OP RENTRÉE BUISSONNIÈRE

+20 titres à -50% tout le mois !

  • - 57%

    celle qui a tous les dons

    Mike Carey


    Tous les dons ne sont pas une bénédiction.

    Chaque matin, Melanie attend dans sa cellule qu'on l'emmène en cours. Quand on vient la chercher, le sergent Parks garde son arme braquée sur elle pendant que deux gardes la sanglent sur le fauteuil roulant. Elle dit en plaisantant qu'elle ne les mordra pas. Mais ça ne les fait pas rire.
    Melanie est une petite fille très particulière...

    Colm McCarthy porte à l'écran le roman de M. R. Carey avec, à l'affiche, Glenn Close et Gemma Arterton.

    « M.R. Carey nous montre avec ce roman qu'il n'est pas seulement le scénariste talentueux de X-Men et Fantastic four, mais aussi un écrivain capable de nous proposer un roman aussi magistralement écrit que passionnant. » Jacques Teissier - Médiapart
    « Adrénaline et émotion alternent subtilement dans ce thriller d'une redoutable efficacité. La meilleure lecture de l'année. » François Estrada - L'Echo
    « Un roman de science-fiction porté par quatre personnages magnifiquement campés et par un suspense époustouflant. » Jean-Paul Guéry - Le courrier de l'Ouest

  • - 50%

    Rien ne saurait ébranler Anasterry, la plus riche et intellectuelle baronnie de Civilisation. Rien... sauf peut-être un défi de gamins.
    Quand Renaldo, fils du baron de Montès, et son meilleur ami entreprennent de trouver la faille de cette utopie pour séduire une jeune fille, ils ignorent qu'ils vont déterrer de sombres secrets...
    Quels sont ces monstres découverts dans les marais ? Sont-ils liés à la tolérance d'Anasterry pour les mi-hommes qu'on opprime partout ailleurs ? Après trente ans de paix, Civilisation risque-t-elle d'être si facilement bouleversée ?
    Pour réparer ses erreurs, Renaldo devra choisir entre son patriotisme, ses idéaux et ses responsabilités d'homme libre. Il apprendra surtout qu'on ne pardonne rien aux donneurs de leçons, surtout quand ils ont raison...
    /> Après un doctorat de biologie, Isabelle Bauthian devient traductrice et scénariste.
    Ses textes s'illustrent par des personnages d'une grande humanité. Avec Anasterry, un récit habile qui mélange fantasy et politique, elle revient à son premier amour : le roman.

  • - 50%

    Naslie est une simple sorcière mineure. Pourtant, elle est l'Élue. Les dieux lui ont confié la graine de l'Éternité, et elle a décidé d'en faire don à sa terre.
    Neuf ans après son Choix, elle craint toujours la vengeance de l'Ancien, un puissant sorcier majeur qui convoitait le précieux don. Elle fuit sans cesse avec son fils Jelis, âgé de huit ans, qui ignore tout de ses origines. Décidé à retrouver son père et à réunir ses parents, l'enfant fugue.
    Il ignore les périls qui le guettent : nombreux sont ceux qui pourraient vouloir sa mort, car son existence même pourrait bien bouleverser l'équilibre entre l'Acier et la Magie, les deux puissances de l'archipel, et mener une fois de plus cette terre au chaos.

  • - 50%

    Un amateur d'art, Albert Keith, achète un tableau très intrigant : Le Modèle de Pickman, absolument identique à celui dont parle Lovecraft dans l'une de ses plus célèbres nouvelles. Accompagné de son ami bibliophile et fin connaisseur du Maître de Providence, il va chercher à découvrir l'origine de la toile. C'est alors le début d'un voyage vers l'horreur et une folle enquête durant laquelle tout va basculer pour les deux investigateurs de l'étrange. Et si l'oeuvre de Lovecraft n'était pas une fiction, mais bien la réalité ?

