Amy Hopper

  • Ce qui se passe entre colocs...


    Ethan est brillant, sûr de lui, séducteur, et surtout, il est libre.

    Il mène sa vie comme il l'entend, passant de fête en fête et de fille en fille, sans jamais s'attacher.

    L'amour est une perte de temps, seuls ses potes méritent sa loyauté?!

    Mais il n'avait pas pris en compte le paramètre Lola, sa nouvelle coloc.

    Française, photographe, fauchée et solaire, elle déboule dans sa vie comme une tornade et bouscule tout.

    Entre Ethan et Lola, commence alors une relation faite de désir et de provoc', entre flamboyance et décadence?!

    ***


    - Qu'est-ce que t'as fait à ma cousine??!

    - Comment ça, qu'est-ce que j'ai fait à ta cousine?? Tu veux que je te dessine un croquis??

    - Non, ça va, j'ai une vague idée... quoique, franchement, dans le cas présent, je serais curieuse, m'agacé-je. Comment t'as fait pour la mettre dans cet état-là?? Elle vient de me virer de chez elle après m'avoir hurlé dessus, clamant au passage qu'on aurait couché ensemble et que tu étais le pire des connards. Ce que je n'ai pas trop de mal à croire.

    Plutôt que de répondre, Ethan me regarde avec l'air de ne rien comprendre mais de trouver la situation presque distrayante. Ce qui devrait m'énerver au plus haut point, sauf qu'entre la fatigue et le fait qu'il soit présentement torse nu, je n'ai pas vraiment les idées claires...

    Je n'arriverai jamais à m'habituer à sa gueule de dieu grec, contrairement à ce qu'en dit Kristen, c'est affligeant.

    - Écoute, si elle pète un plomb parce que je ne partage pas mon lit avec les femmes avec qui je couche, et qu'elle a supposé qu'on avait déjà couché ensemble - ce qui n'aurait pas été la première fois, je n'ai rien contre les cousines - c'est son problème. Au fond, je suis sûr que t'es d'accord avec moi : ça ne vaut pas le coup de s'énerver. Du coup, je ne comprends pas, t'es venue jusqu'ici sous la pluie au milieu de la nuit pour me faire la morale??

    - Non, pour que tu me loges, petit con, balancé-je.

    Je laisse tomber mon sac à terre dans un geste emphatique. Ce qui fonctionne et le déstabilise une seconde.

    - Je ne fais pas foyer pour jeunes filles en détresse, chérie.

    - Ne m'appelle pas chérie?! Et si je suis à la rue, c'est à cause de toi.

    Nous restons un temps silencieux, lui beau et sceptique, moi fatiguée et rongeant mon frein. Puis j'en rajoute une couche.

    - Mais sinon, vas-y, mets-moi dehors, proposé-je en écartant grand les bras. Je pèse quarante-huit kilos, ça ne devrait pas être difficile.

    La lueur amusée mais quelque peu décontenancée qui danse dans ses yeux me fait comprendre que je suis en train de gagner la partie.

    - Très bien. Je t'en prie, il y a une place dans mon lit.

    ***

    Le Coloc - Libre. Fascinant. Provocant., d'Amy Hopper, histoire intégrale.

  • Elle le croyait mort depuis sept ans... Il réapparaît sur le pas de sa porte.

    ***


    Beth a fait le deuil d'Oliver, son amour de jeunesse, disparu brutalement alors qu'ils étaient adolescents. Lorsqu'il réapparaît sur le pas de sa porte, sept ans plus tard, toutes ses certitudes s'écroulent. La dernière fois qu'elle l'a vu, il était son meilleur ami... Elle se retrouve face à un étranger.

    La stupéfaction se mêle à la colère et les questions l'assaillent : qui est vraiment cet homme au regard sombre, couvert de cicatrices et de tatouages, qui n'a plus rien à voir avec le garçon qu'elle a connu ? Qu'a-t-il vécu pour être devenu si farouche ? Et pourquoi est-il revenu ?

    La réalité dépasse l'entendement, et Beth est-elle prête à écouter les réponses ? Osera-t-elle soulever l'armure de plomb d'Oliver, au risque d'y découvrir une vérité qui pourrait les éloigner à jamais ?


    ***


    Je regarde l'homme qui se tient devant moi. Je le regarde, mais mon esprit ne comprend pas ce que je vois. Je le regarde, et le temps semble s'être arrêté. Les battements de mon coeur, le sang dans mes veines, tout semble s'être figé en moi. Il est parfaitement immobile, le corps droit, les yeux fixés sur moi. Il ne dit rien. J'observe avec attention les traits de son visage.

