Angle Mort

  • Le collectif Angle Mort est composé d'éditeurs, d'écrivains, de traducteurs et de scientifiques partageant une même conception de la science-fiction ; celle d'une méthode d'exploration du soi et de notre environnement. La revue numérique Angle Mort publie des nouvelles contemporaines, françaises ou traduites de l'anglais, qui font la science-fiction d'aujourd'hui et offrent un nouveau regard sur le monde afin de mieux préparer demain.


    Pour ce numéro 8, retrouvez 4 récits de science-fiction inédits écrits par des auteurs contemporains, ainsi que les interviews des contributeurs.






  • Le collectif Angle Mort est composé d'éditeurs, d'écrivains, de traducteurs et de scientifiques partageant une même conception de la science-fiction ; celle d'une méthode d'exploration du soi et de notre environnement. La revue numérique Angle Mort publie des nouvelles contemporaines, françaises ou traduites de l'anglais, qui font la science-fiction d'aujourd'hui et offrent un nouveau regard sur le monde afin de mieux préparer demain. Pour ce numéro 10, retrouvez une couverture originale du street artist français Ador, 5 récits de science-fiction inédits écrits par des auteurs contemporains, ainsi que les interviews avec tous les contributeurs.


  • Le collectif Angle Mort est composé d'éditeurs, d'écrivains, de traducteurs et de scientifiques partageant une même conception de la science-fiction ; celle d'une méthode d'exploration de soi et de notre environnement. La revue numérique Angle Mort publie des nouvelles contemporaines, françaises ou traduites de l'anglais, qui font la science-fiction d'aujourd'hui et offrent un nouveau regard sur le monde afin de mieux préparer demain.



    Pour ce numéro 11, retrouvez une couverture originale du street artist espagnol Deih, 4 récits de science-fiction inédits écrits par des auteurs français et américains, ainsi que les interviews avec tous les contributeurs.
    />

  • Futurs spéculatifs, présents alternatifs, Angle Mort propose de la science-fiction contemporaine courte (nouvelle), mais efficace. Angle Mort 12 est le numéro de la revue le plus complet jamais publié, avec en plus des 4 nouvelles inédites qu'il propose (de Aliette de Bodard, Raphael Carter, Martin L. Shoemaker & Jean-Marc Agrati), un article d'histoire des sciences de Peter Galison qui revient sur les rapports science/science-fiction, une interview avec Joëlle Bitton à propos du design spéculatif dans laquelle elle présente certains prototypes, l'interview avec l'artiste de couverture Bruce Riley et d'autres suprises pour vous aider à comprendre l'intérêt et la richesse de la science-fiction aujourd'hui.


  • La revue numérique Angle Mort, fondée en 2010, a publié plus d'une cinquantaine de nouvelles de science-fiction française, américaine et britannique. Nominée à plusieurs reprises par le Grand Prix de l'Imaginaire, pour la `meilleure nouvelle traduite' et pour le `prix spécial', elle a reçu le prix de la `meilleure revue de science-fiction européenne' lors de la convention européenne de science-fiction en 2018.


    Angle Mort est avant tout un collectif d'écrivains, de chercheurs, de traducteurs et de bibliographes, qui défendent une certaine conception de la science-fiction. Nous croyons que la science-fiction est un outil formidable pour explorer et redéfinir les `frontières' entre l'art, la science et la littérature en empruntant aux différents langages qui les constituent. Notre conviction est que la science-fiction a pour ambition d'exprimer des `états de choses' que nous ne pouvons pas encore concevoir, des contingences qui se cachent dans l'angle mort des langages avec lesquels nous pensons. C'est cette approche commune qui unit les membres de ce collectif.


    Chaque numéro d'Angle Mort comprend un article scientifique, quatre nouvelles de science-fiction inédites, les interviews de leurs auteurs, le tout illustré par un artiste contemporain.