    Combinant avec talent le suspense du roman policier et l'effroi propre à la littérature fantastique, Robert Bloch nous entraîne dans les brumes profondes, cauchemardesques et fantasmagoriques de Lovecraft et prolonge tout en le renouvelant pour notre plus grand plaisir le célèbre mythe de Cthulhu.

  • - 50%

    Année 80, Paris, il chevauche la nuit sur sa moto chromée, hantant les rues enfumées de la Capitale.
    Que peuvent faire Leïla et Fusain pour arrêter cette menace sans visage, caché derrière un casque noir comme l'éternité ?

  • - 50%

    « Tariman, le dieu forgeron, descendit vers le feu éternel du Pratès, les abysses de l'enfer. Là, en secret, il forgea Zémal, l'Épée de Feu. Il invoqua les pouvoirs de la terre et du ciel, le feu des comètes, la lumière des étoiles, et les enferma tous dans une lame éblouissante par son éclat. »
    Telle est l'origine de Zémal, nous dit le mythe des Âges. Or, à la veille de l'an mil, alors que des forces obscures oeuvrent à rallumer la guerre entre les hommes et les dieux disparus, le dernier détenteur de la lame de feu vient à mourir.
    Seul un tahédoran, grand maître de l'épée, peut participer à sa quête et se l'approprier à son tour.
    />
    Derguin Gorion et Mikhon Tiq n'ont pas vingt ans, l'un se destinait à l'épée, l'autre est le disciple d'un mage. Voici l'aventure de ces deux amis saisis dans cette quête où l'avenir même de la Tramorée est en jeu.


    « C'est un livre sublime, où histoire rime avec fantasy, dans une maestria de guerriers et de politiciens... Negrete manie les mots avec une adresse rare, jongle avec l'histoire et les personnages comme seul un grand auteur sait le faire. Tout simplement génial. Il s'impose ici comme l'un des meilleurs écrivains de son temps. » Librairie Critic

  • - 50%

    « Les gens de Gy ressemblent beaucoup à ceux de notre plan à ceci près qu'ils ont des plumes au lieu de poils. Le duvet presque invisible des nourrissons devient la douce brosse beige tachetée des enfants ; puis, à l'adolescence, surgit la coiffe de plumes. Les hommes arborent en général une collerette sur la nuque... »

    Ursula Le Guin est une très grande dame de l'imaginaire, autrice de chefs d'oeuvres comme Terremer.

  • - 50%

    L'autre moitié du ciel donne la parole à celles que les mythes ont oubliées et pose les fondations d'un matriarcat imaginaire. Ici, les Princesses ne se morfondent pas en attendant le Prince Charmant, elles ont leurs propres combats à mener, à gagner.
    Ce sont des héroïnes. Des filles. Des femmes. Des mères. Des sorcières. Des guerrières...

    Et toujours des rebelles.

    « Neuf vagues de grâce sur toi,
    Neuf vagues pour la donneuse de vie. »

  • - 50%

    1922.

    Une année à la découverte des mirages et des merveilles de la cité sélène, Célestopol.
    Une année dans les pas de ses habitants, simples visiteurs parfois célèbres comme Marie Curie ou Howard Carter, humbles ouvriers, voleur volubile, automates au coeur de cuivre ou héritier rebelle de l'empire russe.
    Car Célestopol, c'est un bout de l'âme slave, arrachée à la Terre, entre les mains d'un duc au destin défiant le temps.


    Entre hommage aux classiques de la littérature russe et kaléidoscope steampunk, Célestopol 1922 nous emporte sur la Lune pour de nouvelles histoires qui s'entrecroisent dans un chassé-croisé étourdissant sous la coupole de cette cité, véritable perle de l'Empire.

  • - 50%

    Inspiré par la nouvelle Face-à-face avec Méduse de Sir Arthur C. Clarke, lauréate des prix Hugo et Nebula, ce roman raconte la rivalité croissante entre hommes et machines, à travers les siècles et les étendues du système solaire, vers un avenir imprévisible.