    Non, ce n'est pas possible...

    Je ne peux que me tromper. Je n'arrive pas à détourner le regard et, tandis que mon cerveau redémarre lentement, la panique me prend. Comme un raz-de-marée, elle me terrasse. Je recule de quelques pas tandis que lui avance. Il est maintenant dans ma chambre, et un étau enserre ma poitrine. Je recule encore. À chaque pas que je fais en arrière, il en fait un en avant, jusqu'à ce que je heurte mon bureau. Puis il ouvre la bouche :
    - Je suis désolé.

    Ces mots, si simples, ne font aucun sens. Tout ça ne fait aucun sens. Se pourrait-il que ce soit lui ? Comment se pourrait-il que ce soit lui ? Je vais pour ouvrir la bouche, puis la referme.
    - Désolé, répète-t-il tout bas.

    Et l'homme qui se tient devant moi semble effectivement désolé. Exactement comme le gamin que j'ai connu, il y a des années de ça, la tête haute, mais les yeux remplis d'une culpabilité sincère. J'essaie de reprendre mes esprits et de dire quelque chose, n'importe quoi pour éclaircir cette situation invraisemblable, mais mes lèvres tremblantes ne peuvent formuler une seule phrase complète.

    - Oli ? articulé-je finalement avec peine.
    Il acquiesce d'un simple signe de la tête, et la réalité me frappe avec une intensité qui manque de me faire tomber à la renverse. Oliver se tient au milieu de ma chambre. Mon Oliver. Celui qui, il y a sept ans, a disparu à tout jamais. Celui dont je visite la tombe au cimetière de la ville. Il est là, et pourtant il est mort. C'est lui et, à la fois, ce n'est pas tout à fait lui.


    Broken Soulmates, histoire intégrale.

  • Elle le croyait mort depuis sept ans... Il réapparaît sur le pas de sa porte.

    ***

    Beth a fait le deuil d'Oliver, son amour de jeunesse, disparu brutalement alors qu'ils étaient adolescents. Lorsqu'il réapparaît sur le pas de sa porte, sept ans plus tard, toutes ses certitudes s'écroulent. La dernière fois qu'elle l'a vu, il était son meilleur ami... Elle se retrouve face à un étranger.

    La stupéfaction se mêle à la colère et les questions l'assaillent : qui est vraiment cet homme au regard sombre, couvert de cicatrices et de tatouages, qui n'a plus rien à voir avec le garçon qu'elle a connu ? Qu'a-t-il vécu pour être devenu si farouche ? Et pourquoi est-il revenu ?

    La réalité dépasse l'entendement, et Beth est-elle prête à écouter les réponses ? Osera-t-elle soulever l'armure de plomb d'Oliver, au risque d'y découvrir une vérité qui pourrait les éloigner à jamais ?

    ***

    Je regarde l'homme qui se tient devant moi. Je le regarde, mais mon esprit ne comprend pas ce que je vois. Je le regarde et le temps semble s'être arrêté, les battements de mon coeur, le sang dans mes veines, tout semble s'être figé en de moi. Il est parfaitement immobile, le corps droit, les yeux fixés sur moi, il ne dit rien. J'observe avec attention les traits de son visage.

    Non, ce n'est pas possible.

    Je ne peux que me tromper. Je n'arrive pas à détourner le regard et, tandis que mon cerveau redémarre lentement, la panique me prend. Comme un raz-de-marée, elle me terrasse. Je recule de quelque pas tandis que lui avance. Il est maintenant dans ma chambre et un étau enserre ma poitrine. Je recule encore. À chaque pas que je fais en arrière, il en fait un en avant, jusqu'à ce que je heurte mon bureau. Puis il ouvre la bouche.
    - Je suis désolé.

    Ces mots, si simples, ne font aucun sens. Tout ça ne fait aucun sens. Se pourrait-il que ce soit lui ? Comment se pourrait-il que ce soit lui?? Je vais pour ouvrir la bouche puis la referme.

    - Désolé, répète-t-il tout bas.

    Et l'homme qui se tient devant moi semble effectivement désolé. Exactement comme le gamin que j'ai connu, il y a des années de ça, la tête haute, mais les yeux pleins d'une culpabilité sincère. J'essaye de reprendre mes esprits et de dire quelque chose, n'importe quoi pour éclaircir cette situation invraisemblable, mais mes lèvres tremblantes ne peuvent formuler une seule phrase complète.

    - Oli ? articulé-je finalement avec peine.

