Théo Varlet

  • BnF collection ebooks - "Depuis près de dix ans, ma santé allait déclinant ; et vers l'époque où j'entrepris mon voyage, je me croyais arrivé à l'épilogue de ma vie, sans plus rien à attendre que la garde-malade et le croque-mort. On me suggéra de tenter les Mers du Sud ; et je ne m'opposai pas à visiter comme un spectre et traverser comme un colis les paysages qui m'avaient attiré jeune et bien portant."BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • BnF collection ebooks - "Si vous admettez qu'on n'a pas le droit d'entrer dans son salon au début de la matinée, quand la femme de chambre est en train de mettre les choses en place et d'enlever la poussière, vous admettrez aussi que les gens civilisés qui mangent dans la porcelaine et sont munis de carnets de visites n'ont pas le droit d'appliquer leur table des valeurs à un pays non encore installé..."
    BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • BnF collection ebooks - "Touchant la véracité de ce récit, il ne saurait y avoir aucun doute, car il me fut conté par Mulvaney, derrière les lignes des éléphants, par un soir brûlant où nous emmenions promener les chiens pour leur donner de l'exercice. Les douze éléphants du gouvernement se balançaient à leurs piquets devant les vastes écuries aux murs de terre (une voûte, large comme une arche de pont, pour chaque bête remuante) et les mahouts préparaient le repas du soir."
    BnF collection ebooks a pour vocation de faire découvrir en version numérique des textes classiques essentiels dans leur édition la plus remarquable, des perles méconnues de la littérature ou des auteurs souvent injustement oubliés. Tous les genres y sont représentés : morceaux choisis de la littérature, y compris romans policiers, romans noirs mais aussi livres d'histoire, récits de voyage, portraits et mémoires ou sélections pour la jeunesse.

  • Selon Valérie Stiénon, chargée de recherches du FNRS à l'Université de Liège et chercheur invité à Columbia University (ses recherches postdoctorales portent sur le récit d'anticipation dystopique dans le domaine francophone à l'époque moderne), « L'agonie de la terre(1922) d'Octave Joncquel et Théo Varlet relate la colonisation de la Terre par la population de Mars, ce qui produit une civilisation hybride de « Terromartiens » par désincarnations forcées des Terriens et vols de corps humains. Le spectacle des forces guerrières à l'échelle sidérale livre le portrait d'une civilisation asservie, dans un paysage industriel en chantier, avec des « habitations-phalanstères », des « usines trépidantes » et des « wagons-bolides lumineux filant de toutes parts ». Sous la pression destructrice des envahisseurs martiens, qui sont en quête de l'énergie du « solar » et se livrent à une « application aveugle et outrancière du machinisme », on assiste à la disparition d'une civilisation, dont il ne reste guère que quelques « Hordes de l'Ancien Continent », des « peuples ensauvagés par la grande panique des Torpilles et des Obus de rupture et par la contagion ultérieure des Instincts animaux ».
    Bref, plus qu'un ouvrage d'anticipation, mais une réelle Dystopie de fin du monde qui met en scène des extraterrestres qui ont pris le contrôle de la terre et des hommes, en transformant celle-ci en un vaste paysage industriel et faisant de l'homme un être asservi et voué à court terme à disparaître. L'agonie de la terre(1922) d'Octave Joncquel et Théo Varlet, qui a été écrit comme un volume autonome et pouvant donc être lu séparément, fait suite à un premier volume des mêmes auteurs, intitulé "Les titans du ciel : la conquête de la Terre". Nous avons choisi de le publier à sa suite... Un peu comme une préquelle pour ceux qui voudraient aller plus loin dans la découverte d'une oeuvre majeure qui, à défaut d'assumer une vision prophétique, se manifeste en tout cas extrêmement lucide sur les préoccupations de notre monde actuel.
    Un livre électronique conçu en vue d'une utilisation simple et efficace avec toutes liseuses ou applications


    Format professionnel électronique © Ink Book édition.

  • Paru initialement en 1923, voici un réjouissant... et grinçant roman de science-fiction sur le thème de la machine à remonter le temps ! En 1917, lors de la Grande guerre, dans un coin perdu de Lorraine, à Port-sur-Seille, le lieutenant Marcel Renard et quelques soldats découvre une étrange machine abandonnée par un Anglais que l'on a prestement fusillé le prenant pour un espion, en 1914... Après quelques tâtonnements on découvre que l'engin permet de voyager dans le temps et qu'il peut en outre «faire suivre» un périmètre de dimension variable grâce à une manette spéciale qu'il faut absolument maintenir au niveau le plus bas possible. Ne sachant pas que son ordonnance a, en son absence, déréglé toutes les manettes qui lui tombaient sous la main, le lieutenant Renard engage une nouvelle démonstration pour savoir si la guerre sera terminée... en 1920. Et... une large portion du «périmètre» de la compagnie - les hommes, les bâtiments, les véhicules, les canons -, tout se retrouve projeté... aux portes de la cité de Valence dans l'Espagne du XIVe siècle, encore aux prises avec les Sarrasins et déjà sous l'emprise de la sainte Inquisition ! S'en suit un puissant choc des cultures entre la troupe de poilus, surarmée pour l'époque, mais prête à tout pour se distraire et «profiter» après trois années de guerre, les guerriers arabes de l'Emir qui s'allient avec eux, sans se formaliser, pour s'emparer à tout prix de Valence et les Valençais chrétiens, déboussolés et manoeuvrés par de machiavéliques religieux fanatiques, qui tentent d'y résister... Une fois la belle Valence tombée aux mains des Poilus et des Sarrasins, comment gouverner, faire face aux menaces d'invasion, intégrer les éléments du progrès, changer les mentalités, à six siècles d'intervalle ?..
    Théo Varlet (1878-1938), né à Lille, poète, écrivain et traducteur. Il voyage énormément durant sa jeunesse entre 1898 et 1913 puis, après la guerre publie de nombreux romans (souvent fantastiques ou de SF) et recueils de poésie. Simultanément, il traduit en français les oeuvres de grands auteurs anglais (Kipling, Stevenson, Brontë, K. Jerome, Melville, Pearl Buck, etc.)
    Un roman d'anticipation, sur fond de guerre 1914-18, qui mérite amplement d'être redécouvert de même que son auteur.

    1 autre édition :

empty