    2080 : Le commandant Howard Falcon, pilote de dirigeable, devient infirme après le crash de son appareil. Une procédure de chirurgie expérimentale va le transformer en cyborg, doté de pouvoirs surhumains mais isolé du reste de l'humanité...
    2090 : Falcon mène une mission en solo dans les nuages de Jupiter, où aucun humain naturel ne pourrait s'aventurer...
    2130 : Adam, un prototype d'intelligence artificielle employé dans une exploitation minière de glace aux confins du système solaire, doit faire face à la destruction de ses congénères, et expérimente le réveil des émotions...
    Au fil des siècles, Howard Falcon, ni homme ni machine, mais singulièrement solitaire, devra prévenir un conflit interplanétaire effroyable.
    Captivant dès son début, ce roman est un classique moderne qui enchantera les lecteurs ayant aimé les films 2001, l'odyssée de l'espace, Gravity ou Seul sur Mars.
    « Un aperçu frappant et dramatique d'un avenir dans l'espace qui n'est jamais arrivé. Clarke approuverait très certainement. » SFX
    « Un vrai bonheur à lire. Encore un exploit de la part de Baxter et de Reynolds à ajouter à leur longue liste. » SciFiNow
    « Avec ces deux géants de la SF, l'imagination débordante et une prose aussi tranchante qu'un laser sont garanties. Ils livrent ensemble un très beau récit, une merveille à explorer. » The Sun
    « Ce roman met en avant les qualités des deux auteurs : leur compréhension profonde des principes scientifiques et leur capacité à les intégrer à une narration rythmée et passionnante. » The Guardian
    « En toute honnêteté, je ne m'attendais pas à ce que Les Chroniques de Méduse soient plus qu'un joli hommage à Arthur C. Clarke, mais Baxter et Reynolds sont allés beaucoup plus loin en créant une histoire d'envergure, truffée de science et de spéculation, de quelques scènes inoubliables et de pas mal de moments d'émotion. » Tor.com

  • - 62%

    Le Grand Abandon

    Cory Doctorow

    Dans un monde ravagé par le changement climatique, au sein d'une société dominée par la richesse, Hubert « Etc. » Espinoza, Seth et Natalie n'ont nulle part où aller. Pourtant une autre façon de vivre se dessine, grâce aux progrès de la technologie. Alors, comme des centaines de milliers d'autres, le trio décide de tourner le dos aux règles établies pour... tout abandonner. Mais le danger est partout : les terres dévastées par le réchauffement de la planète ne connaissent plus de lois et fourmillent de prédateurs. Bravant les menaces, les premiers Abandonneurs construisent les bases de ce qui pourrait devenir une utopie de l'abondance.
    Avant de découvrir l'unique chose que les ultrariches n'ont jamais pu acheter : le moyen de vaincre la mort...
    « Un roman fabuleux : on ne pouvait attendre mieux de la part de Cory Doctorow. » William Gibson
    « Un technothriller très efficace. » Neal Stephenson
    « Cette histoire nous rappelle que nous vivons dans le monde que nous avons de choisi de bâtir. La technologie fournit des moyens aux puissants comme aux autres, et si nous voulons une société moins surveillée et plus de liberté, il va falloir lutter pour la créer. » Edward Snowden
    « Le meilleur livre de Doctorow. Dépassant les dystopies faciles, une utopie sans concessions, qui donne matière à réfléchir et s'avère passionnante. » Kim Stanley Robinson
    « Un aperçu sans fard de notre avenir proche, qui décrit la nature humaine de façon crue et incisive. » Adrian Tchaikovsky

  • - 50%


    Par l'auteure des Quinze premières vies de Harry August

    Mon nom est Hope Arden. Je suis la fille que tout le monde oublie. Tout a commencé quand j'avais seize ans. Mon père qui omet de m'emmener au lycée. Ma mère qui met la table pour trois, pas quatre. Un ami qui me regarde et voit une étrangère. Qu'importe ce que je fais, ce que je dis, les crimes que je commets... vous ne vous souviendrez jamais de moi. Ça rend ma vie compliquée mais ça fait aussi de moi quelqu'un de dangereux.

