À propos

Françoise ne peut être liée aux autres que par des attaches passionnées. Elle quitte ses parents, qui l'ennuient, mais aime avec la même fougue la petite Claire, qu'elle rencontre à la Faculté, et Daniel, une sorte d'article de plage. Daniel lui apprend l'amour. Aussi le quitte-t-elle aussitôt : l'amour, cela s'apprend tout seul. C'est une jeune fille, qui porte le même nom qu'elle, qui lui apprendra la tendresse. Guido la fera souffrir, mais cela n'importe guère. Françoise sait qu'il n'y a pas d'amour qui ne vous rapproche de vous-même. Elle aime toujours à coeur perdu, parce qu'elle est le petit hussard : elle ne peut rien faire médiocrement. Elle croit qu'elle déteste Pierre Antoine, parce qu'il l'a vue sans son orgueil ; à force de le détester, elle deviendra sa femme. Et ce n'est qu'alors qu'elle osera parler de bonheur. Chacune de ses rencontres, comme les visages différents d'un même amour, devait l'acheminer vers lui. Que signifie ce livre ? Que l'amour est le plus court chemin d'un être à un autre. Il y a un chemin plus long : celui qui vous sépare de vous-même. Il faut oser ! dit Françoise, le petit hussard. Car alors, à un détour de ce chemin, on rencontrera le Bonheur. Ce sera peut-être un homme ; ou une femme. C'est surtout un style de vie, une façon d'être généreux. C'est un mouvement de l'âme.

Vous êtes l´auteur ou l´ayant droit de ce livre ? Informez-vous auprès du diffuseur FeniXX en cliquant ici

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782072082610

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    284 Pages

  • Action copier/coller

    Dans le cadre de la copie privée

  • Action imprimer

    Dans le cadre de la copie privée

  • Poids

    419 Ko

  • Distributeur

    FeniXX

Jacques Serguine

Né en 1934, Jacques Serguine est considéré comme l'un des grands stylistes de langue française. Scénariste du film La Fiancée du Pirate, il est surtout l'auteur de nombreux romans dont Mano l'archange (Prix Fénéon 62), Les Russes et les Bretons, La Nation du loup, Les abois...  En marge d'une oeuvre fondée sur la sensualité, il  a publié des fictions ouvertement érotiques tel Délit du corps, ainsi que des essais tirés de son expérience personnelle : Éloge de la fessée, et un éloge de l'épilation sexuelle, De la coupe aux lèvres.

empty