Un coeur de glace

À propos

Liane a 14 ans. Après des débuts prometteurs, elle se voit contrainte de renoncer à une carrière de patineuse : son oncle, qui l´a élevée, est au chômage et son professeur vient de quitter la France pour enseigner dans la prestigieuse - et très chère - fondation Ritter, en Suisse.L´adolescente, en conflit permanent avec sa famille, s´accroche à son rêve et continue à s´entraîner.Mais elle manque de temps, de moyens, de matériel...C´est alors qu´elle reçoit une proposition aussi généreuse qu´inattendue : une certaine Mme Andrieux lui alloue une bourse mensuelle pour qu´elle travaille avec le meilleur entraîneur du pays, le redoutable Georges Chambaz. Elle devra s´installer en Haute-Savoie, à Saint-Gervais, chez son mécène.Dès son arrivée, Liane comprend qu´elle n´a pas été choisie par hasard : la gouvernante de Mme Andrieux, Clémence, la presse de repartir au plus vite, et ses camarades d´entraînement la fixent comme s´ils avaient vu un fantôme... Le fantôme de Yann Andrieux, mort en montagne l´année précédente, auquel elle ressemble trait pour trait ? jusqu´à la petite marque de naissance qui surplombe l´un de ses sourcils. Une ressemblance si parfaite qu´elle ne peut, elle non plus, être le fruit du hasard.

Rayons : Jeunesse > Littérature Adolescents

  • EAN

    9782700032246

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    102 Pages

  • Poids

    931 Ko

  • Lectorat

    à partir de 12 ANS

  • Distributeur

    ePagine

  • Diffuseur

    Editis

  • Entrepôt

    ePagine

  • Support principal

    ebook (ePub)

Christine Féret-Fleury

Christine Féret-Fleury est l'auteur d'une cinquantaine d'ouvrages pour la jeunesse, mais aussi de romans pour les adultes et d'anthologies. Dans la collection Mon Histoire, elle a publié SOS Titanic. " L'époque de la Commune, si proche et si lointaine à la fois de la nôtre, a été l'occasion pour moi de découvertes passionnantes. Les photographies prises de Paris en 1870-1871 sont particulièrement émouvantes car elles nous restituent un passé souvent réduit à quelques lignes dans les manuels d'histoire... Je tiens à remercier Marc Séassau, qui m'a indiqué des sites où consulter d'anciens plans de la capitale et m'a prêté un ouvrage essentiel, Paris, ses organes, ses fonctions et sa vie, de Maxime Du Camp. Dans un ancien " livre de prix " trouvé dans la bibliothèque de ma grand-mère, Paris sous les obus, j'ai déniché des anecdotes intéressantes, notamment celle du " traître " dont le couteau sentait l'oignon ! Enfin, plusieurs phrases attribuées à Louise Michel dans ce roman sont directement tirées de ses Mémoires (La Commune, histoire et souvenirs). "

empty