  • - 50%

    elle ou moi

    K.L. Slater

    Jusqu'où iriez-vous pour protéger votre famille ?

    Depuis la mort de sa femme, Ben fait de son mieux pour élever ses enfants, grâce à l'aide précieuse de sa mère. La vie suit paisiblement son cours jusqu'au jour où il rencontre Amber. Tout le monde pense que c'est la femme qu'il attendait depuis longtemps, mais Judi n'est pas de cet avis...
    Ben a du mal à comprendre la méfiance de sa mère à l'égard de sa nouvelle compagne. Amber, quant à elle, ne tient pas à vivre sous le même toit que sa belle-mère. Et pour cause : en fouillant dans son passé, Judi se rend compte que la jeune femme a menti sur toute la ligne et qu'elle cache de sombres secrets. Aveuglé par ce nouvel amour, Ben n'a-t-il pas fait entrer le loup dans la bergerie ?
    Un thriller psychologique glaçant et addictif, qui vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière page.
    « Sans conteste l'un des meilleurs thrillers que j'aie jamais lus ! » Angela Marsons
    « Ce roman machiavélique, sous haute tension, vous réserve un twist final qui vous laissera sans voix. » All About Book
    « Une histoire captivante qui vous réserve un dénouement à couper le souffle. » By the Letter
    « Voilà un livre que vous ne lâcherez pas avant d'en avoir le coeur net. » Beckie Bookworm

  • - 54%

    rien à perdre

    Roberto Montana

    Quelques kilos en plus, beaucoup de cheveux en moins, trois copains se retrouvent lors d'une réunion d'anciens élèves d'un lycée de Buenos Aires.
    Wave, rockeur fainéant, convainc deux de ses anciens camarades de partir en voyage sur une plage en Uruguay. À bord d'une vieille Ford Taunus, Mario, le Nerveux et Wave prennent la route. Au lieu de retrouver leur adolescence, c'est rapidement leur présent qui s'impose : l'un vit encore chez sa mère, l'autre risque de divorcer et le dernier vient d'apprendre que sa femme le trompe (avec un gars « qui passe son temps au gymnase et écoute Shakira. Shakira ! Tu y crois, toi ? »). Accompagnés d'une jeune auto-stoppeuse très enceinte, entre moqueries et petites misères du quotidien, tout bascule au moment où l'un d'entre eux transpire trop au moment de passer la frontière...

    Truffé de malentendus, ce road-trip se transforme vertigineusement en roman noir, mais les héros ressemblent davantage aux Marx Brothers qu'à Marlowe. Avec un style percutant et des dialogues désopilants, l'auteur nous fait voyager avec une bande de bras cassés, salauds et finalement sympathiques.

  • - 54%

    maldonnes

    Serge Quadruppani

    Dans sa jeunesse révolutionnaire, Antonin a voulu être bandit, mais il a dû admettre qu'il n'était pas doué pour ça, et il est devenu auteur de romans noirs et traducteur. Un matin, des décennies après, alors qu'il attend Olga, boxeuse féministe et amour de sa vie, apparaît Guillaume. Fils d'un droguiste assassiné par un braqueur dont Antonin a soutenu la libération, il est venu lui demander des explications. La rencontre de ces trois-là va engendrer la catastrophe qu'Antonin attend depuis toujours.
    Polar ou autofiction mensongère ? On plonge dans l'histoire agitée de la fin du XXe siècle, dans une étrange course au trésor évoquant de célèbres affaires politico-judiciaires, de l'après-68 et des années Mitterrand au G8 de Gênes. Antonin, le narrateur funambule mais quelque peu démuni devant les changements du monde, tourne autour de la question : comment se mettre à la place d'un autre, en particulier quand on est un intellectuel et que cet autre tue ? L'auteur, lui, relève le défi dans une intrigue formidablement bien construite autour de personnages inoubliables, avec les armes de la littérature : la verve, l'humour, le style.

