Natasha Beaulieu

  • Il y a d'abord Randy, un barman de la Cité de Penlocke, qui fait la connaissance de Stick, une ensorcelante créature qui peut voyager ailleurs en empruntant l'Eau noire, puis Mercury Chesterfield, une couturière de Montréal qui, malgré son apparente jeunesse, n'en a pas moins quatre-vingt-quatorze ans.
    Il y a ensuite François Moreau, un jeune homme désoeuvré qui se demande si son seul talent n'est pas de rencontrer des gens bizarres et de se placer dans des situations inextricables, et son père, Jacques, sergent détective à la police de Montréal, qui s'inquiète certes pour son fils, mais encore plus en raison de l'origine non humaine du corps de la femme qu'on a trouvé au parc LaFontaine.
    Enfin, il y a David Fox, un Anglais qui, depuis trois siècles, vit avec une Cité dans la tête, laquelle Cité, à son plus grand désespoir, est envahie depuis quelque temps par une population venue d'il ne sait où.
    L'Eau noire : une envoûtante plongée dans l'univers sensuel et troublant de Natasha Beaulieu, révélé pour la première fois dans L'Ange écarlate.

  • Tout débute au cours d'une soirée fétiche lorsque l'Ange écarlate, une dominatrice, écorche de ses ongles d'acier la poitrine de Jimmy Novak. Depuis, le jeune peintre a littéralement cette femme dans la peau ; et si son art s'en ressent, son corps en subit également les étranges effets : il ne dort plus, ne mange plus, s'abreuve de son sang et des images d'une Cité inconnue hantent son esprit, tout comme le mot Kaguesna !
    De son côté, l'Ange écarlate ne comprend pas davantage : pourquoi est-elle attirée par ce peintre ? Pourquoi la simple proximité de l'autoportrait du jeune homme, acheté par son ami Boris, la met-elle dans tous ses états ?
    Mais peut-être l'Ange et Jimmy ne sont-ils qu'une composante d'une fantastique histoire qui a commencé quelque trois siècles auparavant, à Londres ? C'est ce que tente d'apprendre Ian Béluterre, de retour de Grande-Bretagne, tandis qu'il erre dans Montréal à la recherche de l'Ange écarlate.

  • Aïa, la fille de Jimmy Novak et de Tura Sherman, a disparu par l'Eau noire. Son père, projeté à son tour dans l'autre monde et la Cité de Penlocke, tente de l'y retrouver. Mais loin de l'Ange écarlate, de qui il a besoin du sang, Jimmy est de nouveau en proie à la Violence noire.
    À Londres, Mercury Chesterfield, qui travaille pour l'immortel David Fox, découvre une partie du secret entourant ses origines en lisant le Bo Betchek, un stupéfiant journal personnel qui s'étend sur trois siècles. Mais qui donc a rédigé ce texte, et pourquoi son auteur s'intéresse-t-il tant à elle ?
    Or, pendant que l'un cherche sa fille, et l'autre, celui qui sait tout de ses origines, se répand dans les Cités intérieures un mal inquiétant, qui n'est pas sans rappeler celui que prophétisait La Cité de la Peste, une murale peinte par Novak à l'époque. Pire : sur Terre, les eaux du globe s'élèvent depuis quelque temps de façon inexplicable, menaçant l'humanité tout entière...
    L'Ombre pourpre : le troisième volume des « Cités intérieures », l'étonnante conclusion d'une trilogie sans égale dans l'actuel paysage des littératures de l'imaginaire !

  • Le deuxième gant

    Natasha Beaulieu

    • Alire
    • 24 Novembre 2010

    Un matin, alors que Marie-Aile Paradis attend l'arrivée de la rame de métro, une femme élégante lui demande son nom avant de se fondre dans la foule. Quelques jours plus tard, la même personne à la sensualité troublante l'accoste de nouveau et, tout en lui offrant un de ses gants, lui murmure à l'oreille : « L'amour naît parfois dans la cruauté. »
    Intriguée par ces rencontres fortuites, envoûtée par le parfum qui se dégage du gant et encouragée par Yasmine, sa meilleure amie, Marie-Aile se lance à la recherche de la mystérieuse inconnue. Les seuls indices qu'elle possède : la marque du gant et l'inscription qui s'y trouve, K5566. Or, cette im­probable quête va bouleverser la vie de Marie-Aile en obligeant la jeune femme à prendre conscience, à l'approche de son trentième anniversaire, que son existence, depuis une décennie, se résume à être la victime soumise d'un conjoint obsédé sexuel et l'esclave consentante d'un travail routinier.
    De façon inattendue, Marie-Aile obtient un nouvel emploi qui lui plaît. Toutefois, une série de lettres reçue de façon anonyme la plonge au coeur d'un nouveau mystère dont l'origine semble remonter à la Seconde Guerre mondiale. Alors même qu'elle tente de reprendre sa vie en main - son quotidien ressemble de plus en plus à un enfer -, Marie-Aile réalise qu'elle ne cesse d'être manipulée par les uns et les autres, et que son destin ne lui appartient peut-être plus...