    Il acquiesce d'un simple signe de la tête et la réalité me frappe avec une intensité qui manque de me faire tomber à la renverse. Oliver se tient au milieu de ma chambre. Mon Oliver. Celui, qui, il y a sept ans, a disparu à tout jamais. Celui dont je visite la tombe au cimetière de la ville. Il est là et pourtant il est mort. C'est lui, et à la fois, ce n'est pas tout à fait lui.

    ****

    Broken Soulmates, trilogie d'Amy Hopper, volume 2 sur 3.


  • Elle le croyait mort depuis sept ans... Il réapparaît sur le pas de sa porte.

    ***

    Beth a fait le deuil d'Oliver, son amour de jeunesse, disparu brutalement alors qu'ils étaient adolescents. Lorsqu'il réapparaît sur le pas de sa porte, sept ans plus tard, toutes ses certitudes s'écroulent. La dernière fois qu'elle l'a vu, il était son meilleur ami... Elle se retrouve face à un étranger.

    La stupéfaction se mêle à la colère et les questions l'assaillent : qui est vraiment cet homme au regard sombre, couvert de cicatrices et de tatouages, qui n'a plus rien à voir avec le garçon qu'elle a connu ? Qu'a-t-il vécu pour être devenu si farouche ? Et pourquoi est-il revenu ?

    La réalité dépasse l'entendement, et Beth est-elle prête à écouter les réponses ? Osera-t-elle soulever l'armure de plomb d'Oliver, au risque d'y découvrir une vérité qui pourrait les éloigner à jamais ?

    ***

    Je regarde l'homme qui se tient devant moi. Je le regarde, mais mon esprit ne comprend pas ce que je vois. Je le regarde, et le temps semble s'être arrêté. Les battements de mon coeur, le sang dans mes veines, tout semble s'être figé en moi. Il est parfaitement immobile, le corps droit, les yeux fixés sur moi. Il ne dit rien. J'observe avec attention les traits de son visage.

    Non, ce n'est pas possible...

    Je ne peux que me tromper. Je n'arrive pas à détourner le regard et, tandis que mon cerveau redémarre lentement, la panique me prend. Comme un raz-de-marée, elle me terrasse. Je recule de quelques pas tandis que lui avance. Il est maintenant dans ma chambre, et un étau enserre ma poitrine. Je recule encore. À chaque pas que je fais en arrière, il en fait un en avant, jusqu'à ce que je heurte mon bureau. Puis il ouvre la bouche :

    - Je suis désolé.

    Ces mots, si simples, ne font aucun sens. Tout ça ne fait aucun sens. Se pourrait-il que ce soit lui ? Comment se pourrait-il que ce soit lui ? Je vais pour ouvrir la bouche, puis la referme.

    - Désolé, répète-t-il tout bas.

    Et l'homme qui se tient devant moi semble effectivement désolé. Exactement comme le gamin que j'ai connu, il y a des années de ça, la tête haute, mais les yeux remplis d'une culpabilité sincère. J'essaie de reprendre mes esprits et de dire quelque chose, n'importe quoi pour éclaircir cette situation invraisemblable, mais mes lèvres tremblantes ne peuvent formuler une seule phrase complète.

    - Oli ? articulé-je finalement avec peine.

    Il acquiesce d'un simple signe de la tête, et la réalité me frappe avec une intensité qui manque de me faire tomber à la renverse. Oliver se tient au milieu de ma chambre. Mon Oliver. Celui qui, il y a sept ans, a disparu à tout jamais. Celui dont je visite la tombe au cimetière de la ville. Il est là, et pourtant il est mort. C'est lui et, à la fois, ce n'est pas tout à fait lui.

    Broken Soulmates, trilogie d'Amy Hopper, volume 3 sur 3

  • Elle le croyait mort depuis sept ans... Il réapparaît sur le pas de sa porte.

    ***

    Beth a fait le deuil d'Oliver, son amour de jeunesse, disparu brutalement alors qu'ils étaient adolescents. Lorsqu'il réapparaît sur le pas de sa porte, sept ans plus tard, toutes ses certitudes s'écroulent. La dernière fois qu'elle l'a vu, il était son meilleur ami... Elle se retrouve face à un étranger.

    La stupéfaction se mêle à la colère et les questions l'assaillent : qui est vraiment cet homme au regard sombre, couvert de cicatrices et de tatouages, qui n'a plus rien à voir avec le garçon qu'elle a connu ? Qu'a-t-il vécu pour être devenu si farouche ? Et pourquoi est-il revenu ?

    La réalité dépasse l'entendement, et Beth est-elle prête à écouter les réponses ? Osera-t-elle soulever l'armure de plomb d'Oliver, au risque d'y découvrir une vérité qui pourrait les éloigner à jamais ?