  • - 50%

    Samantha doit s'occuper de sa petite soeur quand sa mère est emprisonnée et voit son rêve d'aller à l'université s'évaporer. Mais elle se rend compte de ce que c'est de se sentir impuissante quand un hacker la fait chanter, d'autant plus qu'elle est très douée pour l'informatique.
    Jack Parlabane est journaliste d'investigation. Il vient de retrouver du travail dans un tout nouveau site d'information en ligne après avoir commis des erreurs graves lors d'une enquête récente. Mais sa nouvelle réussite doit beaucoup à une source anonyme qui peut lui créer des problèmes avec la loi. Se rendant compte qu'ils ont un ennemi commun, Samantha et Parlabane vont s'associer pour mener cette enquête et réaliseront que cet ennemi n'est pas la seule chose qui les lie...
    Comme dans Sombre avec moi, Chris Brookmyre construit ici un thriller implacable où il fait non seulement monter le suspense à des niveaux presque insupportables mais manipule aussi le lecteur avec des twists surprenants et un dénouement machiavélique.

    Une expérience de lecture inquiétante et jouissive.

    « L'un des thrillers les plus ingénieux que j'aie lu depuis très longtemps. » - The Washington Post
    « Un roman exceptionnellement bien tissé sur la cybercriminalité, mais où ce sont les nuances des aspects humains qui le rendent unique. » - Kirkus Reviews
    Chris Brookmyre est né à Glasgow en 1968. Il a d'abord été journaliste avant de devenir un écrivain prolifique et reconnu, notamment avec sa série Jack Parlabane. Son précédent livre est Sombre avec moi (Prix McIlvanney du polar écossais).

  • - 50%

    Ce qui semblait être une île paradisiaque va pourtant vite se transformer en cauchemar pour la famille Blake : sentiment d'isolement, comportements inquiétants, désirs sexuels, pulsions meurtrières... À cela s'ajoutent d'impressionnantes tempêtes, et des animaux qui semblent grossir étrangement au fil des semaines.
    Héritier d'une dynastie de milliardaires, Simon Blake est le fondateur d'une société de logiciels informatiques implantée au centre de Manhattan. Quant à Elizabeth, son épouse, elle est une traductrice de renom pour une maison d'édition française. Ils habitent Brooklyn, profitant pleinement de leur statut de privilégiés. Mais ils ont des rêves de changement et veulent plus... bien plus.
    Un jour, un agent immobilier leur parle d'une île, Paradise Island, située au large de la côte Est. Succombant à leur envie irrépressible de luxe et de grandeur, ils emménagent avec leur fils âgé de onze ans, Sullivan, dans une somptueuse villa.

    Leur bonheur d'insulaire va se transformer progressivement en expérience de survie.

  • - 50%


    Le Livre du Roi a été écrit en 2006, entre Hiver arctique et Hypothermie.

    En 1955, un jeune étudiant en histoire arrive pour faire ses études Copenhague, là il va se lier d'amitié avec un étrange professeur, peu soigné et buvant sec, spécialiste des Sagas islandaises, ce patrimoine culturel inestimable qu'ont protégé les Islandais au long des siècles comme symbole de leur nation. Il découvre le secret du professeur, l'une de ces Sagas, Le Livre du Roi, dont les récits ont été à l'origine des mythes germaniques mis en scène par Wagner dans la Tétralogie, a été volée par les nazis pendant la guerre.
    Ensemble le professeur et son disciple réticent qui ne rêve que de tranquillité vont traverser l'Europe à la recherche de l'inestimable manuscrit. Un trésor pour lequel certains sont prêts à voler et à tuer. Un trésor aussi sur lequel on peut veiller et qu'on peut aimer sans en connaître la valeur. Une histoire inhabituelle sur ce qu'on peut sacrifier et ce qu'on doit sacrifier pour un objet aussi symbolique qu'un livre.
    Arnaldur Indridason est né à Reykjavik en 1961. Diplômé en histoire, il est journaliste et critique de cinéma. Il est l'auteur de romans noirs couronnés de nombreux prix prestigieux, publiés dans 37 pays.

