La maison de l'avenida

À propos

Elle s'appelle Claire, elle est jeune, artiste, à la fois confiante et mystérieuse, naïve et résolue. Lui, c'est Geoffrey, il a dépassé la cinquantaine et semble revenu de tout, mais derrière ce masque il s'étonne chaque jour de la relation qui l'unit à la jeune femme. Geoffrey et Claire sont à Lisbonne ; ils y découvrent une maison du XVIIIe qu'ils décident d'habiter sur-le-champ : elle est la "Maison sortie d'un songe on ne sait comment, on ne sait pourquoi commun à Claire et à Geoffrey". Et cette "folie" abandonnée revit du simple fait d'être occupée par les deux amants. Ainsi voient-ils défiler : Vivaldo, ancien immigré en France et chauffeur de car, Sebastiao et Sebastiao, vrais policiers, faux frères et peut-être authentiques ennemis, Linda qui raconte sa vie en autant de versions différentes qu'il lui est possible d'en inventer. D'autres figures encore viennent confirmer à Claire et Geoffrey que cette Maison de l'Avenida, même s'ils ne détiennent aucun titre de propriété, est "leur" maison...

Vous êtes l´auteur ou l´ayant droit de ce livre ? Informez-vous auprès du diffuseur FeniXX en cliquant ici

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Littérature générale

  • EAN

    9782714477637

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    340 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    471 Ko

  • Distributeur

    FeniXX

Jacques Serguine

Né en 1934, Jacques Serguine est considéré comme l'un des grands stylistes de langue française. Scénariste du film La Fiancée du Pirate, il est surtout l'auteur de nombreux romans dont Mano l'archange (Prix Fénéon 62), Les Russes et les Bretons, La Nation du loup, Les abois...  En marge d'une oeuvre fondée sur la sensualité, il  a publié des fictions ouvertement érotiques tel Délit du corps, ainsi que des essais tirés de son expérience personnelle : Éloge de la fessée, et un éloge de l'épilation sexuelle, De la coupe aux lèvres.

empty