Magenta noir fatal

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

Magenta noir fatal

Londres 1961. De nombreux top modèles du magazine Bizarre Bazar disparaissent mystérieusement. Quelqu'un à décider de s'en prendre aux égéries du magazine. Après la disparition de leur amie Charlotte Champagne, Magenta et Lucrèce, top modèles et photographes, décident de mener l'enquête et forment un duo de détectives privées des plus perspicaces. Là où la police est dans l'obscurité la plus totale, Magenta et Lucrèce, avec leurs méthodes originales, pourront-elles résoudre cette affaire ? Les scènes burlesques sont omniprésentes dans cet album qui à l'origine compilait une vingtaine d'histoires courtes parues dans le magazine Sizzle (USA). On retrouve tout au long des pages des thèmes chers à Nik Guerra : culte des hauts-talons et des sous-vêtements sexy, coiffures travaillées et maquillage sophistiqué mais sans débordements érotiques. Magenta noir fatal est un album très vintage où le style de Nik Guerra se caractérise par une grande place faite aux regards, et particulièrement aux cils, et à la brillance des matières où l'on peut tour à tour reconnaître le satin, le nylon, le cuir ou le lycra, matière créée en 1958 et très en vogue dans les années soixante.

  • EAN 9791094169094
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 80 Pages
  • Longueur 33 cm
  • Largeur 24 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 756 g
  • Distributeur Dilisco

Nik Guerra

  • Naissance : 1-1-1969
  • Age : 50 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Nik GUERRA est né à Massa Carrara en Italie, en 1969. Sa première publication est une bande dessinée cosignée par Celestino Pse (scénariste), Invitation To Hell, où son héroïne Magenta fait ses premiers pas. Mélange de thriller, d'érotisme et d'humour, Magenta ira jusqu'au porno pour la presse adulte sous la plume de Bernard Joubert (magazine BD Adulte, 2003). Ces histoires seront compilées en albums et feront l'objet de plusieurs réimpressions (IPN, Agora, Dynamite et Delcourt) sous le titre MAGENTA. Revenant à un univers moins sulfureux, Magenta quitte l'érotisme pour le policier pur jus. tout en gardant une touche sexy (Magenta Noir Fatal, Graph Zeppelin, 2017). Parallèlement à son travail pour la bédé, Nik Guerra produit un grand nombre de pin-up glamours, mystérieuses, un peu dark, un peu coquines. C'est l'objet de cet ouvrage.

Relié
empty