  • - 50%

    Événement dans l'histoire mondiale : Agnes Lukauskaite et Omar Arnarson se rencontrent par un dimanche matin glacial dans la queue des taxis au centre-ville de Reykjavik.

    Trois ans plus tard, Omar brûle entièrement leur maison, conduit jusqu'à Keflavík et quitte le pays en avion.
    L'histoire commence en réalité bien avant, au cours de l'été 1941, quand la moitié des habitants d'une petite ville lituanienne, Jurbarkas, sont massacrés dans la forêt alentour. Deux arrière-grands-pères d'Agnes participent au massacre - l'un d'eux tue l'autre - et trois générations plus tard Agnes met l'Holocauste au cour de sa vie. Son obsession l'amène à rencontrer Arnor, un néonazi cultivé.
    Illska parle d'Holocauste et d'amour, d'Islande et de Lituanie, d'Agnes qui se perd en elle-même alors que l'ambassadeur d'Islande en Lituanie reconnaît l'indépendance des pays baltes et que des criminels lituaniens commencent à opérer depuis Reykjavik, d'Agnes qui ne sait pas qui est le père de son enfant ni si elle veut finir sa thèse sur l'extrême droite islandaise ou chater avec son amant néonazi, d'Agnes qui aime Omar qui aime Agnes qui aime Arnor.
    La lecture de ce texte déclenche une jubilation aussi intellectuelle que sensuelle, due autant aux fulgurances de la pensée qu'à la maîtrise impeccable de la langue et de la narration. Illska est un livre surprenant et immense écrit par un homme jeune, mais qui est appelé à devenir un grand, sans doute un très grand écrivain.
    "Voici sans le moindre doute le livre le plus inhabituel de la rentrée : un Islandais nommé Eiríkur Örn Norddahl a réussi à écrire un roman qui rassemble sous le même toit l'Holocauste, la crise économique, la montée des néonazis en Europe et un triangle amoureux d'une franchise étonnante." - Profile, Allemagne
    "Illska, Le Mal, est une conversation claire avec le présent. Norddahl est un vrai génie. Il n'y a pas un temps mort dans le texte. En tant qu'ouvre politique Illska est un pur chef-d'ouvre. " dv Daily " Eiríkur Örn Norddahl a écrit un livre cruel et parfois cruellement drôle sur la façon dont l'idéologie et l'histoire imprègnent nos sphères les plus intimes. C'est Illska." - Spiegel online, Allemagne
    "Avec ce livre, Norddahl s'est fait une place parmi les auteurs les plus audacieux et progressistes de sa génération." - Vidsja, National Broadcasting service
    "Tellement maîtrisé, original et cool que ça en est effrayant." - Frettabladid Daily, Islande
    Eiríkur Örn Norddahl est né à Reykjavik en 1978 et a grandi à Isafjordur. Il a commencé à écrire vers 2000, mais la nécessité l'a amené à faire d'autres choses pour gagner sa vie. Il a vécu à Berlin en 2002-2004 puis dans plusieurs pays d'Europe du Nord, en particulier à Helsinki (2006-2009) et en Finlande (2009-2011) et dernièrement au Viêtnam. En 2004 il a été un des membres fondateurs du collectif poétique d'avant-garde Nyhil, en Islande.
    En 2008, il a reçu le Icelandic Translators Award pour sa traduction du roman de Jonathan Lethem, Les Orphelins de Brooklyn. Il a obtenu une mention Honorable au Zebra Poetry Film Festival de Berlin en 2010 pour son animation poétique, Hphp Bks.
    En 2012 Norddahl a reçu le Icelandic Literary Prize, catégorie fiction et poésie, ainsi que le Book Merchants' Prize pour son roman Illska.

