La muraille de lave

Traduction ERIC BOURY  ''

À propos

Le commissaire Erlendur est parti en vacances sur les lieux de son enfance, il ne donne aucune nouvelle, on a retrouv? sa voiture abandonn?e en rase campagne. Mais son ?quipe continue ? travailler. Tandis qu'Elinborg, la fine cuisini?re, s'occupe d'une affaire de viol, Sigurdur Oli, le jeune homme moderne form? aux Etats-Unis, reconna?t par hasard dans la rue l'un des t?moins d'une affaire de p?dophilie en partie r?solue et le suit. Dans le m?me temps, un ami lui demande d'aider discr?tement un couple de jeunes cadres qui, pratiquant l'?changisme, fait l'objet d'un chantage. Troubl? par son divorce, surveill? de pr?s par sa hi?rarchie qui n'appr?cie pas ce type d'aide, Sigurdur Oli va aller jusqu'au bout d'une histoire surprenante, r?v?lant la cupidit? qui s'est empar?e de la soci?t? islandaise avec l'expansion mondiale des mod?les financiers. Commenc? comme un polar classique, tissant les trames de plusieurs affaires, ce roman montre au lecteur comment, ? l'image de la muraille de lave, au pied de laquelle un remous violent engloutit toutes les embarcations qui l'approchent, et surnom donn? au si?ge d'une grande banque ? l'architecture sombre et aux pratiques discutables, l'impudeur de l'amour de l'argent peut entra?ner dans son tourbillon la perte de tout crit?re moral.

Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782864247821

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Distributeur

    Immatériel

  • Support principal

    ebook (ePub)

Arnaldur Indridason

Arnaldur Indridason est né à Reykjavík en 1961. Diplômé en histoire, il est d'abord journaliste et critique de films puis il se consacre à l'écriture à partir de 1997. Il est l'un des écrivains de romans noirs les plus connus en Islande et dans les 37 pays où ses livres sont traduits. ÿIl a reçu le prix Clef de verre du Skandinavia Kriminalselskapet à deux reprises : en 2002, pour La Cité des jarres, et en 2003, pour La Femme en vert.ÿSon roman L'Homme du Lac a reçu le Prix du Polar européen Le Point 2008 et La Femme en vert le Grand Prix des lectrices de Elle Policier 2007 ainsi que le Prix du livre Insulaire Fiction 2006.ÿArnaldur Indridason a également reçu le Prix d'honneur du festival les Boréales en 2011 et le prix espagnol RBA du roman noir en 2013.

empty