  • Le secret du 16 V

    Natasha Beaulieu

    Elle s'appelle Lilka Kaminski, elle habite Montréal avec sa famille, et sa vie bascule une première fois en septembre 1987 quand elle touche aux cheveux de l'énigmatique Vienna De Vey. Les deux jeunes filles entament alors la première année du cours secondaire et, depuis, elles sont devenues inséparables.
    En janvier 2001, la vie de Lilka bascule de nouveau quand Vienna décide de retourner vivre à Amsterdam, dans la maison de son enfance. Pour Vienna, toujours aussi mystérieuse, sûre d'elle et autoritaire, ce retour aux sources va de soi, car en dépit de ses études aux Beaux-Arts, c'est une dominatrice dans l'âme et elle pourra pratiquer plus librement sa profession là-bas.
    En février 2012, Lilka Kaminski, mariée et mère d'une fille de dix ans, voit sa vie basculer pour la troisième fois quand une brève missive, écrite par une inconnue, lui annonce froidement le décès de Vienna. Désespérée, incapable d'avoir plus d'information sur cette tragédie, Lilka s'envole pour les Pays-Bas afin de connaître les circonstances de la mort de son amie. Or, elle est loin de se douter que ses découvertes bouleverseront à jamais sa conception même de l'univers !

  • Secret du 16 V (Le)

    Natasha Beaulieu

    • Alire
    • 16 Octobre 2014

    Elle s'appelle Lilka Kaminski, elle habite Montréal avec sa famille, et sa vie bascule une première fois en septembre 1987 quand elle touche aux cheveux de l'énigmatique Vienna De Vey. Les deux jeunes filles entament alors la première année du cours secondaire et, depuis, elles sont devenues inséparables.
    En janvier 2001, la vie de Lilka bascule de nouveau quand Vienna décide de retourner vivre à Amsterdam, dans la maison de son enfance. Pour Vienna, toujours aussi mystérieuse, sûre d'elle et autoritaire, ce retour aux sources va de soi, car en dépit de ses études aux Beaux-Arts, c'est une dominatrice dans l'âme et elle pourra pratiquer plus librement sa profession là-bas.
    En février 2012, Lilka Kaminski, mariée et mère d'une fille de dix ans, voit sa vie basculer pour la troisième fois quand une brève missive, écrite par une inconnue, lui annonce froidement le décès de Vienna. Désespérée, incapable d'avoir plus d'information sur cette tragédie, Lilka s'envole pour les Pays-Bas afin de connaître les circonstances de la mort de son amie. Or, elle est loin de se douter que ses découvertes bouleverseront à jamais sa conception même de l'univers !

  • Regarde-moi

    Natasha Beaulieu

    • Alire
    • 8 Novembre 2012

    Héléna a vécu un deuil terrible. L'amour de sa vie, avec qui elle formait le groupe de dark erotic ambiant Crushing Steel, est mort dans un accident d'automobile. Instrumentiste douée, Héléna doit maintenant réorienter sa carrière, mais surtout trouver un sens à sa vie.  
    Adam a la jeune vingtaine et le rythme dans la peau. Danseur nu au Hard & On - ce genre d'exhibitionnisme lui va à ravir -, il possède un appétit insatiable pour la vie en général et le sexe en particulier.  
    Rachel conduit un taxi disponible jour et nuit : sa rutilante Lincoln Continental 1987, pour laquelle elle éprouve une passion fétiche, est son véritable chez-soi. Irrésistible bombe sexuelle, Rachel se considère comme une femme libre, maîtresse de son destin, qu'elle soit derrière le volant ou en pleins ébats sur la banquette de cuir de sa Lincoln.  
    John est méticuleux, précis, solitaire, et il déteste déroger aux codes qui régissent sa vie. Pour lui, l'amour se résume à la masturbation, fréquente, qui lui permet de laisser sa trace dans la société. Quant à son amour des armes, quoi de plus normal puisqu'il travaille comme tueur à gages ?  
    Quatre personnages que tout sépare, deux hommes et deux femmes qui ont des conceptions différentes - déviantes ? - de l'amour. Or, contre toute attente, leurs existences s'entrelacent de façon inextricable, et pendant que chacun cherche un sens à la vie, c'est la mort qui s'apprête à frapper !

  • LES FICTIONS :
    « Là-bas » de Natasha Beaulieu ; « Avant, la mort nous effrayait » de Mariane Cayer ; « La Cité des morts » de Jean-Pierre Laigle.
    LES ARTICLES :
    « Lune contre Terre, Terre contre Lune : une rivalité catastrophique » de Jean-Pierre Laigle ;
    « Vie et mort des démocraties en science-fiction » de Mario Tessier.

empty