesse et son ardeur grâce à l'Art. Et il se désole de n'avoir plus reçu de nouvelles du Fou depuis quinze ans...
    Mais, pendant un voyage au royaume des Montagnes où il se rend avec Kettricken, le roi Devoir et la reine Elliania, il retrouve la maison qu'occupait jadis son ami avec Jofron, fabricante de marionnettes. Cette dernière lui révèle que le Fou lui a écrit à plusieurs reprises, alors qu'il n'a jamais rien reçu.
    Renouant avec les personnages de sa série L'Assassin royal (La Citadelle des Ombres) qui lui ont assuré une célébrité mondiale et que l'on considère comme son chef-d'oeuvre, Robin Hobb ouvre ici un nouveau cycle pour notre plus grand bonheur.

empty