Tueurs de mamans t.2

Tueurs de mamans t.2

, ,

Résumé

Béatriz, Marie, Valentine, Kom Piu et Toronto sont cinq adolescentes qui se retrouvent régulièrement dans leur cachette secrète : la chapelle désaffectée de l'école. Ce qui les a rapprochées, c'est une caractéristique commune : l'absence de père à la maison. Du coup, même si elles adorent leurs mères, elles ont, comme tout ado qui se respecte, des tonnes de reproches à leur faire. Un jour, elles tombent par hasard sur un site de « punisseurs » qui propose de châtier les parents pas cool. Par jeu, elles passent commande. Mais les punitions commencent à arriver réellement. De la plus anodine à la plus grave. Ce n'était donc pas un jeu ! Toronto, qui, dans un moment de rage, a souhaité la mort de sa mère et de la compagne de celle-ci, est totalement paniquée et se lance dans une course contre la montre pour empêcher le sinistre « père fouettard » d'appliquer la terrible punition.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782800154213
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 48 Pages
  • Longueur 29 cm
  • Largeur 21 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 428 g
  • Lectorat à partir de 12 ANS
  • Distributeur Mds

Série : Non précisée

Zidrou

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Né le 12 avril 1962 à Anderlecht (commune de Bruxelles), Benoît Drousie, dit Zidrou, effectue des études d'instituteur et exercera la profession durant quelque six ans, ce qui ne sera pas sans influence sur ses écrits futurs.ÿÿSon premier scénario publié est illustré par De Brab dans le numéro de Noël 1991 de SPIROU ("La triste fin du Père Noël"). L'année suivante, il fonde une sorte de studio de scénario avec son ami Falzar et commence à assiéger les éditeurs pour placer ses innombrables projets sous le pseudonyme des Potaches.ÿÿDès 1993, ses productions commencent à envahir les pages d'animation et les récits complets du journal de SPIROU. Par ordre chronologique d'apparition de ses illustrateurs, il fournit ainsi de la matière brillante et bien pesée à Wasterlain, Dan, Godi, Ernst, Clarke, Deliège, Evrard, Blatte, Fournier, Darasse, Bercovici, Glem, Jannin, Saive, Lemaître, Midam, Gazzotti, Mandryka, Éric Maltaite, Borrini, Will, Deth, Arenas, Thiriet, Gauthier, E411, Guilhem, Duclozeau, Piroton, Mazel, Bodart, Bosschaert, Wozniak, Plessix, etc.ÿÿRien d'étonnant à ce que certains de ses complices pour quelques pages exceptionnelles s'engagent ensuite sur de plus longs parcours et créent une série en sa compagnie. En 1992, il lance "Margot et Oscar Pluche" avec l'ami Falzar et la dessinatrice De Brab chez Casterman, où la petite fille et son drôle de chien aligneront six albums jusqu'en 1997. Le sympathique duo et toute sa famille en régulière augmentation ! déménageront l'année suivante chez Dupuis et ouvriront une nouvelle série de beaux albums intitulée "Sac à Puces".ÿÿEn 1995, il propose à Jean-Claude Fournier d'animer une suite de gags gastronomiques, "Les Crannibales", chronique fortement assaisonnée d'humour noir.ÿÿDans le registre de la parodie iconoclaste, il s'en prend peu après au respectable rédacteur en chef de SPIROU et à ses ?uvres. Le dessinateur se trouvera tellement gêné par tant d'impertinence qu'il signera longtemps du pseudonyme de Thelonius ses grossières caricatures du "Boss". Mais c'est son véritable nom que Bercovici signera les albums, assumant la responsabilité de ses compositions graphiques.ÿÿAux Éditions du Lombard, Godi illustre les albums de son "Élève Ducobu", fruits de souvenirs tant personnels que professionnels.ÿÿZidrou est également l'auteur d'une vingtaine de livres pour enfants publiés par Casterman, Nathan et Hachette, dont la série du "Petit Dagobert", illustrée par Godi, dans la "Bibliothèque Rose".ÿÿ"Génie", tel est le mot qui vient immédiatement à l'esprit quand on évoque le nom de ce scénariste dont la modestie le dispute à l'intelligence.ÿA 4 ans, ce petit Mozart des temps modernes rentrait à l'école primaire.ÿA 8 ans déjà, Zidrou entamait d'époustouflantes études secondaires.ÿA 12 ans et demi, il rentrait à l'université où il suivit, simultanément, des études de médecine, de droit et un doctorat en astro-physique, études qu'il boucla en trois ans à peine, décrochant au passage un prix Nobel de Chimie pour ses découvertes fondamentales sur les mécanismes de potachogenèse des molécules d'hydrogène.ÿA 16 ans, Zidrou était nommé Président-Directeur général de la multinationale "Power and Co".ÿCependant à 27 ans, Zidrou plaquait tout pour se lancer à corps perdu dans le scénario de bande dessinée et l'écriture de livres pour enfants. La stupéfaction dans les hautes sphères de la finance fut telle que son départ provoqua le célèbre krach boursier de janvier 1989. ÿDepuis, Zidrou s'amuse beaucoup ! ÿÿ(N.B. : Ce texte tout emprunt de modestie nous a aimablement été transmis par monsieur Zidrou lui-même.) Ancien instituteur (euh P-DG, pardon !), Zidrou est le scénariste de nombreuses séries BD parmi lesquelles : «L'Elève Ducobu» (avec Godi) au Lombard.ÿPère de quatre garçons, Zidrou vit actuellement en Andalousie. ÿLe Comics Festival Belgium (Bruxelles - octobre 2004) a décerné le prix Jeunesse à Godi et Zidrou pour "Miss 10/10".

Ludo Borecki

Ludo Borecki débute sa formation en bande dessinée à l'âge de 15 ans. Ses études terminées, il entre au Studio Peyo. Après avoir collaboré au magazine « Schtroumpf » et participé à plusieurs Schtroumpferies et séries autour des Schtroumpfs, il reprend le dessin de Robin Dubois avec M. Dìaz Vizoso en 2007 sur un scénario de Bob de Groot.

Benoît Ers

Benoît Ers est né Liège (Belgique), le 20 juillet 1971. Après avoir vécu en Côte d'Ivoire où son père a travaillé, il s'installe en France, à Sussy-en-Brie, puis à Epinal où il entre à l'école des Beaux-Arts après avoir gagné le concours scolaire de BD à Angoulême. Ayant reçu une proposition de travail de Marsu Productions, Benoît quitte les Beaux-Arts d'Epinal au bout de six mois et retourne s'installer à Liège où il s'installe comme dessinateur indépendant, et devient l'assistant d'Olivier Saive en tant que publicitaire. Il a été l'illustrateur de la revue de la Fédération Belge de Fecherche et d'Activités Sous-marines. C'est à cette époque également qu'il commence son métier comme illustrateur de rubriques au journal "Spirou", et rencontre Dugomier (Vincent Lodewick) qui devient très vite son ami et complice. Après son service militaire, ils commencent d'ailleurs à deux la série Muriel et Boulon (6 albums parus) qui sera éditée au Lombard de 1995 à 2001. Les aventures de Muriel et Boulon laissent finalement place aux Démons d'Alexia, nouvelle série réalisée avec Dugomier, dont le premier tome paraît aux Editions Dupuis en mars 2004. Six tomes sont actuellement disponibles, et un septième est en préparation.En avril 2009, avec Jean-Louis Janssens au scénario, il lance Beauté Fatale, une série humoristique qui prend place dans un institut de beauté.

empty