    Pour ce début 2019, Angle Mort publie son treizième numéro, dans lequel nous nous interrogeons quant à nos `futurs matériels' et à la façon dont l'Anthropocène leur donne forme ; nous nous intéressons à la durabilité des systèmes bio-hybrides et nous ouvrons notre horizon littéraire à la science-fiction suédoise et chinoise.

  • Après plusieurs mois de préparatifs, le premier numéro dévoile donc la formule de Angle Mort : quatre nouvelles d'auteurs francophones ou étrangers disponibles gratuitement à raison d'un texte toutes les trois semaines, ou accessibles tous les quatre immédiatement avec quelques bonus (interview de chaque auteur) pour la modique somme de €2.99 (une combinaison qui n'est pas sans rappeler celle de la revue américaine Lightspeed Magazine). Une formule double qui a pour but d'amplifier la visibilité auprès d'un large public tout en récompensant les fans les plus fidèles de leur soutien. Elle rejoint d'autres canaux qui, nous l'espérons, nous permettront à terme de rémunérer nos auteurs et traducteurs.

    "Ao", une fiction courte mi-poétique, mi-prophétique de Laurent Kloetzer, "Coeur flétri", une nouvelle de fantasy aztèque d'Aliette de Bodard, "Lenny Bruce, comique galactique", un hommage potache déguisé en comédie galactique de Xavier Mauméjean, et "Deuxième personne du singulier", un texte de hard SF de Daryl Gregory, vertigineux bijou gravitant autour des neurosciences.

    Deux auteurs francophones, deux anglophones (bien qu'Aliette soit française, elle écrit en anglais) qui donnent un aperçu de la politique éditoriale de Angle Mort : le soutien aux auteurs francophones (débutants ou confirmés), et l'exploration d'une nouvelle vague d'auteurs anglo-saxons peu ou pas encore publiés en français. Cette sélection démontre aussi par l'exemple le large spectre de genres concernés, et une politique qui fait primer la qualité et l'originalité sur les étiquettes.

    Angle Mort se lance donc avec la casquette de défricheur d'un espace (la publication de nouvelles en ligne) encore mal cartographié, mais avec l'envie d'y croiser d'autres explorateurs, des animaux sauvages et des paysages grandioses. Bref, de s'aventurer.

  • Angle Mort est une revue électronique de littératures de genre (science-fiction, fantasy, fantastique, etc.). Elle propose des nouvelles en ligne d'auteurs francophones ou traduits, en accès gratuit sur le web ou à l'achat d'un numéro complet.

  • Le numéro 4 de la revue électronique Angle Mort est là - à emporter à la plage ou, plus vraisemblablement, à l'abri de la pluie dans un café.

    Au programme :

    « Dieu, vu de l'intérieur », novelette SF de Jean-Claude Dunyach, explore l'immense, l'inexplicable, comme vécu par un couple absorbé dans un labo de recherche.

    « Sale n. » de Ted Kosmatka nous rappelle de manière incroyablement poignante et humaine que le racisme guette encore aujourd'hui au tournant de toute avancée scientifique.

    « Dahut », courte fantaisie d'Hélène Marchetto inspirée du mythe de la ville d'Ys, baroque, entropique, et pour tout dire inclassable.

    « La voix de son maître », petit bijou du nouveau prodige finlandais Hannu Rajaniemi, qui mêle des idées SF aussi poétiques que vertigineuses à une construction narrative irréprochable.

    Pour couronner le tout, « Confort de niche », le rituel édito de Sébastien Cevey et Laurent Queyssi, remet cette fois en question l'écart entre l'esprit de la science-fiction et l'image qu'elle émet.

  • Angle Mort est une revue électronique de littératures de genre (science-fiction, fantasy, fantastique, etc.). Elle propose des nouvelles en ligne d'auteurs francophones ou traduits, en accès gratuit sur le web ou à l'achat d'un numéro complet.

empty