Le bonheur et autres broutilles... chroniques du journal La Montagne

À propos

« L'invasion du légume a un goût douteux, celui que nous croyions oublié de la raison normative, de la modélisation et de l'ordre sain. La régression narcissique dans laquelle se complaît l'époque a sans doute à voir avec ce trouble jeu. Le légume, nous le repoussions naguère au bord de notre assiette avec une moue d'enfant rebelle. Il garnit, aujourd'hui, les podiums médiatiques, les murs lézardés de nos cités, les vastes plateaux du divertissement de masse, les mornes allées de nos jardins à la française... A-t-on noté comme, depuis la plus haute Antiquité, la connerie est éprise de symétrie ? » « Faust pas mort, Apocalypse suit. » « Enfin, bref, comme nous l'a enseigné Pierre Desproges, les détestations les plus arbitraires sont toujours les meilleures, et comme le prophétisait déjà Nabokov, autre humoriste à ses heures : "Le bruit terrassera le monde", avant d'ajouter, lucide : "Courage, fuyons !" » « Entre nous : si l'on vous donnait le choix, vous préféreriez avoir un futur ou un avenir ? Vous contenter de récolter les fruits blets d'une invincible fatalité ou vous bâtir un avenir comme on édifie une cathédrale ou une vie ? On sait déjà que la nostalgie n'est plus ce qu'elle était. Désormais, on saura que le futur n'a aucun avenir. »

Rayons : Entreprise, économie & droit > Médias / Publicité / Internet > Médias > Faits de société / Actualité

  • EAN

    9782376150039

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    150 Pages

  • Poids

    604 Ko

Patrick Tudoret

Patrick Tudoret est l'auteur d'une quinzaine de livres - romans, essais, récits, pièces de théâtre -, publiés notamment aux Éditions de La Table Ronde et chez Grasset. Docteur en science politique de l'Université Paris I Sorbonne, il est également chercheur en sociologie, anthropologie et consultant auprès d'institutions comme la Commission Européenne. Plusieurs de ses pièces ont été jouées à Paris et en province. Il a collaboré à de nombreux journaux et magazines et donne aujourd'hui des chroniques au journal La Montagne. Il produit et co-anime également l'émission de débats de société et littéraires « Tambour battant », diffusée le vendredi soir sur la chaîne 31 de la TNT. Il a été élu membre du jury du Grand Prix de la Critique Littéraire en 2011. Lauréat des Prix de la Recherche de l'INA, son essai L'Ecrivain sacrifié, vie et mort de l'émission littéraire lui a également valu le Grand Prix de la Critique Littéraire et le prix Charles Oulmont de la Fondation de France. Son dernier roman, L'Homme qui fuyait le Nobel, paru à l'automne 2015 aux Éditions Grasset, a reçu le Prix Claude Farrère 2016.

empty