    Prix de la littérature islandaise

    Prix des libraires Meilleur roman islandais 2012

  • - 50%

    Au début du mois de juin, sous la pression de Trausti Lve, son directeur de rédaction, avide d'informations à sensation, Einar, le correspondant du Journal du Soir à Akureyri, publie un article sur une vieille bâtisse abandonnée dont la rumeur affirme qu'elle est hantée. Une femme qui se présente sous le nom de Victoria et se prétend médium contacte Einar.
    Alors que la grande fête du Week-end des Commerçants va commencer, Einar accueille à l'aéroport sa fille et son petit ami. Il remarque sur la piste la présence d'un jet privé qui appartient à une compagnie de cinéma américaine qui prévoit de tourner dans la maison hantée un film intitulé Hot Ice qui traitera de brûlantes passions en terre d'Islande.
    /> Le lendemain de la fête tout le monde a beaucoup bu, plusieurs agressions ont été commises, plusieurs viols aussi. Einar reçoit à nouveau un appel de Victoria qui, d'une voix alcoolisée, lui demande de se rendre au plus vite et avec des policiers dans la vieille maison. Avec le commissaire Olafur Gisli, il découvre le corps d'une jeune fille étranglée serrant dans sa main le message : Attention à toi, mon chou. L'identité de la jeune fille reste plusieurs jours inconnue de la police ; personne n'a signalé sa disparition.
    Victoria l'appelle pour lui dire qu'elle entre en cure à Virkid, un centre de désintoxication alcoolique. Le lendemain matin, il apprend que Victoria a été assassinée au centre. Il décide de s'y faire admettre afin d'éclaircir l'affaire. Ancien alcoolique, il sait y faire illusion.

    Il parvient à découvrir l'identité des deux victimes, puis à dénouer l'intrigue grâce à l'enthousiasme de sa fille pour le cinéma.

    Plus qu'un thriller, Thorarinsson écrit ici un roman sur le passage rapide de l'Islande paysanne à la mondialisation et la destructuration sociale qui l'accompagne avec son cortège de violences et de drogue.
    L'auteur prend le temps de nous présenter ses personnages et leurs motivations et de nous embarquer dans le monde qu'il construit avec beaucoup d'ironie et de tendresse avec une bande-son très rock d'où est tiré le titre du livre.
    Arni Thorarinsson est né en 1950 à Reykjavik, où il vit actuellement. Après un diplôme de littérature comparée à l'université de Norwich en Angleterre, il travaille pour différents grands journaux islandais. Il participe à des jurys de festivals internationaux de cinéma et a été organisateur du Festival de cinéma de Reykjavik de 1989 à 1991. Ses romans sont traduits en Allemagne et au Danemark.
    Il est l'auteur du Temps de la sorcière, Le dresseur d'insectes et Le septième fils, tous publiés aux Editions Métailié.

  • - 50%

    the good girls

    Claire Eliza Bartlett

    Après le meurtre d'Emma Baines, trois filles de sa classe de terminale sont directement propulsées en haut de la liste des suspects : Claude, la fêtarde, Avery, la cheerleader, et Gwen, qui ferait tout pour une bonne note.
    Que ça leur plaise ou nous, chacune d'entre elles a une étiquette qui lui colle à la peau. Emma, elle, était la gentille fille. Mais les apparences sont parfois trompeuses. Et la vérité sur ce qui est réellement arrivé se trouve peut-être juste sous le nez de tout le monde.
    Le compte à rebours a commencé : les secrets les plus enfouis doivent être déterrés... avant qu'une autre gentille fille ne perde la vie.
    « Magnifique et puissant, The Good Girls est une révélation. Ses sombres secrets et retournements de situation vous captiveront longtemps après avoir tourné la dernière page. » Sarah Lyu, autrice de The Best Lies

    Un formidable roman sur le mensonge et la sororité.

empty