    ***

    Je regarde l'homme qui se tient devant moi. Je le regarde, mais mon esprit ne comprend pas ce que je vois. Je le regarde et le temps semble s'être arrêté, les battements de mon coeur, le sang dans mes veines, tout semble s'être figé en de moi. Il est parfaitement immobile, le corps droit, les yeux fixés sur moi, il ne dit rien. J'observe avec attention les traits de son visage.

    Non, ce n'est pas possible.

    Je ne peux que me tromper. Je n'arrive pas à détourner le regard et, tandis que mon cerveau redémarre lentement, la panique me prend. Comme un raz-de-marée, elle me terrasse. Je recule de quelque pas tandis que lui avance. Il est maintenant dans ma chambre et un étau enserre ma poitrine. Je recule encore. À chaque pas que je fais en arrière, il en fait un en avant, jusqu'à ce que je heurte mon bureau. Puis il ouvre la bouche.

    - Je suis désolé.

    Ces mots, si simples, ne font aucun sens. Tout ça ne fait aucun sens. Se pourrait-il que ce soit lui ? Comment se pourrait-il que ce soit lui?? Je vais pour ouvrir la bouche puis la referme.

    - Désolé, répète-t-il tout bas.

    Et l'homme qui se tient devant moi semble effectivement désolé. Exactement comme le gamin que j'ai connu, il y a des années de ça, la tête haute, mais les yeux pleins d'une culpabilité sincère. J'essaye de reprendre mes esprits et de dire quelque chose, n'importe quoi pour éclaircir cette situation invraisemblable, mais mes lèvres tremblantes ne peuvent formuler une seule phrase complète.

    - Oli ? articulé-je finalement avec peine.

    Il acquiesce d'un simple signe de la tête et la réalité me frappe avec une intensité qui manque de me faire tomber à la renverse. Oliver se tient au milieu de ma chambre. Mon Oliver. Celui, qui, il y a sept ans, a disparu à tout jamais. Celui dont je visite la tombe au cimetière de la ville. Il est là et pourtant il est mort. C'est lui, et à la fois, ce n'est pas tout à fait lui.

    ****

    Broken Soulmates, trilogie d'Amy Hopper, volume 1 sur 3.

  • Deux autrices de bestsellers en romance s'unissent pour écrire un thriller psychologique et sentimental « dont vous êtes l'héroïne »

    Charlie, River. L'un est charismatique et désinvolte. L'autre est sauvage et ténébreux. Les deux font battre son coeur... Et un lien mystérieux semble unir ces deux hommes qu'en apparence tout oppose. Au jeu de la séduction, Willow ne risque-t-elle pas de se brûler les ailes ?
    Charlie est le roi du campus : richissime, issu d'une famille réputée, le tombeur de la fac enchaîne les conquêtes et jouit d'une réputation sulfureuse. On ne compte plus, dans son sillage, les coeurs brisés.
    River, lui, est insaisissable. Aussi brillant que torturé, il ne laisse personne l'approcher. Plus d'une pourtant s'y est risquée, attirée par le magnétisme du bad boy.
    Lorsque Willow débarque à Princeton, elle remarque bien sûr les deux hommes. La fac entière n'a que le prénom « Charlie » à la bouche. Quant à River, que le destin s'obstine à jeter sur le chemin de la jeune femme, il exerce rapidement sur elle une fascination indéniable.
    Ce à quoi Willow ne s'attendait pas, c'est que Charlie et River la remarquent en retour. Pourquoi a-t-elle soudain l'impression de devenir un enjeu entre ces deux hommes que tout oppose ? Comment choisir entre les deux ? Plus important encore : et si de sombres secrets liaient en réalité Charlie et River... ?

    La première romance dont vous êtes l'héroïne. Dans la peau de Willow, vous décidez de la façon dont l'histoire évolue. Chacun de vos choix modifie le récit. Réussirez-vous à percer les secrets du mauvais garçon et du Golden Boy ? Qui fera chavirer votre coeur ? Parviendrez-vous à choisir ?

    Chloé Wild s'est imposée en France comme l'une des autrices incontournables de romance. Sa saga Ordonne-moi, publiée sous le nom de Chloe Wilkox, a cumulé plus de 300 000 exemplaires vendus (éditions Addictives). Depuis, chacun de ses nouveaux livres s'est classé n° 1 des ventes numériques durant plusieurs semaines consécutives.
    Amy Hopper est aussi une autrice de romance reconnue. Ses principaux succès sont la série Broken Soulmates, Le Coloc et Le Courage de partir (éditions Addictives).

empty