L'art du crime T.7 ; la mélodie d'Ostelinda

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

L'art du crime T.7 ; la mélodie d'Ostelinda

, ,

Liste

La musique adoucit la mort. Philadelphie, de nos jours. Mariska, une jeune femme d'origine tzigane se rend à une audition de violon dans l'académie du célèbre Professeur Haliwell. Elle ignore encore que la mélodie qu'elle a choisi de jouer va changer son destin. Celle-ci fait écho à une rencontre entre un jeune comte et une bohémienne, au temps de Louis XIV. Une histoire d'amour belle et maudite comme toutes les romances impossibles, bercée par les notes d'un Stradivarius... Nouveau volume de ce thriller brillamment orchestré par Olivier Berlion et Marc Omeyer. Au dessin, c'est l'élégant réalisme de Marc Bourgne qui rejoint ce prestigieux casting !

  • EAN 9782344012703
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 48 Pages
  • Longueur 32 cm
  • Largeur 24 cm

Olivier Berlion

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Né à Lyon en 1969, Olivier Berlion dessine depuis qu'il sait tenir un crayon. Il collectionne les BD, s'abonne au journal de "Spirou", crée un journal confidentiel avec son frère et son cousin (qui se vend à 20 exemplaires !) et rêve de devenir auteur de bande dessinée. Déterminé, il dessine tous les jours en rentrant de l'école, intègre après le bac l'École Émile Cohl en 1990, puis effectue un DEUG de Culture et de Communication à Lyon. En 1992, il rencontre Corbeyran au festival d'Angoulême. De cette rencontre naît Le Cadet des Soupetard, une série qui raconte les tribulations d'un petit « poulbot » campagnard aux prises avec les joies et les difficultés de son quotidien d'enfant de 7 ans. Les aventures du duo se poursuivent avec la série Sales Mioches puis, dans un nouveau registre, celui de la BD pour adultes, avec Lie-de-vin. Ce dernier ouvrage obtient de très nombreux prix et un grand succès, tant au niveau du public que de la profession. Désireux d'explorer de nouveaux horizons, il écrit le scénario d' Histoires d'en Ville, une série qui propose un nouveau concept : chaque cycle d'histoires (2 ou 3 albums) s'inscrit dans un lieu permettant à chaque fois de donner vie à de multiples personnages confrontés à des intrigues policières au ton résolument réaliste, rythmé et incisif. Désormais, Olivier Berlion alterne ses collaborations avec Corbeyran pour Le Cadet des Soupetard et Sales Mioches, ses propres scénarii et l'élaboration de récits one-shot. Olivier Berlion reconnaît l'influence de Baru, Tardi, Prado, Cabane, Battaglia, Pellejero, Tillieux, Gabrion et bien d'autres encore pour son travail de dessinateur et Baru, Zentner, TBC, Azzarelo, Tronchet et Larcenet pour ce qui est du scénario.

Marc Bourgne

Marc Bourgne est né en 1967. Le Grand Nord américain l'inspire : c'est l'Alaska qui est le décor de sa première série Être libre / Dernière Frontière et également de Frank Lincoln. Il est l'auteur d'albums aux thèmes historiques ainsi que de nombreuses BD publicitaires. Il a été illustrateur pour la Bibliothèque Verte et pour la collection « Z'azimut ». Après avoir dessiné quatre tomes de Barbe-Rouge sur des scénarii de Christian Perrissin, il reprend le dessin de Voyageur pour le cycle « Présent ». Il a écrit les scénarii de L'Été 63, Le Dernier des Mohicans (pour Uderzo) et Les Pirates de Barataria. Récemment, Marc a dessiné le tome 5 de IR$ All Watcher.


empty